Publicité

Canal+ et Bein Sports sur le point de s'associer

Canal+ et Bein Sports se rapprochent pour la diffusion d'évènements sportifs en France. La chaine cryptée serait prête à débourser 1,5 milliard d'euros pour être le distributeur exclusif du bouquet de sports qatarie dans l'hexagone.

Cet accord économique ne devrait rien changer pour la diffusion des rencontres sportives auprès des télêspectateurs. Les droits sportifs resteront à leurs chaines respectives.
Canal+ détient la retransmission de 3 matchs de foot par journée de L1 et 7 pour Bein Sports jusqu'en 2020 (nouvel appel d'offres). Pas de changements également pour la ligue des champions.

Pour avoir l'offre la plus complète, il faudra s'abonner à Canal+ (30,90€/mois) ET à Bein sports (13€/mois).
Selon BFM Business, le rapprochement permettrait une offre couplée à 45€/mois, soit une économie de 8€/mois (estimations). Il sera toujours possible de s'abonner indépendamment à l'un ou l'autre des deux bouquets. Dans tous les cas, ce sera toujours Canal+ qui encaissera les abonnements.

L'autorité de la concurrence doit encore se prononcer sur la validité du rapprochement.
Canal+ et Bein Sports détiennent 80% des droits de diffusion sportifs ; une source d'inquiétude pour les fédérations sportives pour l'achat des droits.

SFR revend la Premier League à ses concurrents

SFR (détenu par Altice - Numéricable) souhaite revendre en partie les droits de diffusion du championnat anglais à ses concurrents.

Le championnat de football anglais, disponible sur les box ADSL, avait été acheté pour 120 millions d'euros jusqu'en juin 2019 par Altice. Une co-diffusuion sur les différentes box internet serait possible, SFR ne souhaitant pas avoir le monopole en France. La proposition pourrait intéresser Orange, Bouygues Télécom, Free et Canal Sat.

"Les droits premium n'ont pas vocation à être détenus ou maintenus en exclusivité pour nos propres clients. Interdire à des clients d'avoir accès au foot parce qu'ils ne sont pas chez nous, cela serait une mesure audacieuse qui pourrait se retourner contre nous.  Je ne crois pas à l'exclusivité qui enferme le client. Il est difficile de le conserver par la contrainte, le client veut avoir le choix" a déclaré Michel Combes, PDG de SFR.
Orange n'a par exemple jamais rentabilisé ses investissements sur la L1.

Canal +

Laurent Ruquier continue On n'est pas couché sur France 2 Laurent Ruquier continue On n'est pas couché sur France 2
Laurent Ruquier fait l'objet de plusieurs rumeurs depuis de nombreuses semaines. L'animateur...
  Marie-Paule Kumps dans Potiche
On connaît tous cette comédie interprétée par Jacqueline Maillan et plus ...
Marie-Paule Kumps dans Potiche

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire