Qu’est-il arrivé à la France ? Pourquoi son décrochage, sa dépression ? Allons-nous basculer dans le chaos ? Comment le comprendre, comment le prévenir ? Convoquant les puissances de l’imaginaire, l’influent politologue et spécialiste de l’opinion Stéphane Rozès livre, comme jamais son diagnostic sur l’état du pays. Aiguillonné par son confrère Arnaud Benedetti, il procède à un tour d’horizon complet des génies des civilisations et des imaginaires des peuples, frappés de plein fouet par une globalisation néolibérale qui porte en elle la menace d’une régression décivilisatrice. Témoin de la vie publique, Stéphane Rozès en appelle à l’histoire longue mais aussi à ses expériences de sondeur des mentalités et de conseiller des gouvernants, livrant ici leurs confidences et leurs confessions. Il formalise, surtout, une grille de lecture « imaginariste » globale, seule capable de saisir pleinement le réel et d’offrir les clés pour répondre aux défis auxquels nous ferons face demain. Plus que jamais, s’ils veulent éviter le chaos et s’approprier à nouveau le cours des choses, les peuples devront lutter pour redevenir maîtres de leur destin. Un essai lucide, lumineux, implacable.

Ancien directeur général de l’institut CSA et président de la société de conseil Cap, Stéphane Rozès est un politologue reconnu. Maître de conférences à SciencesPo Paris depuis trois décennies, il a également enseigné à HEC. Éditorialiste, ses interventions en tant que commentateur des grands rendez-vous électoraux l’ont fait connaître du grand public. Rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire, professeur associé à Sorbonne-Université, ainsi qu’à l’HEIP, intervenant régulièrement dans les médias, Arnaud Benedetti est notamment l’auteur de Comment sont morts les politiques au Cerf.