Deuxième du Tournoi des VI Nations, le XV de France a lancé de belle manière son année 2021. Même s’ils ont échoué dans leur conquête d’un premier Grand Chelem depuis 2010, les hommes de Fabien Galthié ont affiché de robustes promesses. La jeunesse et le talent des Baille, Dupont, Ntamack, Penaud, vainqueurs à la volonté du pays de Galles et de l’Irlande, laissent entrevoir une Coupe du monde en France en 2023 qui pourrait enfin sourire aux Bleus. Comme un clin d’œil à un passé glorieux, les Bleus sont également allés gagner en Australie pour la première fois depuis… 1990.
Quantau Top 14, interrompu en 2020, il est allé cette année jusqu’à à son terme avec une épique bataille finale entre Toulouse et La Rochelle, remake de la Coupe d’Europe, elle-aussi remportée par le Stade, pour un premier doublé depuis1996,letroisièmedurugbyfrançaisavecceluideToulonen2014.
Dans cet ouvrage, on parle également du rugby féminin, à savoir la victoire après vingt-six ans d’attente de Romagnat en finale du Championnat, et le parcours héroïque du XV de France, si près de l’exploit contre les Anglaises. L’international n’est pas en reste, avec un gros sujet sur l’exploit de l’année : la première victoire historique des Pumas en pleine crise sanitaire Covid-19 contre la Nouvelle-Zélande.
Au final, une saison épique, racontée en détails dans cette nouvelle édition du Livre d’Or du rugby, enrichi des plus belles photos et des stats de L’Équipe.
Pierre Michel Bonnot a été la plume du rugby à L’Équipe pendant près de trente ans. Il pose son regard aussi expert qu’intransigeant sur les choses de l’Ovalie.
Quant à Ian Borthwick, le plus français des journalistes néo-zélandais, il apporte notamment son expertise sur le rugby de l’hémisphère sud.