L’Aventure Peugeot engage une CD Peugeot SP66 dans l’édition 2022 du Mans Classic qui se déroule du 30 juin au 3 juillet. Cette voiture, qui a participé aux 24 Heures du Mans 1966, a marqué les esprits par son aérodynamique innovante et sa motorisation proche de la série. Une philosophie qui, plus d’un demi-siècle plus tard, a inspiré les ingénieurs qui ont conçu la Peugeot 9X8 qui fera ses débuts dans le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) le 10 juillet.

La CD Peugeot SP66 est le fruit d’un partenariat entre Charles Deutsch (CD), ingénieur et constructeur automobile, et Peugeot. En 1961, Deutsch débute le développement d’une voiture de sport destinée à la fois à la route et à la compétition. Un de ses objectifs est de participer à ce qui est déjà la course automobile la plus prestigieuse au monde, les 24 Heures du Mans.

1966 : une aérodynamique innovante, une motorisation issue de la série
Ingénieur de talent, aérodynamicien pionnier, Charles Deutsch doit cependant trouver un moteur pour sa voiture. Il se tourne alors vers Peugeot qui décide de le soutenir en lui fournissant le moteur de la toute nouvelle 204, qui vient alors d’être lancée. Malgré les caractéristiques modestes de cette motorisation - 1 130 cm3, 105 ch - la CD Peugeot SP66 atteint 250 km/h grâce à un poids contenu à 760 kg et à une aérodynamique particulièrement soignée grâce notamment à deux impressionnants ailerons arrière verticaux.

Charles Deutsch engage trois CD Peugeot SP66 aux 24 Heures du Mans 1966. Leur design spectaculaire et le courage de ce constructeur-artisan valent aux CD Peugeot une popularité immédiate. Malheureusement, aucune des trois voitures ne verra le drapeau à damier, deux d’entre elles abandonnant sur accident, la troisième sur une panne d’embrayage. C’est cette dernière, conservée dans les collections de l’Aventure Peugeot, qui est engagée au Mans Classic 2022, pilotée par les journalistes Etienne Bruet et Thomas de Chessé.

Innover tout en conservant le lien avec les voitures de série : la philosophie qui a guidé la conception de la CD Peugeot SP 66 a été conservée, plus d’un demi-siècle plus tard, par les ingénieurs qui ont conçu la Peugeot 9X8. Cette dernière défendra les couleurs de la marque dans le championnat WEC dès le 10 juillet aux 6 Heures de Monza, puis participera à l’ensemble de la saison à compter de 2023.

2022 : une aérodynamique innovante, une motorisation hybride qui a inspiré la série.
Comme la CD Peugeot SP66, la Peugeot 9X8 surprend et innove par son approche aérodynamique. La CD Peugeot était révolutionnaire en 1966 par ses immenses ailerons arrière, la Peugeot 9X8 l’est tout autant en 2022 par… son absence d’aileron arrière ! Les ingénieurs et aérodynamiciens de Peugeot ont exploité de façon innovante et astucieuse le nouveau règlement Le Mans Hypercar, concevant une voiture à la silhouette d’une pureté inédite et à la posture féline, caractéristique des modèles de la marque.
Comme la CD Peugeot SP66, la Peugeot 9X8 entretien des liens étroits avec les voitures de série. Mais alors qu’en 1966, un moteur issu de la série était utilisé en course, en 2022 c’est le moteur de compétition qui a servi à développer une motorisation pour une voiture de série. Avant même que la Peugeot 9X8 ait fait ses débuts en course, les ingénieurs ont transféré son système hybride sur la Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered. Ce modèle emblématique de la gamme Peugeot conjugue des performances de premier ordre, en développant 360 ch, avec une efficience remarquable, offrant une autonomie de 42 km en mode 100% électrique zéro émission et une consommation en cycle mixte WLTP de seulement 2,03 l/100 km.