Publicité

Le marchand de sable allemand fête ses 60 ans

En Allemagne on célèbre l'anniversaire d'une institution télévisuelle. Il y a 60 ans apparaissait Le marchand de sable, la version allemande de Bonne nuit les petits. Un programme qui a accompagné des générations d'allemands dans les bras de morphé. Retour sur les génèses de cette émission au coeur de la guerre froide.

Il y a 60 ans apparaissait en RDA Karl, le marchand de sable. Avec son air de ne pas y toucher, le personnage est un pur produit de la guerre froide. Il est apparu à l'époque ou l'est et l'ouest rivalisaient sur les ondes à coup de propagande.
Le directeur des programmes de la télévision de la RDA a appris par hasard que le SFB (l'ennemi de la télé capitaliste à Berlin ouest) envisageait de lancer une émission télévisée avec un marchand de sable début décembre. Il a voulu coiffer le SFB au poteau indique Ugla Gräf (mudée du film de Potsdam) au micro d'Arte. Pas question qu'il s'accapare les téléspectateurs et les enfants. Cette histoire a ainsi été inventée et réalisée en 3 semaines.

Guerard Berenz est ainsi l'inventeur de ce marchand de sable, l'ami des petits qui envoit les enfants au lit depuis des générations. C'est vrai aussi à l'ouest où une émission concurrente s'est établie depuis. Au musée du film de Potsdam, une exposition retrace les évolutions du marchand de sable depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui.
Dans cet univers plein de poésie transparrait le quotidien de la RDA. Ici le petit marchand de sable rend même visite à l'armée populaire nationale. Une page de l'histoire allemande qui semble aujourd'hui appartenir à un lointain passé. Ce qui est resté c'est le rituel du couché au sein des familles. Et si le personnage évolue c'est toujours en douceur.
Nina Paysen, rédactrice de l'émission Sandmännchen a un grand respect pour le marchand de sable, c'est l'une de ses grande admiratrice. Elle ne voit aucune raison de transformer radicalement le personnage ou de s'en éloigner. En avril, il a été annoncé qu'on allait couper la barbe au marchand de sable en guise de poisson d'avril. Résultat ça a provoqué un tolé et de nombreuses plaintes se sont élevées.

Même des adultes regardent régulièrement l'émission car ça leur rappel leur enfance. 60 ans plus tard le mystère du Sandmännchen n'a pas complètement été levé. Personne ne sait d'où il vient et où il va après son passage.

TV

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire