Publicité

RATP : la navette autonome du Bois de Vincennes en circulation

Maxime Lopes Par Le mercredi, 03 mars 2021 à 13:01 0

Dans Sortir - Se déplacer

La Ville de Paris, la Ville de Vincennes et le groupe RATP, ont inauguré une nouvelle phase de l’expérimentation de la navette autonome du Bois de Vincennes : l’extension du parcours de la Porte Jaune à la Mairie de Vincennes, en circulation sur route ouverte au cœur de la ville de Vincennes.

Navette autonome Vincennes RATP

Un parcours de 6 km, composé de 8 arrêts

En novembre 2017, l’expérimentation de la navette autonome de Vincennes débutait entre la station Château de Vincennes (Ligne 1) et le Parc Floral (Paris 12ème). Elle franchit aujourd’hui une étape importante :

  • l’extension de son trajet de la Porte Jaune à la Mairie de Vincennes, soit un trajet de 6 km composé de 8 arrêts (Porte Jaune, Lac des Minimes, Tremblay, Sabotiers, Parc Floral, Fort Neuf, Château de Vincennes, Mairie de Vincennes) ;
  • la traversée d’un carrefour très fréquenté, l’avenue de Paris à Vincennes ;
  • l’expérimentation sur route ouverte, en environnement urbain dense, sur le cours Marigny et le cours des Maréchaux à Vincennes.

Les voyageurs bénéficient de ce service de mobilité collectif innovant et écologique tous les week-ends, de 14h à 17h30 (pendant le couvre-feu), grâce à trois navettes : deux navettes EZ10 du fournisseur de technologie autonome EasyMile et une navette Autonom Shuttle du constructeur Navya. Ces navettes françaises, 100% électriques et autonomes, peuvent accueillir jusqu’à 4 voyageurs, en accord avec les mesures sanitaires liées à la Covid-19. Les navettes pourront transporter jusqu’à 11 voyageurs dans un contexte normalisé.

Cette troisième phase d’expérimentation permettra à la Ville de Paris, la Ville de Vincennes et le groupe RATP d’évaluer les retours des voyageurs sur une ligne régulière, de partager les données avec les instituts de recherche, mais aussi de tester :

  • l’interopérabilité avec deux constructeurs de navette autonome, Navya et EasyMile ;
  • l’intégration des véhicules autonomes à la circulation urbaine dense (centre-ville) et  la circulation douce (Bois de Vincennes) ;
  • l’augmentation de la vitesse commerciale à 20 km/h.

Depuis son lancement, l’expérimentation des navettes autonomes au bois de Vincennes est un réel succès avec plus de 40 000 passagers transportés, 11 000 km parcourus à une vitesse moyenne de 13km/h et aucun incident de sécurité rencontré.

Par ailleurs, l’expérimentation a permis de poursuivre la définition du nouveau métier de « safety driver » ou opérateur de sécurité. Le groupe RATP a ainsi formé une vingtaine de safety drivers dans le cadre de l’expérimentation du bois de Vincennes, qui bénéficient désormais d’une expertise fine sur le véhicule autonome.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam