Publicité

L'architecte Maxime Barbier rassemble les gens dans les stades

Rédaction Divertir Par Le samedi, 19 mars 2016 à 07:12 0

Dans Sports

Le travail de l'architecte Maxime Barbier est connu : le Stade de France, la rénovation du stade Vélodrome... c'est lui.
Ses projets sont présents un peu partout dans le monde.

Maxime Barbier rappelait au micro d'Europe 1 que construire un stade était un projet atypique, notamment parce que cela se fait à grande échelle. Les enjeux sont importants, notamment en terme de fonctionnalités.

Bien qu'il aime le foot et qu'il construit des stades, l'architecte n'est pourtant pas accro à ce sport.

Lorsqu'il arrive dans un stade, Maxime Barbier peut voir certains défauts, mais ce qui comptec'est que ce soit un lieu vivant. Par exemple, à Marseille les habitants ont beaucoup accompagné la rénovation du stade Vélodrome.

L'arrivée de l'Euro 2016 ou les éventuels projets de JO à Paris sont l'occasion de voir émerger de nouvelles infrastructures sportives. Pourtant Maxime Barbier pense qu'il faut sortir de cette logique.
En effet, les stades sont souvent sous occupés. Pour l'organisation d'un seul évènement sportif, l'infrastructure coûte cher. L'architecte souligne l'importance de créer des bâtiments polyvalents.

L'agence d'architecture propose de créer des infrastructures au coeur même des villes et pouvant accueillir de nombreux évènements, dont les matchs de coupe du monde. Pour cela, des gradins amovibles sont utilisés.
Pour construire les futurs stades, l'aspect développement durable est de plus en plus au coeur des projets.

Les zones urbaines sont devenues des zones de passage à cause des voitures. Certaines villes pensent à recréer à ces endroits des lieux de rassemblement.
Les stades doivent être davantage ouverts pour créer un rassemblement et de l'effevescence ; y compris pour les non initiés.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam