Publicité

PeaceFuL - Fabsolo

Un mois avant l' attaque du Bataclan, l'artiste Fabsolo a voulu écrire une chanson à propos d'une personne qui aurait perdu des proches dans des circonstances tragiques, comme en période de guerre par exemple. Le mois d'après, sa mère et ma soeur se faisaient tuer le soir du 13 Novembre 2015...
Une chanson pour leur rendre hommage, ainsi qu'à toutes les victimes de ce soir là, qui fera partie de son premier album solo actuellement en préparation.

Grandit en région parisienne, il développe son âme d’artiste dès tout jeune en écrivant des poèmes, puis plus tard des histoires. À l’adolescence, il découvre des artistes tels que Jeff Buckley, Radiohead, Led Zeppelin, Tricky, Ben Harper, etc.. qui lui ont donné l’envie d’écrire ses propres chansons. Il décide alors d’apprendre la guitare pour pouvoir mettre ses textes en musique puis les chanter. C’est alors qu’une passion, qui ne le lâche plus depuis, est née.
En 2004, il crée son premier groupe, MAÂTSHIVA, avec qui il fait ses premières armes sur scène et enregistre un première EP. Leur collaboration dure 5 ans.
Pendant un temps, il met la musique de côté sans pour autant s’arrêter d’écrire. L’envie d’ailleurs commençant à se faire sentir. Il se met à voyager, à aller voir du pays (Burkina Faso, Inde, Irlande, Chili dont il est originaire par sa mère) pour rencontrer d’autres cultures. Tout ces voyages l’ont nourrit et alimentés de surcroît sa créativité.
En 2016, il fonde le groupe UCO avec lequel il enregistre également un EP 4 titres. Séparé 3 ans plus tard, il décide de s’installer dans le sud, région du Gard, où il vit actuellement. 

Quand on lui demande pourquoi il chante, il répond qu’il chante pour la paix, il chante pour la liberté. Mais il chante surtout pour honorer sa mère et sa soeur qui ont toujours cru en lui. Aujourd’hui, elles ne sont plus là, victimes des attentats du Bataclan le soir du 13 Novembre 2015.

C’est pourquoi il a prit la décision de réaliser, seul cette fois-ci, son 1er album aux sonorités pop et rock progressif où diverses influences se croisent comme le blues, le jazz, la soul et le funk pour ainsi leur rendre hommage. Donner, en quelque sorte, un sens à leur disparition. Et se réaliser lui-même car pour reprendre ses mots : « moi, je suis toujours là »

Son nom d’artiste : FaB’ SoLo.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam