Publicité

Réduire la pollution = baisser le nombre de voitures ?

La Ministre de l'écologie a annoncé ce mercredi vouloir réduire le nombre de voitures pour protéger l'environnement.
Oui, mais la mesure n'est pas si intéressante...

Si réduire la pollution se résune simplement à diminuer le nombre de véhicules roulant au gazole ou à l'essence ce serait trop simple.

D'une part parce que ces véhicules ont déjà réduit les rejets polluants, notamment grâce aux filtres à particules. D'autre part, aucune annonce n'a été faite dans les médias sur les mesures prises pour les usines qui contaminent pour certaines largement l'atmosphère.

Si l'on critique désormais l'air vicié des campagnes tout autant que celle des villes, on oublie certaines choses. En effet, actuellement tout est fait pour promouvoir les véhicules électriques ; or dans de nombreux cas les automobilistes ne peuvent pas faire l'aller / retour à la préfecture faute d'autonomie suffisante.
Les transports en commun me direz-vous ? Je vous met au défi de les utiliser en campagne ! Tous les trains ne s'arrêtent pas dans chaque village, d'autres ne voient même pas la couleur d'une ligne de chemin de fer. Quand aux lignes de bus, mises en place récemment par la loi Macron, ne concernent que les lignes rentables : entre grandes villes !

Si les véhicules électriques n'avaient que des problèmes d'autonomies... Mais le coût d'achat est important et le bonus écolo ne compense pas suffisamment.
Notons également que la réglementation ne propose que des avantages fiscaux (TVA...) aux professionnels que sur les véhicules roulant au gasoil (dehors les hybrides et les essences).
Notons que le gasoil ne sera pas aligné sur l'essence avant 2020, comme annoncé par certains médias il y a quelques jours.

Enfin des ingénieurs pointent du doigt le lobybing réalisés par certaines industries. Actuellement les véhicules roulant à l'hydrogène sont sûrs et fiables. Par ailleurs l'impact environnemental est encore plus faible que les véhicules électriques aux batteries très polluantes.

On ne dit pas qu'il ne faut rien faire. Les différentes mesures de régulation du trafic (vitesse, accès aux villes aux véhicules polluants, vignettes...) et le nombre d'hospitalisations en hausse sont la preuve de problème. Néanmoins les propositions faites actuellement semblent à nouveau à côté de la plaque.

Auto

Quel est le tube de l'été 2015 ? Quel est le tube de l'été 2015 ?
Cet été beaucoup s'interrogent sur le tube de musique de l'été 2...
  Interview de Béocéa pour la sortie de la mixtape Pour la forme
Béocéa vient de sortir le 14 juillet une mixtape intitulée Pour la forme. L'...
Interview de Béocéa pour la sortie de la mixtape Pour la forme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

alcor pollution
  • 1. alcor pollution (site web) | lundi, 20 juillet 2015
En France on ne parle plus de la circulation alternée pour réduire la pollution

Seulement avant les élections, puis plus rien
Sébastien
  • 2. Sébastien | jeudi, 16 juillet 2015
Je suis d'accord avec le constat sur les campagnes. Difficile de faire sans voiture à la campagne, j'ai essayé, même si c'est bien desservi chez moi.

Il y a deux trois choses que je voudrais rajouter:
On oublie trop souvent que si nous faisons des efforts, le dernier pic de pollution a été provoqué par l’Allemagne et les vents d'Est qui a ramené les particules fines depuis l'outre-Rhin chez nous.
Tu as aussi raison de relever que l'hybride et l'électrique sont trop chers à l'heure actuel bien que moins polluant. surtout si on augmente la part du renouvelable dans notre création d'électricité. (un des pays du Nord, il n'y a pas longtemps grâce au renouvelable à réussi à être autonome sur sa consommation électrique, ce n'est pas rien, c'est possible, mais il faut accepter les champs d'éolienne et de panneaux photo-voltaïque.)
En conclusion, on pense toujours à court terme et pas à long terme. parce qu'on ne veut pas mettre l'argent sur la table et on préfère le mettre ailleurs. C'est un choix. avec lequel je ne suis pas d'accord.

Ajouter un commentaire