Publicité

Le combat reprend en Alpine Elf Europa Cup à Magny-Cours

Maxime Lopes Par Le jeudi, 12 mai 2022 à 15:22 0

Dans Sports

Le rythme s’accélère en Alpine Elf Europa Cup avec le deuxième rendez-vous de la saison cette semaine sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Après une première épreuve extrêmement ouverte, tout reste à faire et aucun protagoniste ne doit être sous-estimé au moment de se rendre en Bourgogne. Avec vingt-quatre voitures au départ, la hiérarchie pourrait vite évoluer dans les prochains jours…

Alpine a110cup

Après deux courses sous haute tension à Nogaro, le ton montera d’un cran sur l’ancien théâtre du Grand Prix de France de Formule 1, où tous les concurrents présents voudront confirmer ou inverser les premières tendances vues dans le Gers.

Qui se détachera ?

Annoncée extrêmement disputée, la cinquième édition d’Alpine Elf Europa Cup a connu un début de campagne encore plus indécis qu’attendu puisque six pilotes différents ont déjà goûté aux joies du podium.

Une première hiérarchie s’est néanmoins dessinée et Edwin Traynard (Chazel Technologie Course) arrive en Bourgogne en tête du classement général. Fort de son succès dans la deuxième épreuve de Nogaro, le Français cherchera à consolider son statut de leader tout en distançant ses poursuivants dans la catégorie Junior. Plusieurs concurrents souhaiteront toutefois lui ravir les commandes, à commencer par son équipier Lucas Frayssinet (Chazel Technologie Course), lui aussi victorieux dans le Gers.

Deuxièmes et quatrièmes des deux premières courses, Rodolphe Wallgren (Herrero Racing) et Louis Méric (Race Cars Consulting) viseront eux la première place pour prendre le pouvoir tandis que Simon Tirman (Autosport GP) aura à cœur de retrouver un rang plus conforme à ses ambitions. Enfin, Paul Cauhaupé (Patrick Roger by Autosport GP) pourra compter sur les conseils de sa coach Lilou Wadoux pour s’offrir de nouveaux trophées dès cette semaine.

Un plateau prêt à riposter

Passés tout près du podium il y a quelques semaines, Thibaut Bossy (Herrero Racing) et Louis Maurice (Code Racing Development) se rendront dans la Nièvre avec des objectifs revus à la hausse. Les concurrents devront aussi se méfier du réveil de la Polonaise Gosia Rdest (Chazel Technologie Course), qui avait signé le meilleur résultat de sa carrière en Alpine Elf Europa Cup l’an dernier à Magny-Cours.

Auteurs d’une première apparition prometteuse dans la discipline, Alexis Garcin (Herrero Racing) et Romain Brun (Code Racing Development) seront deux autres concurrents dont il faudra suivre de près la courbe de progression. De son côté, le Sénégalais Abdoulaye Diop (Autosport GP) visera un premier top dix, tout comme Jules Gougeon (Race Cars Consulting), Tim Mérieux (Autosport GP) et Adrien Le Floch (Herrero Racing).

Malchanceuse en ouverture de saison, la Française Margaux Verza (Patrick Roger Autosport GP) cherchera également à rebondir en étant déterminée à inscrire ses premiers points de l’année sur un tracé qu’elle connaît bien.

Stop ou encore pour Bourgeois ?

Dans la catégorie Gentlemen, le Belge Philippe Bourgois (Chazel Technologie Course) voudra poursuivre sur sa lancée en misant sur son expérience pour creuser l’écart sur ses poursuivants emmenés par Anthony Fournier (Race Cars Consulting). Auteur d’un double podium dans le Gers, ce dernier souhaitera hausser d’un cran son niveau de jeu pour défaire son rival et distancer Laurent Richard (Herrero Racing), armé des mêmes ambitions.

Au sein de cette classe où le moindre point pourrait faire la différence, Frédéric Roy (Chazel Technologie Course), Jean-Paul Dominici (Chazel Technologie Course) et Marc Sevestre (Autosport GP) viseront leur premier podium de l’année pour se replacer au classement général. Les différents protagonistes devront également surveiller Mickaël Carrée (T2CM), dont la connaissance du tracé pourrait s’avérer extrêmement précieuse pour amorcer sa remontée dans la hiérarchie.

Prévues vendredi à 17h55 et samedi à 14h25, les deux courses disputées sur le Circuit Nevers Magny-Cours seront diffusées et commentées en direct sur la chaîne YouTube et la page Facebook de l’Alpine Elf Europa Cup.

Jeudi 12 mai
14h30-15h10 : Essais libres 1
16h50-17h30 : Essais libres 2

Vendredi 13 mai
10h20-10h35 : Qualifications 1
17h55-18h25 : Course 1

Samedi 14 mai
9h30-9h45 : Qualifications 2
14h25-14h55 : Course 2

Stéphane de Groodt en piste avec Alpine à Magny-Cours

A l’occasion de la 2ème épreuve de l’Alpine Elf Europa Cup à Magny-Cours, qui accueillera les 25 Alpine A110 Cup engagées en compétition cette année, le comédien Stéphane de Groodt prendra le volant de la voiture numéro 110. Après avoir effectué une session de roulage le mercredi 11 mai sur le circuit nivernais, il se mesurera aux pilotes en lice, du 12 au 14 mai 2022. Il récidivera lors de plusieurs étapes de l’Alpine Elf Europa Cup au cours de la saison.

Aguéri des pistes en asphalte, Stéphane de Groodt a brillé en compétition automobile de nombreuses fois. En 1992, concourrant dans le championnat de Belgique de voitures de tourisme, Stéphane de Groodt s’offre ses premiers podiums en y montant à trois reprises, au volant d’une Renault Clio. Grâce à sa septième place au classement général, cette première expérience fut un véritable succès. Seulement une année plus tard, le pilote automobile belge remporte sa première victoire dans le même championnat. Après ce succès, il rejoint la Clio Cup Internationale en 1994 puis la Formule 3000 Internationale avec le Team Vortex en 1995. Trois ans après, il rejoindra la Belgian Procar qui lui permettra d’obtenir l’un des meilleurs résultats de sa carrière. Il terminera 3ème du championnat, avec 3 victoires et 6 podiums.

Cette expérience se prolongera en 2000, année où Stéphane de Groodt retrouvera la monoplace en se classant huitième puis quatrième l’année suivante. Il deviendra vice-champion du Benelux en 2001 avec le Team Geva Racing. Il poursuivra sa carrière en Formule 3 Eurocup ou en Habo da Costa Formule Renault, où il se classera 10ème, en réalisant trois podiums dans la même saison. Cette dernière saison chez les professionnels en sport automobile marquera l’avènement de sa nouvelle carrière et sera reconnu comme l’un des comédiens, réalisateurs les plus talentueux de sa génération.

Après le lancement de la saison à Nogaro et avec l’engagement de Stéphane de Groodt en Alpine Elf Europa Cup, l’édition 2022 s’annonce prometteuse. Il faudra compter sur Edwin Traynard, leader du classement général, Lucas Frayssinet victorieux de la première course à Nogaro, Philippe Bourgois premier au classement Gentleman ainsi que les vingt-deux autres compétiteurs engagés. Seulement six points séparent les quatre premiers au classement général, qui tenteront de se hisser en haut du classement afin de conserver leurs avantages.

Alpine

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam