72 sort son nouvel EP Mutations.

Deux chiffres renvoyant à l’année 1972. Et en deux chiffres, tout est dit.
Le projet est simple et ambitieux, c’est celui de la bande son de la vie qui passe, de nos vies, des leurs : celles de deux garçons devenus deux hommes, nés tous deux la même année. 1972.

Et cette musique, c’est donc la bande-son intégrée à ces deux vies : Benjamin Cohen. Ulysse Genet. Et ces deux vies qui se sont à un moment croisées, rencontrées. Et de ce croisement est né 72. De ces deux expériences, de ces souvenirs, des mémoires des deux artistes se révèle alors la musique.

Quatre morceaux pour le moment, instrumentaux mêlant aussi bien les réminiscences du hip hop, les échos de l’’ambient’ créée par Brian Eno, les volutes techno de Detroit, et plus particulièrement celles de Carl Craig. Sans oublier les racines de ce que l’on a appelé la French Touch... cette aventure musicale unique et révélant de manière singulière la France à l’étranger, à laquelle Benjamin Cohen a participé activement.

Question esthétique, le projet se veut global. Ce n’est pas seulement une question de musique mais également d’images, de visuel. Avec un attrait pour l’art contemporain, un logo inspiré par une oeuvre de Martin Barré, et une association avec un artiste, Jay1 Ramier, qui a créé ce logo, « 72 » en trois dimensions, en sculpture.