Publicité

Les gares SNCF dans Google Street View

A l'occasion de l'Euro 2016 de football, Google va intégrer plus de 3000 gares SNCF dans Street View, son service de réalité immersive.

Street View est une fonctionnalité de Google Maps permettant de voir des lieux comme si vous y étiez. Pour cela, le géant de l'internet scan les lieux à l'aide d'appareils photos à 360º.

Le service n'est pas uniquement dédié aux routes et plusieurs lieux insolites, comme le volcan Etna ou l'Everest dans le massif de l'Himalaya peuvent être visités.
Désormais ce sont de nombreuses gares SNCF qu'il est possible de voir dans StreetView. Lancée lors de l'Euro de foot, l'opération permettra a de nombreux supporters de se déplacer plus facilement dans les nombreuses gares des villes accueillant la compétition sportive.

Les panoramas à 360 degrés de huit villes hôtes de la compétition et les plans intérieurs de 33 gares sont disponibles depuis le 9/6, dans toutes les langues disponibles sur Google Maps. A terme, ce sont 160 gares qui seront disponibles sur Street View et 3000 sur Indoor Maps, la cartographie de Google proposée pour l'intérieur des bâtiments.
Cela permettra aux 2,5 millions de voyageurs attendus par la SNCF de s'orienter plus facilement dans l'architecture complexe des gares. A l'aide des cartes et de la vue immersive, les gens pourront plus facilement s'orienter. Des services complémentaires seront proposés, comme les horaires des commerces.

Selon Google, 30% des recherches sur smartphone concernent un lieu.

La gare du Nord dans Google StreetView

La récolte des images dans les gares

3 opérateurs s'affèrent à récolter les images pour Google, afin qu'elles soient référencées dans son service. Pour cela, les personnes utilisent un Trekker : un sac à dos de 18 kg, habituellement utilisé pour les sentiers de randonnée pour silloner les quais et le parvis des gares. Une autre solution est d'utiliser un Troley : l'équipement est alors sur un chariot, évitant à l'opérateur de porter la charge.
Les interventions ont lieu en heures creuses, pour ne pas gêner les voyageurs lors de périodes de fortes affluences. Le scan dure de quelques heures à une journée en fonction de la complexité de la gare.

Une fois récoltées, les images sont envoyées à Google. Stockées sur un serveur, les images sont assemblées et retraitées automatiquement (flou sur les visages et les plaques d'immatriculation) et contrôlées humainement avant diffusion.
La SNCF valide les images avant diffusion sur internet.

Bengale : enfin leur premier album dans les bacs
Le premier album de Bengale JETAIMEMONAMOURLAVIEESTBELLE composé de 13 titres sort enfin le 1...
  Un grand show d'ouverture de l'Euro 2016 sur TF1
A quelques heures de l'ouverture de l'Euro de foot, TF1 diffusera un grand spectacle en prim...
Un grand show d'ouverture de l'Euro 2016 sur TF1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire