Publicité

Au creux de l'oreille : un comédien vous raconte une oeuvre par téléphone

Quelques mots pour se sentir moins seul. Des mots pour sortir un peu de nos quatre murs. C'est ce que propose le théâtre de la Colline à Paris. Les spectateurs peuvent s'inscrire en ligne et un/une comédien(ne) vous rappelle pour vous lire un texte littéraire ou théâtrale. L'initiative s'appelle Au creux de l'oreille et l'idée pour le théâtre de La Colline est de ne pas perdre le lien qui l'uni avec ses spectateurs.

Théâtre la Colline

Comme de nombreuses institutions culturelles, c'est sur internet que l'institut national du théâtre de La Colline maintient le lien avec le public. Avec le désir de continuer à faire vivre les paroles poétiques.
Pour le directeur du théâtre de la Colline, Wajdi Mouawad, auprès d'Arte, le premier réflexe était de mettre en ligne des spectacles ou des réalisations passées. Le seul regret est qu'il n'y avait aucune présence.

5 jours/7 Wajdi Mouawad publie un épisode sonore de son journal de confinement.

Au creux de l'oreille : Les artistes de La Colline téléphonent aux spectateurs pour leur faire lecture de poésie ou de théâtre

Depuis le 23 mars, des comédiens, metteurs en scène et amis du théâtre participent bénévolement à l'opération Au creux de l'oreille. Des lectures par téléphone auprès des spectateurs qui se sont préalablement inscrits.

180 artistes bénévoles sont engagés dans cette initiative et sont très investis pour faire de ces petits instants de théâtre murmurés de vrais rendez-vous artistiques. Installez-vous dans un endroit calme et propice à l’écoute au moment où l’artiste vous offrira ce temps suspendu et privilégié de poésie.
Pendant le confinement, des créneaux sont disponibles du lundi au vendredi, de 16h à 19h ou de 19h à 21h.

Ce qui importait le plus pour le directeur du théâtre de La Colline, c'était la présence et surtout l'unique. C'est ce qui détermine le théâtre et où il montre sa puissance avec le rapport à l'adresse.

Le comédien Maxime Le Gac Olanié essaye de travailler ses textes le matin. Il écoute aussi la voix de son interlocuteur et choisi ses lectures en fonction de l'énergie qu'il reçoit.
L'audio-spectatrice Samira trouvait l'expérience magique dans un entretien qu'elle a pu accorder à Arte. Elle en sort contente ; même s'il n'y a pas d'image, la voix suffit pour créer tout un univers.

Théâtre

Manwarp dévoile l'EP Don’t Quarantine Manwarp dévoile l'EP Don’t Quarantine
L'artiste et beatmaker Manwarp dévoile l'EP Don't Quarantine. Cet important proje...
  Citroën Origins : les archives de l'INA et le podcast de Luc Ferry
En ces temps de confinement, le musée virtuel Citroën Origins s’enrichit à ...
Citroën Origins : les archives de l'INA et le podcast de Luc Ferry

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire