Publicité

Chaleur et tempêtes de sable : 1ers essais dans le désert pour l’Audi RS Q e-tron

Mehdi Has Par Le mercredi, 22 septembre 2021 à 13:06 0

Dans Sports

En route pour ses débuts dans le célèbre rallye Dakar qui débutera en Janvier 2022, Audi Sport a testé l'Audi RS Q e-tron pendant près de deux semaines au Maroc dans les conditions les plus extrêmes.

Audi RS Q e-tron - désert

Premiers tests dans les dunes pour les trains roulants électriques

Après une série d’essais en Allemagne et en Espagne, l'équipe s'est dirigée vers le désert et les dunes pour la première fois sous la chaleur marocaine. Une fois de plus, les trois équipages de pilotes ont été impliqués : Stéphane Peterhansel, vainqueur du record du Dakar, Carlos Sainz et Mattias Ekström se sont relayés au volant du prototype très complexe.
 
Bien sûr, leurs copilotes Edouard Boulanger, Lucas Cruz et Emil Bergkvist étaient toujours à leurs côtés. Le pilote et le copilote forment une unité importante sur le Rallye Dakar et ils doivent se sentir à l'aise dans le cockpit. "C'était l'un des nombreux sujets que nous avions sur notre liste de choses à faire après le test de Saragosse", explique Andreas Roos, responsable des projets de sport automobile d'usine chez Audi Sport. "Pour le test au Maroc, nous avons apporté des modifications afin que le conducteur et le copilote aient plus d'espace dans le cockpit étroit et puissent également mieux communiquer entre eux. Les retours ont été positifs."
 
Certaines des conditions rencontrées par l'équipe d'essai au Maroc étaient extrêmes. "Le thermomètre a grimpé jusqu'à plus de 40 degrés par moments", explique Sven Quandt, directeur d'équipe de Q Motorsport. "Les tempêtes de sable ont également entravé les essais. En effet, comme prévu, certains nouveaux problèmes sont apparus avec les températures élevées, ce qui a provoqué des interruptions répétées des essais. L’objectif était donc de les résoudre avant le test suivant."
 
"Nous nous attendons à des températures beaucoup plus basses lors du rallye Dakar", déclare Andreas Roos. "Néanmoins, nous nous sommes délibérément rendus au Maroc pour tester notre concept dans les conditions les plus extrêmes. Les composants tels que le MGU, par exemple, n'ont pas été développés pour être utilisés à des températures ambiantes aussi élevées, mais les trains roulants et d'autres composants ont également été poussés à leurs limites, voire au-delà, par la chaleur. Les connaissances que nous avons acquises au Maroc sont inestimables, mais elles nous montrent aussi que nous avons encore beaucoup à faire avant le Rallye Dakar et qu'il ne reste plus beaucoup de temps."
 
La batterie haute tension, qui a été développée spécifiquement pour le Rallye Dakar, est également un sujet majeur. "Il s'agit de gérer la température de manière optimale et de pouvoir exploiter la performance maximale de la batterie", explique Roos. "C'est là que nous apprenons à chaque test. Et c'est exactement la raison pour laquelle nous allons dans le désert avec une chaîne de traction électrifiée : nous acquérons une quantité incroyable d'expériences que nous partageons avec nos collègues travaillant sur le développement des voitures de route."
 
L'Audi RS Q e-tron est équipée d'une chaîne de traction électrique avec deux unités moteur-générateur (MGU) issues de la Formule E. La batterie haute tension, nouvellement développée par Audi Sport, est chargée pendant la conduite via un convertisseur d'énergie composé d'un moteur TFSI efficace issu du DTM et d'un troisième MGU.
 
Parallèlement aux tests, Audi Sport à Neuburg an der Donau a déjà commencé à construire la première voiture destinée à la compétition avec le numéro de châssis 104. "La voiture d'essai est un prototype dans lequel tout n'était pas encore parfaitement adapté", explique Benedikt Brunninger, chef de projet Audi Sport pour le Rallye Dakar. "Dans le cas des véritables voitures de compétition, nous visons la perfection absolue en termes d'ajustement minutieux."

Auto

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam