Ce projet est la continuité du premier album de Il Est Vilaine sorti en mai 2021. Des compositeurs proches ou non de leur univers, se sont essayés à la relecture de certains morceaux des Mystères de Lorient. L’artwork est une fois de plus signé Apollo Thomas.

Après la sortie de leur premier album, Il Est Vilaine s’offre les services d’artistes et ami.e.s tous plus talentueux les uns que les autres pour délivrer une série de remixes de haute voltige !
Tolouse Low Trax ouvre le bal avec une version déstructurée d’Yvré- L’évêque tout en gardant la noirceur du morceau.
On peut y entendre un clin d’oeil au morceau «Holland Tunnel Dive » hymne du Salon des Amateurs.

Pour le titre éponyme Khidja ont été inspiré par les sonorités du pays du soleil levant ce qui tombe bien pour accompagner le chant de Narumi Hérisson ! Une version lumineuse et influencé par Sakamato époque Y.M.O.
Golden Bug & In Field propose une alternative tout aussi tripé que la version original de Marilyn Drum, voyage entre hôpitaux de quartiers et guru déjanté.

Autre version d’Yvré-l’Evêque cette fois-ci Krikor s’en charge et sort son sampler pour une version digi-dancehall dont lui seul à le secret, Faya !
Rubin Steiner délivre une version back to the roots de Bar à Gwin mélangeant texture deep house et hip-hop electro nostalgique de NY des 80-90’s.

Les deux italiens de Marvin & Guy sortent les hits, les guitares et les arpeggios pour une version épique des Mystères de Lorient.
Pour boucler l’album, on retrouve Narumi Hérisson aux manettes de son piano pour une version onirique et sensible de Phare Ouest où sa voix et celle de Yula Kasp se mêlent dans la plus grande harmonie !