Publicité

António Félix da Costa domine le 1er round de Valence jusqu’à l’avant dernier tour

  • max242
    • max242
    • Modérateur
    • Elite
    • 1277 messages
      Inscrit le mercredi, 16 avril 2014
    Parti depuis la pole position, António Félix da Costa a dominé la cinquième course du championnat du monde ABB FIA de Formule E jusqu’à l’avant-dernier tour. Une incompréhension avec la direction de course a provoqué la disqualification du Portugais. Jean-Éric Vergne se classe 9ème de cette épreuve. Le E-Prix de Valence se poursuivra ce dimanche avec une seconde course

    La première des deux courses du E-Prix de Valence a été particulièrement frustrante pour DS Automobiles et son partenaire TECHEETAH. Alors qu’il a largement dominé ce cinquième round du championnat du monde ABB FIA de Formule E, le champion en titre António Félix da Costa a été privé d’une victoire qui lui tendait les bras.

    " C’est évidemment une grosse déception pour nous parce que nos voitures étaient très performantes ", confiait Thomas Chevaucher, le nouveau directeur de DS Performance. " António a été très rapide en qualification et très efficace en course. Ce résultat ne reflète pas notre course. Il est la conséquence d’une incompréhension entre le directeur de course et les stratèges de l’équipe. En effet, le directeur de course a la possibilité d’enlever de l’énergie après une neutralisation par Safety Car, mais ce n’est pas une obligation. Il s’attendait à ce qu’on " perde du temps " volontairement avant de passer la ligne d’arrivée. Et de notre côté, on ne s’attendait pas à ce retrait d’énergie inadapté. Cette incompréhension a conduit à cette situation très regrettable. Il n’y a eu aucun problème technique. C’est malheureusement purement réglementaire. Cette situation est aussi une conséquence de l'utilisation d'un circuit très inhabituel pour la Formule E et confirme que les tracés en ville font partie de l'ADN de la discipline. Maintenant, nous nous concentrons sur la course de demain ! "

    Parti depuis la pole position, António Félix da Costa avait emmené le peloton lors d’un départ donné derrière la voiture de sécurité, conséquence de la pluie tombée quelques minutes avant la course. Malgré plusieurs neutralisations réduisant à chaque fois l’avance qu’il était parvenu à se forger, le Portugais n’allait jamais quitter le commandement. Sauf que les différents changements opérés par la direction de course quant à la quantité d’énergie allouée allaient surprendre une grande majorité du plateau, dont le leader de la course. Contraint de boucler le dernier tour à allure réduite, António devait se contenter d’une 7e place sous le drapeau à damier… avant d’être déclassé après la course pour avoir dépassé le quota d’énergie autorisé.

    " Ce n’est évidemment pas le genre de final qu’un fan de sport automobile a envie de voir, et ce quel que soit le nom du vainqueur ", déplorait António. " J’avoue que j’ai pris un coup et que c’est difficile à avaler. Ça avait été une journée parfaite aujourd’hui. Que ce soit sur une piste sèche ou sous la pluie, nous avions tout géré à la perfection avant d’aborder ce dernier tour. Donc oui, ça fait mal. Mais demain est un autre jour et nous aurons une autre opportunité de marquer des points. C’est l’objectif maintenant. "

    Douzième sur la grille de départ, Jean-Éric Vergne terminait à la 9e position au terme de cette course de 45 minutes plus un tour. " Que de rebondissements aujourd’hui ", racontait le Français. " La journée n’a pas débuté comme espéré, mais nous n’avons jamais baissé les bras. Même si la course a été juchée de rebondissements, j’ai pu terminer l’épreuve à la 9e place. J’ai hâte de me retrouver au volant de ma monoplace demain et j’ai bien l’intention d’aller marquer de gros points. "

    Une chose est sûre : le niveau de performance des nouvelles DS E-TENSE FE21 ne fait aucun doute sur le circuit Ricardo Tormo et seule cette fin de course tronquée a privé l’équipe DS TECHEETAH d’une deuxième victoire cette année. " Cela ne s’est évidemment pas terminé comme nous l’avions imaginé ", confirmait Mark Preston, le Team Principal de DS TECHEETAH. " António avait réalisé une magnifique course depuis la pole position, mais nous avons été surpris par la très forte réduction d’énergie imposée après la dernière neutralisation par Safety Car. Nous avons donc dû ralentir fortement pour pouvoir finir la course. Nous avons malgré tout marqué les 3 points de la pole position d’António et les deux points de la 9e place de JEV. Nous savons que tous les points comptent dans ce championnat, mais c’est évidemment décevant quand on sait que nous aurions pu faire une très bonne affaire aujourd’hui. "

    Cet E-Prix de Valence étant un "double header", les pilotes du championnat du monde ABB FIA de Formule E reprendront déjà la piste ce dimanche. Le départ de la sixième course de la saison sera donné à 14h00 (CEST) sur le circuit Ricardo Tormo.
    Créateur du site divertir.eu
  • max242
    • max242
    • Modérateur
    • Elite
    • 1277 messages
      Inscrit le mercredi, 16 avril 2014
    Jean-Éric Vergne a terminé 7ème de la seconde course à Valence et permet à DS Automobiles de marquer des points.
    Une pénalité prive António Félix da Costa d’une arrivée dans les points
    Monaco en point de mire pour DS Automobiles et son partenaire TECHEETAH

    Autant la première des deux courses du E-Prix de Valence avait été animée samedi, autant la seconde fut particulièrement limpide ce dimanche avec une épreuve se disputant sans la moindre neutralisation. Dès lors, ce sont les essais qualificatifs qui ont joué un rôle clé. Disputés dimanche matin sur une piste s’asséchant après les averses de la nuit, ceux-ci ont très clairement avantagé les pilotes s’élançant dans le groupe 4, soit ceux qui occupaient les six dernières places du championnat du monde ABB FIA de Formule E avant ce sixième round. Alignés dans le groupe 2, les deux représentants de l’équipe DS TECHEETAH ont dû composer avec un circuit trop glissant les empêchant de revendiquer une participation à la Superpole. Le jour de son 31e anniversaire, Jean-Éric Vergne était toutefois le plus rapide des trois premiers groupes en hissant sa DS E-TENSE FE21 à la 7e place sur la grille de départ. Au terme des 45 minutes de course plus un tour, c’est aussi à cette position que le Français croisait le drapeau à damier. Quant à António Félix da Costa, 12e sur la grille, il visait une arrivée dans les points lorsqu’il était pénalisé d’un Drive Through, soit un passage par la voie des stands à allure réduite.

    " Nous avons confirmé la performance de nos DS E-TENSE FE21 durant les qualifications, mais cette deuxième course est évidemment décevante pour l’équipe ", avouait Thomas Chevaucher, le directeur de DS Performance. " Nos pilotes avaient la vitesse nécessaire pour remonter dans le peloton, mais Valence est un circuit compliqué pour la gestion de l’énergie. C’est aussi un tracé qui sollicite beaucoup les pneumatiques et c’est probablement le problème que JEV a rencontré. Quant à Antonio, il a enclenché involontairement son Attack Mode au moment où il se faisait bousculer par d’autres pilotes. Et comme il y a un nombre limité d’activations de ce mode, il a été pénalisé… Malgré tout, nous marquons des points précieux dans le championnat et nous restons dans la bataille pour défendre nos titres ! "

    S’il espérait mieux que cette 7e place pour fêter son anniversaire, Jean-Éric Vergne voulait toutefois retenir le positif de ce week-end espagnol. " Parfois on gagne, parfois on perd ", expliquait le Français. " Ce ne fut pas un week-end facile, mais au moins nous avons marqué des points lors des deux courses et nous savons que ce sont des unités qui pourraient faire toute la différence en fin de saison. Il sera toutefois essentiel de nous battre pour la victoire lors du prochain rendez-vous. Nous allons donc essayer de soigner tous les détails pour nous permettre de gagner un peu de performance et ainsi arriver à Monaco aussi bien préparés que possible. "

    Privé d’une victoire quasi assurée suite à un concours de circonstances samedi, António Félix da Costa espérait bien prendre des gros points ce dimanche. Alors qu’il était remonté dans le top 10, le champion en titre – décidément pas gâté par la réussite en Espagne – était pénalisé pour une utilisation inappropriée de son " Attack Mode ". Frustrant… " Nous avons eu un très bon rythme tout le week-end ", rappelle le Portugais, finalement classé au 22e rang. " Nous avons signé la pole position hier et nous avons mené presque toute l’épreuve. J’étais aussi en train de disputer une belle course aujourd’hui en revenant du milieu du peloton vers les avant-postes tout en gérant très bien l’énergie. Malheureusement, il y a eu ensuite un problème avec l’Attack Mode et j’ai dû effectuer un Drive Through suite à cela. Les choses ne veulent pas tourner en notre faveur pour l’instant, mais nous devons regarder l’avenir en nous concentrant déjà sur Monaco. C’est ce que j’ai dit aux gars qui s’occupent de ma voiture : nous sommes des vainqueurs et nous travaillons dur. Nous n’allons rien lâcher dans les prochaines semaines. "

    Avec les titres Équipes et Pilotes à défendre, DS Automobiles et son partenaire TECHEETAH n’ont certainement pas l’intention de baisser les bras. " Valence n’a pas été le week-end que nous espérions, mais nous savons que ça fait partie de la course ", confirmait Mark Preston, le Team Principal de DS TECHEETAH. " JEV a fait une magnifique qualification aujourd’hui en dominant son groupe et les pilotes du groupe suivant. Les six pilotes du dernier groupe se sont qualifiés aux six premières places, ce qui démontre à quel point la piste évoluait. Nos deux pilotes ont fait de belles remontées, au point que JEV a même occupé la 4e place. Nous avions donc un bon rythme ! António a eu un problème technique avec sa voiture et il n’a pas pu prendre son deuxième Attack Mode normalement, ce qui l’a contraint à effectuer un Drive Through. Si la course s’était terminée comme hier, il aurait pu gagner avec les 5% d’énergie supplémentaire qu’il avait pu sauver. Ce ne fut pas le cas aujourd’hui donc nous allons nous concentrer sur Monaco. Lors de notre dernière course là-bas, JEV avait gagné et nous nous réjouissons tous de voir les monoplaces de la Formule E passer par le célèbre tunnel cette fois. "

    Après cet épisode espagnol, le championnat du monde ABB FIA de Formule E se rendra en effet à Monaco pour le Round 7 d’une saison qui est loin d’être terminée. Rendez-vous le samedi 8 mai dans la Principauté – avec une version allongée du tracé par rapport aux éditions précédentes – pour l’une des courses les plus attendues de la saison.
    Créateur du site divertir.eu

Répondre à ce message

Anti-spam