Publicité

Alpine s’offre une pole position et un podium au Championnat du Monde FIA

Maxime Lopes Par Le lundi, 14 juin 2021 à 11:46 0

Dans Sports

Alpine Elf Matmut Endurance Team s’est offert son deuxième podium consécutif de la saison en Championnat du Monde FIA d’Endurance. Quarante-quatre ans et un jour après la dernière pole position d’un prototype officiellement engagé par la marque, une Alpine s’est élancée depuis la première position sur la grille d’une épreuve majeure d’Endurance. Déjà la plus rapide en qualifications, l’A480 confiée à Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere a également signé le meilleur tour en course lors des 8 Heures de Portimão.

Alpine Championnat du Monde FIA - Portimão Portugal

Forte de sa deuxième place acquise à Spa-Francorchamps, Alpine Elf Matmut Endurance Team se rendait à l’Autódromo Internacional do Algarve avec le désir de confirmer son rang aux avant-postes du FIA WEC.  

Grâce aux acquis accumulés en Belgique et au travail minutieux mené aux ateliers de Bourges, l’équipe peaufinait les réglages de l’A480 pour s’adapter à la nouvelle balance de performances en vigueur dès les essais libres. Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere affichaient immédiatement de belles prédispositions sur le tracé portugais en dominant la catégorie Hypercar tout en abaissant progressivement le temps de référence : 1’33’’781 aux EL1, 1'32’’074 aux EL2, et enfin 1’31’’652 aux EL3.  

Les Bleus abordaient les qualifications avec optimisme et Mathieu Vaxiviere poursuivait sur cette lancée en réalisant un véritable exploit lors de cet exercice durant seulement dix minutes. Auteur d’un tour en 1’30’’364, le Français offrait à Alpine sa première pole position absolue en Championnat du Monde FIA d’Endurance, et la première d’un prototype officiellement engagé par la marque depuis les 24 Heures du Mans 1977.  

Sous un grand soleil dimanche, le départ était confié à Nicolas Lapierre. Auteur d’un envol parfait, il distançait rapidement ses poursuivants en se montrant efficace et incisif dans le trafic malgré un problème radio. Premier leader à rentrer aux stands, Nicolas Lapierre retrouvait les commandes à la fin de la première heure avant de céder le volant pour les doubles relais d’André Negrão et Matthieu Vaxiviere.  

Première au terme de chacune des quatre premières heures, l’A480 menait les débats à mi-course avant que Nicolas Lapierre ne reprenne la piste derrière les Toyota. Si l’A480 devait s’arrêter plus régulièrement que ses adversaires, les efforts des trois pilotes – successivement les plus rapides en course – portaient leurs fruits vingt minutes plus tard avec l’intervention de la voiture de sécurité regroupant les trois prétendants à la victoire.

Lancé à la chasse des Toyota dès la relance, Nicolas Lapierre trouvait rapidement l’ouverture sur Kazuki Nakajima avec un superbe dépassement à l’entrée du premier virage. Le Français fondait ensuite sur Kamui Kobayashi avant de doubler son relais. Avec le décalage des stratégies, les trois équipages se relayaient aux commandes tout en se livrant une véritable partie d’échecs. Hélas, un full course yellow intervenant peu après l’ultime ravitaillement de l’équipe offrait la marge nécessaire aux leaders pour contrôler la fin de course.  

Au volant pour le sprint final, André Negrão scellait alors le podium de l’A480 à un peu plus d’une minute des vainqueurs malgré deux arrêts de plus que le trio victorieux et un de plus que leurs dauphins. Ce résultat permet toutefois à Alpine Elf Matmut Endurance Team de consolider sa deuxième place au classement général.  

Le prochain rendez-vous du calendrier mènera l’A480 et ses trois pilotes en Italie pour la troisième épreuve du Championnat du Monde FIA d’Endurance : les 6 Heures de Monza (16-18 juillet).

Témoignages

L’équipe a encore réalisé un superbe week-end avec une excellente voiture, d’où une petite pointe de frustration en terminant seulement troisièmes. L’A480 se comportait bien, nous étions meilleurs que nos adversaires sur la gestion des pneumatiques et avons connu de belles batailles en piste. Le trafic n’était pas évident à gérer avec les virages en aveugle, mais c’était très amusant d’être à Portimão. Monza aura des caractéristiques différentes, beaucoup plus proches du Mans, et nous allons travailler d’arrache-pied pour finir plus haut dans la hiérarchie.
- Nicolas Lapierre

Le début de course était vraiment plaisant, mais nous avons vite compris qu’une bataille difficile s’annonçait pour la victoire étant donné l’écart entre nos relais et les leurs. C’était compliqué, mais ce sont les règles du jeu et nous avons joué notre carte du mieux possible jusqu’à ce que le full course yellow nous retire nos chances à une demi-heure de l’arrivée. Malgré le résultat, je suis content dans la mesure où l’équipe a obtenu de précieuses données tout en faisant un travail parfait ce week-end.
- André Negrão

Nous pouvons tirer beaucoup de points positifs grâce à notre pole position qui est venue récompenser tout le travail accompli par l’équipe. Nous travaillons très dur, donc c’est une performance qui nous motive encore plus pour la suite. Je pense en revanche que nous sommes tous un peu déçus du résultat de la course. Nous avons à nouveau réalisé un sans-faute. Nous donnons absolument tout au volant, mais cela n’a pas suffi pour des raisons hors de notre contrôle. Nous allons cependant continuer de nous battre !
- Matthieu Vaxiviere

Classements

8 Heures de Portimão

  1. Toyota Gazoo Racing n°8 – 300 tours
  2. Toyota Gazoo Racing n°7 +1’’800
  3. Alpine Elf Matmut Endurance Team n°36 +1’08’’597
  4. JOTA n°38 + 4 tours
  5. JOTA n°28 + 4 tours

Championnat du Monde FIA d’Endurance Hypercar

  1. Toyota Gazoo Racing – 64 points
  2. Alpine Elf Matmut Endurance Team – 42 points
  3. Glickenhaus Racing – 1 point

Alpine

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam