Publicité

Règlement Pékin Express

Retrouvez les principales règles du jeu télévisé Pékin Express où les candidats doivent faire une course en auto-stop en traversant plusieurs pays qu'ils ne connaissent pas.

A noter (mise en garde) : cette page regroupe les principales règles du jeu Pékin Express (diffusé en France sur M6). Les règles présentées ne sauraient être exhaustives et sont susceptibles d'évolutions tout au long des différentes saisons.

Bannière Pekin express

Inscription

Ouverture des inscriptions

Les candidats qui souhaitent participer au jeu d'aventure Pékin Express peuvent s'inscrire directement sur le site des castings du groupe M6. Les castings ne sont pas ouverts toute l'année et sont généralement annoncés à la TV sur les chaines du groupe diffuseur.

Lors de votre inscription, il vous sera notamment demandé plusieurs photos. Pour participer au jeu Pékin Express, les candidats doivent être majeurs (18 ans).
Pour s'inscrire il faut notamment indiquer : ses coordonnées, poids, taille, situation familiale et professionnelle. Vos conditions sportives sont également prises en compte, comme la natation (certaines épreuves pouvant se dérouler dans l'eau). Vous pouvez vous inscrire en temps que binôme ou candidat seul et tenter d'être pris parmis le binôme d'inconnus.

Il faut être disponible au minimum 45 jours pour le tournage de l'émission. Lors des tournages les candidats doivent s'assurer de leur disponibilité vis à vis de leurs obligations professionnelles.

Une fois votre candidature envoyée ; si vous êtes sélectionné, vous serez directement contacté(e) par l’équipe de production de l’émission choisie. Autrement, considérez votre candidature comme malheureusement non retenue.

La production peut demander d'acheter, aux frais du candidat, certains équipements (tel que des vêtements) pour participer au jeu.

Médical

Dans le cas où vous êtes sélectionné(e), vous serez amené(e) à être évalué(e) sur le plan médical par un médecin. Votre aptitude médicale et physique peut conditionner votre participation à l'émission.

Dans l'hypothèse où un accident vous arriverait durant la compétition, l'équipe de production dispose généralement d'une équipe médicale durant le tournage pour les premiers secours. Elle travaille alors de concert avec les autorités sanitaires du pays visité lors de la compétition.
Si l'état de santé d'un candidat n'est pas satisfaisant lors de la compétition, le binôme peut être éliminé de fait du jeu.

Cas de force majeur

En cas de force majeur, tel qu'une pandémie, des émeutes, des restrictions des autorités locales... La course Pékin Express peut temporairement suspendue ou le parcours modifié.

Principe de l'émission

Les candidats doivent réaliser une course dans des pays qu'ils ne connaissent pas (en général 3 par saison). Ils ne peuvent se déplacer qu'en auto-stop ou par tout autre moyen définit par la production. Les candidats ne peuvent pas payer les chauffeurs (course gratuite), chaque demande d'aut-stop est filmée pour éviter tous litiges avec les chauffeurs.

Sauf nécessité particulière (tel qu'un changement de pays ou une distance éloignée entre 2 étapes), les binômes doivent dormir chez l'habitant la nuit. En fin de journée, ils recherchent une habitation pour demander l'hospitalité auprès des locaux.

Les candidats disposent d' 1€ par jour et par personne (converti dans la devise locale). L'argent mis à disposition par la production ne doit pas servir à se déplacer (par exemple pour payer le bus, train, taxi...) ou à payer un hébergement.

Balise

Chaque binôme est équipé d'une balise qui permet leur géolocalisation. Elle permet de localiser chaque binôme de candidats tout au long de la course. En fin d'épreuve, elle permet de relever leur point géographique. S'ils n'ont pas pu parvenir à l'arrivée, cela permet de déterminer la distance par rapport à celle-ci et par conséquent leur classement.
Les balises sont également dotées d'un signal sonore permettant de communiquer aux candidats des informations liées à la course par l'intermédiaire d'un bip-bip : fin d'épreuve, reprise de course...

Téléphone d'urgence

Chaque binôme dispose d'un téléphone mobile et/ou satellite. Ce téléphone ne peut être utilisé que pour des situations d'urgences (besoin médical, agression...). Sauf si cela est prévu sur certaines étapes, l'utilisation du téléphone pour tout autre usage (notamment pour avancer dans la course ou provoquer un avantage) entrainera la disqualification du binôme.

Auto-Stop

Tout au long de l'émission, les binômes sont amenés à faire de l'auto-stop. Ils peuvent utiliser des moyens de locomotion comme des voitures, des autobus... Les candidats doivent s'assurer de pouvoir voyager en toute sécurité. Il est interdit de demander au conducteur d'enfreindre les règles du code de la route. La recherche de véhicule doit prendre en compte la présence du caméram.
En aucun cas les candidats ne doivent payer le conducteur et doivent bien le spécifier au conducteur. La recherche de véhicule est filmée pour éviter tous litiges.
Les binômes disposent d'un court document écrit, en anglais et dans la langue locale, qu'ils peuvent présenter au conducteur. Le document explique brièvement le principe de l'émission TV et précise que la course ne peut pas faire l'objet d'une rémunération (transport gratuit).
Lorsque cela est imposé le long du parcours (par exemple panneau voiture interdite, épreuve à réaliser), les candidats descendent du moyen de transport et poursuivent la compétition selon les indications délivrées.

Hébergement

Lors des transits, les candidats sont amenés à être hébergé à l'hôtel. Lors de la compétition, les binômes doivent eux même rechercher un logement chez l'habitant en demandant l'hospitalité des locaux (pas de paiement).
La recherche du logement s'effectue dans la ville étape une fois les binômes arrivés, ou en tout point du parcours si la balise sonne pour indiquer la fin de la journée. Les candidats disposent de sac de couchage qu'ils peuvent utiliser pour dormir "à la belle étoile" si les recherches d'hébergement sont infructueuses.
Les candidats sont invités à respecter les règles de bien-séance et à n'occasionner aucune dégradation et aucun cambriolage chez les habitants les hébergeants.
Les caméraman restent au début chez l'habitant et permettent de filmer les conditions de recherche d'hébergement. Quelques séquences sont enregistrées pour montrer le repas et les traditions locales. En fin de journée, les caméraman sont rapatriés à l'hôtel pour la nuit et ne dorment pas chez l'habitant.
Le lieu d'hébergement est pris en compte par la production. Les binômes disposent d'un téléphone d'alerte d'urgence en cas de problème durant la nuit. Les candidats disposent d'un horaire de reprise de la compétition pour le lendemain matin.

Monnaie

Les candidats disposent d'un euro par jour et par personne. L'euro remis au candidat est transposé dans la monnaie locale, selon les taux de change en vigueur et arrêtés à une date déterminée.
Les binômes peuvent utiliser cet euro pour acheter de la nourriture ou à boire par exemple. En aucun cas, les candidats ne sont autorisés à payer des personnes pour faire de l'autostop, se déplacer ou dans la recherche d'un hébergement pour la nuit.

Enveloppe noire et handicap

En fin d'épreuve, l'équipe arrivée dernière et n'ayant pas réussi le sprint finale ouvre l'enveloppe noire. L'enveloppe noire indique si l'équipe est éliminée (épreuve éliminatoire) ou non (épreuve non éliminatoire). Pour éviter tout litige, le contenu de l'enveloppe noire est déposée chez un huissier de justice avant le début de la compétition.
Une équipe ayant une enveloppe non éliminatoire peut reprendre la compétition lors de l'étape suivante, mais en ayant un handicap qui limite leur progression lors de l'étape.
Si l'enveloppe est éliminatoire, le binôme quitte alors l'aventure et remet sa balise au directeur de course symbolisant alors la fin de la participation à Pékin Express.

Gains et amulettes

Des amulettes de différentes couleurs sont remises aux gagnants de l'étape. Les montants varient en fonction des saisons et des étapes / couleurs. Certaines étapes peuvent ne comporter aucune amulette à gagner, d'autres étapes ont des amulettes avec des montants plus élevés.

Du fait que les amulettes sont attribuées aux gagnants d'une étape, elles sont distribuées tout au long de la compétition de Pékin Express. Si un binôme venait à perdre une étape de Pékin Express (enveloppe éliminatoire), il choisit alors de remettre ses amulettes à un autre binôme encore en cours de compétition. Si plusieurs amulettes sont détenues, elles ne peuvent pas être séparées.

Epreuves

Drapeau rouge

Le binôme qui a en sa possession le drapeau rouge peut l'agiter devant une équipe concurrente qui doit alors arrêter sa course pendant 15 minutes.
Le drapeau rouge est un atout redoutable qui peut chambouler le classement d'une étape. Son attribution se fait généralement au gagnant d'une épreuve d'immunité.

Drapeau noir

Le drapeau noir rétrograde automatiquement d'une place le binôme qui l'a en sa possession lors de l'arrivée. Pour s'en débarrasser, les binômes doivent en croiser un autre et leur transmettre.
Afin de tenter d'éviter le duel final, il faut éviter de terminer l'étape avec le drapeau noir en avant dernière ou dernière position. Le binôme qui a l'immunité ne peut pas avoir le drapeau noir.

Panneau voiture interdite

Lorsque le panneau voiture interdite apparait, les candidats doivent arrêter l'auto-stop et poursuivre la course par tout autre moyen de locomotion.

Panneau voiture bonus

Le panneau voiture bonus est essentiellement utilisé dans les pays peu couverts par des automobiles. Il n'est donc pas présent sur toutes les saisons ou dans tous les pays.
Arrivé au panneau voiture bonus, le binôme tire au hasard une carte. Si le binôme tire la carte voiture bonus, il peut bénéficier d'une voiture avec chauffeur pendant une durée déterminée ; ce qui est un avantage considérable pour la course car ils n'ont pas à faire d'auto-stop pendant cette période.

Trek

Lors d'une saison, les candidats doivent faire un trek. Lors du trek un handicap est mis en place pour tous les binômes, qui peut changer à tout moment leur position dans la course.

Quiz express

Lors de cette étape, les binômes doivent monter en voiture pour faire de l'auto-stop. Les candidats doivent demander au chauffeur d'allumer leur auto-radio et de le régler sur la fréquence indiquée pour écouter la radio. Par intervalle, le directeur de course pose des questions aux candidats. Chaque question comporte 3 possibilités de réponse. Si le binôme répond correctement, il peut reprendre la course. En cas de réponse erronée, les candidats doivent descendre de voiture et changer de véhicule.

Binôme caché

Si un binôme perd une étape, il peut être remis en course lors de l'étape suivante. L'annonce est souvent parue dans la presse 1 ou 2 jours avant afin d'éviter tout litige. Le binôme en repêchage doit rester caché lors de l'étape suivante, tout en poursuivant la course comme les autres candidats. S'ils sont trouvés ou ne terminent pas l'étape à une position déterminée (normalement dans les 2 premiers), les candidats du binôme caché quittent définitivement l'aventure.
Le binôme caché ne peut pas participer à l'épreuve d'immunité.

Arrivée, gagnants et vainqueurs

Epreuve d'immunité

Certaines étapes proposent des épreuves d'immunités. Lorsqu'une épreuve d'immunité est proposée, il faut qu'au moins 3 binômes puissent participer à l'épreuve d'immunité, tout en ayant au moins 1 ou 2 équipes qui n'y participent pas. L'ordre d'arrivée des candidats est prise en compte pour participer à l'immunité et est généralement matérialisé par un registre où chaque binôme inscrit son nom et l'heure d'arrivée (avec signature).
Les épreuves d'immunités sont généralement déterminées en fonction des intérêts culturels locaux. L'équipe gagnante de l'immunité est sûre de participer à l'étape suivante. Dans certains cas, un binôme ayant remporté l'immunité ne participe pas au reste de l'étape et part se reposer dans un hôtel et visite le patrimoine local.
Lorsque la balise sonne en fin de journée, les candidats doivent cesser le stop et peuvent rechercher un hébergement.

Arrivée d'étape

Sauf disposition particulière, les binômes doivent arriver à l'endroit indiqué par le directeur de course en auto-stop ou tout autre moyen indiqué (cas de la voiture interdite). Le binôme arrivant en premier à la fin d'étape est sûre de participer à l'étape suivante et remporte généralement une amulette.
Pour valider une arrivée d'étape, le binôme doit se positionner sur le tapis Pekin Express à l'arrivée (les 2 membres) et avant que la balise ne sonne.

Sprint final

L'équipe arrivée en dernière position (sauf disposition particulière) participe au sprint final. Elle choisie alors le binôme avec qui elle souhaite concourir. Les binômes immunisés et gagnant l'étape ne participent pas au sprint final.
Le sprint final est composé d'un court sprint dans la ville d'arrivée pouvant être effectué en auto-stop ou à pied. Une mission doit être réalisée à l'endroit indiqué puis le membre doit revenir au point d'arrivée d'étape. 1 seul membre de chaque binôme participe au sprint final, l'autre attend au point d'arrivée.
Le premier membre du binôme revenu au point d'arrivée et ayant réussi l'épreuve remporte la manche et participe à l'étape suivant. L'autre binôme doit alors ouvrir l'enveloppe noire. L'enveloppe noire indique si l'étape est éliminatoire ou non-éliminatoire. Le contenu de chaque enveloppe pour chaque étape est déposé chez un huissier de justice.
Le binôme ayant tiré une enveloppe non éliminatoire peut participer à l'étape suivante, mais en ayant un gage (exemple : interdiction de parler, transporter un objet volumineux ou incongru...).

Demi-finale

La demi finale est constituée de 3 sprints, pouvant être constitués d'épreuves intermédiaires.
Le premier de chaque sprint reçoit une amulette. Le dernier arrivé à chaque sprint reçoit une enveloppe noire.
Il y a 3 enveloppes noires, mais une seule comporte la mention éliminatoire. L'ouverture des enveloppes est effectuée en fin d'étape. L'équipe ayant l'enveloppe éliminatoire quitte le jeu.

Finale - vainqueur

L'étape finale est composé de courts sprints en auto-stop dans la métropole du pays d'arrivée. Au point de destination indiqué, les candidats doivent réaliser une épreuve (physique, logique...) puis rejoindre le directeur de course au point indiqué par une enveloppe lorsque l'épreuve est réussie.
Quand le premier des binômes rejoint le directeur de course, un chronomètre démarre et permet d'empocher les gains du binôme concurrent (normalement 10€ par seconde écoulée), jusqu'à ce que le second binôme arrive où le chronomètre est arrêté. A chaque début de sprint, les candidats connaissent leurs gains théoriques s'ils remportent la compétition.

L'ultime épreuve consiste à parcourir la ville à différents points où des locaux attendent les binômes. Des candidats ayant participé à la saison posent alors une question sur la compétition qui vient de s'écouler (il s'agit de messages vidéos enregistrés sur une tablette).
Si le binôme répond correctement à la question, il peut repartir au point suivant (une enveloppe avec l'adresse est remise par le local). Sinon le binôme écope d'une pénalité de temps.

Les binômes doivent ensuite rejoindre l'ultime point. Arrivés, les candidats doivent s'emparer de flambeaux pour allumer une immense vasque. Suivant les décisions des autorités locales, les flambeaux peuvent être remplacés par tout autre dispositifs permettant de connaitre le vainqueur de la compétition.

Les gagnants peuvent remporter jusqu'à 100 000€ de gains potentiels ; calculés en fonction des amulettes dont ils disposent et de leur position / temps perdu lors des sprints de la finale.

Date de dernière mise à jour : lundi, 19 avril 2021

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam