Publicité

Découvrez le défilé de la fête nationale du 14 juillet 2015

Retrouvez le défilé de la fête nationale 2015 à Paris, dont Le Mexique est invité d'honneur cette année. Le Président Mexicain est le 1er président d'Amérique latine à assister au défilé.

Le Président de la République se fait présenter l'orchestre.
Le Président rejoint la tribune dont le Premier Ministre, les Ministres et le président de l'Assemblée Nationale sont notamment présents.

La cérémonie d'ouverture met en valeur les Compagnons de la Libération. Il ne sont plus qu'une quinzaine encore en vie en France.
Elle est suivie du chant des partisans, puis de l'hymne nationale composée par Hector Berlioz.

Le général Charpentier organise son dernier défilé du 14 juillet.

Après 15 minutes de cérémonie d'ouverture, la patrouille de France arrive avec 12 Alphajet (contre 8 à 9 habituellement). Elle est suivie d'un ravitailleur et de 4 Rafales puis de Mirages 2000.

 

On voit ensuite les forces aériennes stratégiques, prêtes à intervenir 24h/24. On peut également voir un Awax de la police du ciel.
Sont également présents les pilotes en formation sur Alphajet, en colaboration avec la Belgique.
Les avions de la Marine suivent dans le défilé.
Les avions de transport de troupes - A400M - défilent également.
Les canadaires et leurs 6T d'eau passent au dessus de la Concorde.
L'A340 survole à faible vitesse pour les transports dans les zones où les compagnies commerciales ne vont pas.

Le Mexique commence le défilé à pied, avec notamment des aigles.

Côté France, les troupes de réaction aux attentats sont mises à l'honneur avec le RAID, la BRI et le GIGN. Les hommes de l'opération Sentinelle suivent ; ils protègent les monuments depuis les attentats.

Les élèves de l'école polytechnique défilent à leur tour.
Ils sont suivis par les élèves des officiers de la Gendarmerie. Un membre de la Guardia Civile est présent à leur côté.
Les élèves de St Cyr défilent ensuite.
On peut également voir l'école navale. La plus jeune étudiante à 19 ans.
On observe l'école des officiers de l'armée de l'air. Pour i'formation, les écoles de l'air vont bientôt être unifiées.
L'école du service de santé de l'armée est présente, elle est basée dans le Rhône et à Paris.
L'école d'ingénieurs de l'infrastructure militaire seront chargés des bâtiments de l'armée.
L'école de gendarmerie de Chaumont défile également.

Les officiers mariniers de Maistrance défilent à leur tour suivis de l'armée de l'air.

L'infanterie de la Garde Républicaine défile au 14 juillet. Elle est chargée des hauts lieux de la République comme l'Elysée.

La brigade mécanisée défile pour la dernière fois après son démentelement le 30 juin. Les hommes seront répartis sur d'autres services.

Avec leur tarte blanche, les Chasseurs alpins passent devant la tribune. Ils peuvent intervenir en Afghanistan par exemple.

Le génie parachutiste défile. Ils sont capables de catapulter des engins de chantier si besoin.

Le groupe géographique passe à son tour. Ils mettent à jour les cartes topographiques. C'est son 1er défilé. C'est la plus petite unité de l'armée.

La Maintenance industrielle de l'armée est présente.

Les troupes de la Marine nationale sont également là avec par exemple les hommes du porte avion de Charles De Gaulle ou de sous marins nucléaires lanceurs d'engins.

On peut voir la base aérienne 702, elle défile en forme de diamant. Elle est suivie par la base 120 de Gironde.

Le détachement Ebola qui est intervenu il y a quelques mois pour soigner les médecins malades dans les pays contaminés passe dans le défilé de la fête nationale.

Les policiers à pieds défilent, suivis par les Commissaires et de l'école de police. Cette dernière est ouverte à ceux qui n'ont pas le bac.

L'école nationale des Sapeurs Pompiers passe à 11h30 devant la tribune présidentielle, après 1h de cérémonie.
D'autres pompiers officiant dans les zones rurales défilent dans un bataillon. Ce sont essentiellement des bénévoles.
La brigade des Sapeurs Pompiers de Paris est présente dans le cortège. Il y a 8 000 hommes qui y travaillent dans le plus grand centre d'Europe. Ils reçoivent 2 millions d'appels par an.

On peut voir ensuite les 1ers Pionniers du Régiment Etranger. Ils commencent à laisser pousser leur barbe dès le 25 décembre pour le défilé du 14 juillet. La hâche qu'ils ont avec eux  représente l'ouverture de la route pour d'autres légions.
On peut entendre la musique de la Légion étrangère.
Le régiment étranger de Kourou passe à son tour. Il défile pour la 1ère fois depuis 1945.

 

Les hélicoptères défilent. On voit 2 tigres et une gazelle. D'autres engins survolent la Concorde faisant trembler la tribune d'honneur.
Les Pumas sont intervenus récemment sur l'accident de montagne du GR20.
Les hélicoptères de la gendarmerie terminent cette partie du spectacle.

L'escadron motocycliste de la Police et de la Gendarmerie défilent à 14 km/h sur des motos de 200 kg. Ils peuvent être appelés sur les escortes médicales.

L'Etat Major de Force numéro 3 défile. Les hommes sont appelés par exemple sur le plan Vigipirate.
Le régiment de Hussards de parachutistes défile en troupe motorisé.
Le module mixte de l'artillerie suit. Il est chargé de déminer un terrain avant une intervention. On voit ensuite le module mixte de logistique, il est capable d'acheminer n'importe où des vivres et du fret militaire.
Le module de défense sol-air est présent. Il protège une zone de missiles aériens.

Le service de déminage de la Protection Civile arrive.
Les véhicules des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP) suivent. Des voitures électriques assurant le soutient logistique sont présents.

 

La cavalerie de la Garde Républicaine clôture le défilé à pieds. La fanfare joue devant la tribune.

L'animation de clôture se met en place avant l'arrivée des parachutistes.
Les parachutistes sautent à 1200 m. d'altitude pour 6 minutes de vol. Ils sont capables d'arriver sur une surface précise comme un cercle de 20 cm. Le 1er parachutiste arrive en toute décontraction, il décroche sa caméra embarquée et film ses camarades.
L'ensemble des parachutistes arrivent sous un tonnerre d'aplaudissements. Ils déploient 4 drapeaux (Français, Européen, Mexicain et des Compagnons de la libération).

 


.

Le président de la République reçoit les remerciements du président Mexicain pour le défilé du 14 juillet. Le président de la République quitte ensuite la tribune pour les remerciements envers les troupes, les parachutistes et les jeunes du service civique.
Le président se dirige ensuite vers les bléssés en opérations et leurs familles.
Le défilé de la fête nationale se conclue avec un bain de foule.

 

Spectacle

Le Tour de France 2015 a attaqué les montagnes
Le Tour de France vient d'attaquer les montagnes pyrénéennes après une jour...
  L'informatique illumine les feux d'artifice
Nombreux sont ceux qui ont les yeux émerveillés devant les feux d'artifice. Des sp...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire