Publicité

One Little Independent Records : de superbes projets à découvrir

Divertir
Divertir

le mardi, 08 septembre 2020 à 17:52 Citer ce message

Fondé à l'origine par des membres du groupe punk anarchiste Flux Of Pink Indians, One Little Independent Records s'est inspiré des principes Do It Yourself et des labels indépendants tels que celui créé par le groupe Crass. Depuis sa création, le label est fier de donner une liberté totale aux artistes qui, selon lui, méritent de toucher un public plus large. Des superbes projets comme ceux de Galya Bisengalieva, Henrik Lindstrand, SHHE, Manu Delago, Gabriel Ólafs, Asgeir ou encore Bjork sont à l'honneur et leurs univers sont tous autant intéressant et passionant les uns que les autres.

Galya Bisengalieva, Aralkum
La violoniste kazakhe-britannique Galya Bisengalieva a sorti le 4 septembre un album engagé intitulé Aralkum. Un projet porté par le désastre écologique de la disparition de la mer d’Aral, remplacé par le désert d’Aralkum, un désert qui s'étend sur le Kazakhstan – pays natal de Galya Bisengalieva - et l'Ouzbékistan. Le rétrécissement de la mer d'Aral a été qualifié de l'une des pires catastrophes environnementales de la planète.
Située en Asie centrale, c'était autrefois le quatrième plus grand lac du monde. Mais les rivières qui alimentaient l'Aral ont été détournées par les projets d'irrigation soviétiques à partir des années 1960. Il n'a cessé de disparaître depuis.
Un univers musical unique qui vous transportera dans l'immensité et l'aridité du désert d'Aralkum le temps de 6 titres.

Henrik Lindstrand, Nordhem
Le vénéré pianiste suédois Henrik Lindstrand sortira son troisième album solo Nordhem le 23 octobre prochain. Nordhem représente le point final d'une trilogie de paysages sonores poétiques, profondément personnels et mélodiquement tissés, comprenant les deux albums acclamés par la critique Leken (2017) et Nattresan (2019). Il communique des émotions à travers un univers apaisant et intime qui mélange les genres de façon harmonieuse dans son propre écosystème de piano.
Henrik Lindstrand explique que Nordhem signifie "maison du nord" en suédois et rend hommage à ses racines scandinaves.
Henrik a travaillé avec des personnalités marquantes telles que Tony Visconti, Andy Wallace, David Bowie et Lou Reed, tout en menant une carrière de compositeur très apprécié pour la télévision et le cinéma.

Répondre à ce message