Danseur, musicien et producteur originaire de suisse, Nelson Beer vit et travaille actuellement à Paris. De 2014 à 2018, il étudie la musique et la recherche en architecture à Londres, avant de s'installer en France pour poursuivre sa passion pour la musique. Repéré en 2019 par Didier Varrod, qui l'invite comme dernier résident dans Foule Sentimentale et joue le single Nadya sur France Inter pendant plus d’un an, Nelson Beer explore différents genres musicaux et pense le son comme un vestige de l’histoire et un miroir du présent.

Sa musique, qu'il compose depuis sa chambre de Pantin, est riche de double-sens cryptiques liés à son histoire personnelle et à sa sensibilité politique. Nelson dit que sa musique est influencée par les compositions de Claude Debussy, les productions de Mark Hollis, James Blake et Béatrice Dillon, les univers de Björk et Alice Coltrane et la philosophie de studio de Phil Spector et Brian Eno.

La version anglaise d’'Orlando' est réfléchie d’un morceau intitulé 'In Defense Of The Unheard'. Sur une musique improvisée au piano accordé d’après une utilisation rare du mezoued tunisien, on peut entendre des field recordings enregistrés lors de plusieurs voyages dans les alpes à l’été et à l’automne 2020. Un second EP nommé "Orlando" et comprenant certains de ces titres sortira le 7 mai prochain.