Publicité

Luitré-Dompierre : Les campagnes adoptent la mobilité électrique partagée

Maxime Lopes Par Le mardi, 16 novembre 2021 à 18:33 0

Dans Sortir - Se déplacer

L’accès aux nouvelles formes de mobilité n’est pas une problématique réservée aux grandes métropoles. Elle fait également partie des questionnements de nombreux territoires ruraux. Car s’il est désormais possible d’un clic, où que l’on soit, d’accéder à de nombreux services, se déplacer peut être problématique lorsque l’on vit à la campagne. Les transports en commun peuvent apporter une solution mais ils sont souvent rares, voire inexistants.

Autopartage voiture électrique Renault Luitré-Dompierre

Pourquoi les zones rurales n’auraient-elles pas droit, comme les grandes villes, à des services de mobilité intelligente, verte, partagée et accessible à tous ? Un enjeu d’autant plus fort à l’heure où les territoires moins denses n’ont jamais été autant prisés. Certaines communes prennent dès lors le sujet à bras le corps et font preuve d’une grande capacité d’innovation. C’est le cas de Luitré-Dompierre, 1900 habitants, située au cœur de la campagne bretonne, qui a trouvé la solution avec la mise en place d’un pôle de services proposant la solution d’autopartage Mobilize Share.

« Aide-toi et le ciel t’aidera » est l’une des devises de Michel Balluais, maire de Luitré-Dompierre, en Ille-et-Vilaine. Convaincu de la nécessité de faciliter l’accès aux transports, il a donc décidé d’agir, en concertation avec ses administrés, pour permettre à chacun de disposer de différentes solutions de mobilité. Au cœur du système imaginé figure le service d’autopartage Mobilize Share.

Les campagnes adoptent la mobilité électrique partagée | Renault Group

Du café citoyen à l’implantation du service : genèse d’une mobilité réinventée

Tout est parti d’un café citoyen avec des habitants, pour recueillir leurs besoins.

Notre commune possède beaucoup d’atouts, souligne M. le Maire. Nous sommes situés sur la voie cyclable V9 qui va du Mont St Michel à Chateaubriand, au cœur d’une région touristique. Nous sommes à moins de 10 km de Fougères et à 45 minutes de Rennes seulement.

Si de nombreux habitants font les trajets vers ces destinations, les besoins de mobilité exprimés concernent des déplacements plus « modestes » : vers les commerces et les services alentours, par exemple.

Notre but : permettre à chacun, actifs ou retraités, d’avoir l’assurance de pouvoir bouger comme il le souhaite sans avoir recours de manière systématique à sa voiture personnelle. En somme, encourager la mobilité partagée en offrant un panel de solutions de transport mutualisées, décrit Michel Balluais.

 

Luitré-Dompierre une commune rurale dans une région touristique

Une aire de services avec deux Renault ZOE en autopartage

La commune de Luitré-Dompierre a relevé ce défi avec dynamisme. Comme dans une équipe projet ! L’idée ? La création d’une aire de services. En son centre, le service d’autopartage Mobilize Share avec la mise à disposition de deux Renault Zoé.

M. le maire et son équipe ont opté pour une démarche en trois temps : concevoir l’infrastructure, l’équiper et la promouvoir.

Pour la conception et l’équipement, une zone de passage en bordure du village a été choisie et équipée d’une signalétique adaptée. Elle regroupe différents services : une zone de lavage, une aire de camping-car, un rendez-vous de co-voiturage, la mise à disposition de vélos électriques et donc un service d’autopartage avec deux Renault Zoé et bien sûr une borne de recharge. Tout a été pensé pour faciliter la mobilité des habitants de ce territoire rural, dans une approche multimodale.

La mise en place du projet a été soutenue par la Commission européenne dans le cadre du programme « Feader-Leader » qui vise à soutenir les territoires ruraux porteurs d’une stratégie locale de développement.

Faciliter la vie des habitants

Dans des territoires peu denses, à l’instar d’une commune comme Luitré-Dompierre, les habitants sont en général fortement dépendants à la voiture. Posséder un voire deux véhicules par foyer peut être une nécessité et reste souvent associé à une notion de liberté : « Je pars quand je veux, sans forcément programmer ». L’arrivée de ce service a pu soulager certains foyers qui ne possédaient qu’un véhicule et avaient parfois besoin de se déplacer à deux endroits différents en même temps. A terme, cela amènera sans doute certains à réfléchir : deux véhicules sont-ils vraiment nécessaires ? N’est-il pas aussi simple de réserver un véhicule partagé quand on en a besoin, facilement et rapidement via une application ?

Pour accompagner le déploiement du service, la municipalité a décidé de suivre les choses de près. Ainsi, une personne dédiée au sein de la mairie de Luitré-Dompierre se rend disponible pour accompagner les utilisateurs. L’occasion de recueillir leurs avis sur le service, tout en analysant « en direct » la fréquence et le mode d’utilisation des Zoé. Pour certains conducteurs, au-delà de l’initiation à l’autopartage, ce nouveau service est aussi l’occasion de découvrir le plaisir de la conduite électrique.

Mobilize Share : une solution simple et efficace

L’autopartage offre de nombreux avantages. Disposer d’un tel service peut être une source d’économie, en éliminant le besoin d’acquérir un second véhicule par exemple. Mais c’est surtout une solution d’accès quasi permanent à la mobilité.

Ainsi, pour M. Bertel, retraité, le service d’autopartage Mobilize Share lui permet de disposer d’un véhicule quand son épouse a besoin de leur voiture personnelle. Une alternative simple et économique qui ne freine aucunement sa liberté de déplacement.

En quelques clics, depuis l’application Mobilize Share, il peut réserver l’une des deux Renault Zoé. L’autonomie du véhicule (395 km) lui permet largement d’effectuer l’aller-retour vers Rennes et même d’aller plus loin s’il le souhaite.

La borne de charge installée sur la commune par la mairie constitue le point de prise et de dépose des véhicules. Le service d’autopartage proposé fonctionne en effet « en boucle fermée », c’est-à-dire qu’une fois son déplacement terminé, l’utilisateur doit déposer le véhicule à son emplacement initial.

Les véhicules sont réservables à l’heure ou à la journée et la mairie prend en charge les frais inhérents à la charge/recharge et à l’entretien des véhicules, tout en proposant des tarifs attractifs : 5 euros de l’heure, forfait 24h à 25 euros, par exemple.

L’autopartage : une réponse pertinente au besoin de mobilité des campagnes

Les initiatives pour apporter de nouvelles solutions de mobilité en zones rurales se multiplient et les essais se transforment. L’autopartage offre une alternative ou une complémentarité aux solutions de transports existantes. C’est aussi une solution pratique et efficace : il allège le trafic, et permet d’optimiser un budget mobilité.

Lorsqu’il s’agit d’une flotte de véhicules électriques comme à Luitré-Dompierre, l’autopartage permet d’allier mobilité et respect de l’environnement tout en répondant aux attentes de nos concitoyens en quête de solutions de mobilité plus vertes et plus durables, conclut M. le maire.

Auto

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam