Publicité

Festival Annecy Paysages 2020

L'été rime avec festivals, mais beaucoup ont été annulés cette année pour cause de Covid-19. D'autres se sont réinventés, comme le festival Annecy Paysages, un rendez vous culturel au beau milieu des Alpes. Pour accueillir les spectateurs tout en respectant les règles sanitaires, les organisateurs ont imaginé une promenade avec différentes étapes. Des performances, des chorégraphies, des installations... et la nature comme immense scène à ciel ouvert.

Blottie dans la nature comme bien peu d'autres villes, Annecy offre à tous de belles envies d'exil. Tout particulièrement à l'occasion du rendez-vous Annecy Paysages. Cette année il sera un peu différent. Pour sauver le festival en temps de pandémie, il fallait laisser plus de place aux spectateurs et adapter la grande balade, pièce maîtresse de la manifestation. Alors les organisateurs en ont fait autre chose.
La secrétaire générale de Bonlieu scène nationale Annecy, Géraldine Garin, expliquait à Arte que la grande balade se faisait en pleine nature en 2020 alors qu'auparavant elle était dans Annecy. C'est une sorte de sortie de crise.

Sur un parcours de 4 km, les artistes sont encore en pleines répétitions. Ce week end était attendus 15000 visiteurs. Au fil de leur décente du mont Semnoz qui domine le lac d'Annecy à 1600 mètres d'altitude, ils découvriront les performances de 100 danseurs, musiciens et acrobates. Les artistes explorent aussi de nouvelles sensations.
La danseuse Yuri Tsugawa est heureuse de danser pied nu dans la nature. Pour le chorégraphe et danseur Edouard Hué, c'est plus brut et naturel ; avec une scénographie de base qui est magique.

La magie c'est aussi l'art en apesanteur de Nathan Polin. Quelque soit la longueur du fil ou la profondeur du vide, le funambule est un magicien des airs. A 26 ans, il détient le record du monde de highline. Que ressent-il là haut, tout près du ciel ?
Pour Nathan Polin, c'est un sentiment de légereté. C'est aussi pour lui un sentiment de liberté, car marcher sur un fil c'est comme presque voler. Si l'on n'est pas concentré et dans le moment lorsqu'on marche sur un fil, on tombe raconte-il. On revoit alors toutes nos émotions, des qu'il prend peur la sangle bouge. C'est une communication qui oblige à se calmer et s'apaiser.

Autre moment fort du week end, le spectacle de la compagnie Philippe Découflé. Le public a découvert le chorégraphe français en 1992, lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville. Des tableaux lyriques, dansés dans une nature à couper le souffle.
Pour Salvador Garcia, directeur artistique d'Annecy paysages et Bonlieu scène nationale, les artistes font partie du paysage, tout comme les pièces. A partir de là un nouveau rapport se créé, qui n'est plus celui lié à l'environnement, mais qui est celui ce que nous sommes par rapport à la nature.

Les visiteurs sont invités à sentir la nature de l'intérieur, dans la coquille de l'escargot qui vibre au son des éléments. Un moment pour sentir battre le poul du monde.
Est ce un lac, est ce un nymbre ? Le festival répond : tout est dans le regard, chacun son opinion.

Annecy paysages et la grande balade 18-19 juillet 2020

A propos

Annecy Paysages est un festival imaginé comme un itinéraire en ville et en plein air, ponctué par 27 installations artistiques et paysagères dans les sites emblématiques d’Annecy. À découvrir de jour comme de nuit, du 4 juillet au 27 septembre 2020.

Festival

Sergeant thunderhoof : un court métrage annonce un album Sergeant thunderhoof : un court métrage annonce un album
Pour célébrer la sortie du split album stoner progressif Turned To Stone Chapter II: M...
  Jam Fever : le tube estival Mash Up Di Place
Jam Fever est de retour avec Mash Up Di Place, un tube estival chanté par la diva jamaïc...
Jam Fever : le tube estival Mash Up Di Place

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire