Publicité

CinéHisto prépare le court métrage 1307 sur les Templiers

CinéHisto, est un groupe de cinéastes qui prépare le film 1307 sur la purge des Templiers.

CinéHisto (crédit MARGOTBST)

crédit visuel MARGOTBST

Qui se cache derrière CinéHisto ?
Avant d'être un groupe de cinéastes et de vidéastes CinéHisto c'est avant tout un groupe d'amis. Actuellement, CinéHisto est composé de 6 membres : Moi (Corentin COJAN-LE TOUX), Anthony BEAUFILS, Moïra PUSSET, Julie LE MER, Iwen MESSAGER et Mickael BEAUFILS. CinéHisto se produit sur YouTube depuis 2017 et cumule plus de 330 abonnés.

Pouvez-vous nous présenter votre court métrage 1307 ?
1307 est une fiction historique se basant sur des faits historiques. Le Vendredi 13 Octobre 1307, le Roi de France Philippe IV Le Bel ordonne l'arrestation de tous les Templiers du Royaume y compris ceux de Bretagne (à cette époque la Bretagne est encore indépendante). Notre histoire débute le 24 Décembre 1307, soit un peu plus de deux mois après ce jour funeste pour les Templiers. Dans la forêt de Brocéliande, quelques chevaliers de la commanderie de Carentoir (une commune à quelques kilomètres à l'ouest de Ploërmel dans le Morbihan) ont survécu à cette purge. Le chef du groupe, Fuljean, décide de mener les siens jusqu'à la mer afin de trouver un bateau qui les mènera en Angleterre. Seulement les chevaliers vont être rattrapés par l'Inquisition qui a reçu l'ordre d'éliminer les derniers Templiers de Bretagne...

Pourquoi avoir fait un film sur la purge des Templiers en 1307 ?
La Purge des Templiers est un tournant dans l'Histoire Médiévale. Pour beaucoup d'historiens cette date est la fin de l'Age d'Or de la Chevalerie Chrétienne. Beaucoup d'histoires et de légendes circulent sur les templiers en France (leur fameux trésor, la quête du Graal etc.) mais en Bretagne nous avons peu de récits sur les templiers qui pourtant étaient bien présents dans la région. De cette époque nous n'avons que des documents administratifs, des recherches archéologiques ou encore des légendes.
La Purge des Templiers de 1307, est sous représentée au cinéma, et nous trouvons ça dommage puisqu'il y a un potentiel énorme à exploiter. Nous pouvons prendre par exemple le livre et la série Les Rois Maudits de 1972 qui prend, comme point de départ, l'exécution du dernier grand maître des templiers Jacques de Molay en 1314. A part cela peu de chose. C'est pourquoi nous voulons raconter cet événement, le traumatisme qu'il a laissé dans les esprits des templiers qui ont survécu et qui ont pu s'enfuir ou disparaître dans la nature.

Qu'est ce qui vous plaît dans le cinéma historique ?
Ce qui nous plaît dans le cinéma historique, c'est l'évasion : le changement d'époque, le changement de monde, d'univers : c'est un moment d'immersion aussi bien pour l'équipe technique, les comédiens et les spectateurs. Qui dit historique, dit reconstitution et ceci est une véritable passion pour nous. Faire un film historique est aussi un travail de recherche. Même les comédiens se mettent à faire des recherches pour comprendre l'époque dans laquelle ils vont vivre pendant plusieurs jours sur le tournage. Du point de vue du spectateur, c'est un moyen de sortir du monde dans lequel il vit, c'est, comme je le disais, un moment d'évasion, un changement de monde. Et cela, marche bien sûr, pour tous les genres : fantastiques, futuristes, horreurs etc.

Comment vous êtes-vous documenté afin de coller au plus près de cette période historique ?
Lorsque nous avons commencé à écrire le synopsis du film, il fallait d'abord que nous ayons une base historique solide. Pour trouver la trace des templiers en Bretagne nous nous sommes dans un premier temps tournés vers le livre de Guillotin DE CORSON : Les Templiers en Bretagne et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui regroupe toutes les informations que nous avons sur chaque commanderies templières en Bretagne ainsi que leurs histoires. Dans un second temps nous nous sommes penchés plus en détail sur l'histoire des commanderies et celle qui nous a interpellé est celle de la commanderie de Carentoir. Dans ce village, existait au XIVème siècle, une commanderie assez puissante qui regroupait un grand nombre de Templiers. Lorsque le Vendredi 13 Octobre 1307 arriva, ces Templiers furent arrêtés. Mais au lieu d'être emprisonnés dans les prisons royales du Royaume, ces derniers ont été massacrés sous aucune raison... selon la légende bretonne... Et c'est à partir de là que nous avons trouvé notre point de départ de notre histoire.

Avez-vous déjà repéré les lieux de tournages et où se passera l'action ?
Nous n'avons pas encore commencé les repérages qui débuteront en Novembre. Nous allons soit tourner dans le Morbihan ou dans les Côtes d'Armor... ou bien les deux.

Où en êtes-vous dans les castings ?
Nous avons pratiquement terminé les castings. Nous allons délibérer le 10 Octobre et dévoiler le casting le 11 Octobre.

Comment le Puy du Fou vous aide-il pour le court métrage 1307 ?
Lorsque nous avons lancé les castings beaucoup de Talents du Puy du Fou ont répondu à l'offre. Etant moi même talent du Puy sur les spectacles Le Dernier Panache et Les Noces de Feu cela m'a beaucoup touché. Nous avons également un référent combat du Puy du Fou qui nous aide dans l'élaboration des chorégraphies des combats : Valentin Dolé, qui travaille également sur Le Dernier Panache et Les Noces de Feu.

Quel travaille va être réalisé sur les costumes ?
Essentiellement les tabards (tissue que portait les chevaliers par dessus leur armure et qui montrait leurs armoiries) des Inquisiteurs et des Templiers.

Comment vont se passer les tournages et n'est-ce pas trop contraignant en ère covid-19 ?
Nous espérons tourner comme il est prévu du 1er au 12 Décembre 2020, mais avec la monté en force du COVID-19 de nouveau, nous avons une crainte de devoir décaler le tournage, le temps que la pandémie se calme. Dès la préparation, nous devons penser à un plan sanitaire qui devra être appliqué à la lettre sur le tournage : masques, gel hydroalcoolique etc. Nous avons une part d'inquiétude, mais nous restons confiants et plus motivés que jamais.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
CinéHisto est un très jeune groupe et nous ne sommes pas une société de production audiovisuelle. C'est pourquoi nous avons jugé normal (mais aussi pour trouver des fonds) de lancer une cagnotte participative pour financer le film. 1307 n'est pas que notre aventure mais aussi l'aventure de tout le monde. Chacun et chacune a le droit de mettre sa pierre à l'édifice.

Où et quand sera disponible votre film ?
Nous ne savons pas encore quand sera disponible le film puisque nous n'avons pas encore planifié la durée de la Post-Production. Le film sera visible dans un grand nombre de salles de cinéma bretonnes et si ce dernier marche pourquoi pas dans d'autres cinémas de plusieurs régions différentes.

Espérez-vous voir votre court-métrage 1307 sélectionné en festival et en quoi est-ce important ?
Bien sûr que nous espérons. Cela est important pour nous puisqu'il nous donnera de la visibilité. Pour ma part, cela me permettra de faire avancer ma carrière en tant que réalisateur.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Pour conclure, je dirai que 1307 est un projet ambitieux mais que nous pouvons réussir à le faire vivre. Toutes les personnes qui sont déjà sur le projet y croient et pour leur motivation je tiens à les remercier. Ce qui les motive est la passion qu'ils ont pour le cinéma et pour la création !
Je tiens aussi à dire que ce film permettra de mettre en valeur le Centre-Bretagne qui a un potentiel cinématographique énorme ! D'ailleurs beaucoup de réalisateurs et de sociétés de productions commencent à s'en rendre compte ! Si vous aussi vous voulez mettre votre pierre à l'édifice n'hésitez pas à faire un don de 5€ sur Ulule voir même plus ! Ou alors à partager autour de vous.

Merci à l'équipe de CinéHisto d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

interview Film

Découvrez le ro[man]ga Reliques Eon Découvrez le ro[man]ga Reliques Eon
Découvrez le livre de ro[man]ga (contraction de roman et manga) Reliques Eon avec leurs auteu...
  MC Max prépare l'EP MVTQJ
Mieux vaut tard que jamais pour MC Max qui poursuit son aventure musicale avec l'EP MVTQJ gr&aci...
MC Max prépare l'EP MVTQJ

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire