Publicité

Les peintures de Friedrich Dürrenmatt s'exposent à Strasbourg

Dans les pays germanophones, tout le monde le connait pour ses pièces de théâtre, mais le talant du suisse Friedrich Dürrenmatt ne se limite pas qu'à la dramaturgie. Durant toute sa vie il a dessiné et peint de manière plus confidentielle. Un musée de Strasbour révèle cette facette méconnue du grand moraliste suisse dans une exposition.

Ce sont les champs de bataille en dessins et en peintures de mes combats, c'est en ces termes que Friedrich Dürrenmatt décrit ses oeuvres. Dans ses écrits l'artiste suisse gardait une certaine retenue, dans ses dessins et autres collages il exprimait avec force ses doutes vis à vis de la politique, des puissants ou dans le chaos dans lequel nous nous précipitons souvent tête baissée.
La directrice du musée Tomi Ungerer de Strasbourg, Thérèse Willer, indiquait à Arte avoir axé sur de grands thèmes : le sacré, le surnaturel, la bible, la mythologie antique, la satire politique et sociale.

En 1963, Friedrich Dürrenmatt étrayait la Commune de Zermatt. Elle a cherché a passer sous silence une épidémie de typhus qui sévissait sur leur célèbre lieu de villégiature. Des dessins au vitriole. Les collages de Friedrich Dürrenmatt sont encore moins connus que ses dessins. Il reprend des thèmes chers aux maitres anciens comme Rubens ou Velazsquez et les détourne à sa manière.
Pour la directrice du musée, le collage est aussi une façon de penser. Friedrich Dürrenmatt a aussi procédé à des montages de ses oeuvres littéraires.

Le lieu de l'exposition (le musée Tomi Ungerer) n'a pas été choisi au hasard. Ungerer et Dürrenmatt étaient complices. En 1978, l'écrivain suisse a rédigé la préface de Babylon ; un des album de Tomi Ungerer. Il était un des grand critique et satiriste de notre société. Le livre Babylon parle de la décadence de la société, sur les maux de la société contemporaine. Friedrich Dürrenmatt a fait de même notamment dans ses écrits, mais également dans ses dessins.

L'exposition met ainsi en avant quelques travaux du dessinateur alsacien et de Dürrenmatt pour notre plus grand plaisir. Le caricaturiste aurait certainement lui aussi apprécié malgré cet océan de douleur.

Exposition

Irma : le podcast Before the dawn Irma : le podcast Before the dawn
Irma dévoile son podcast Before the dawn avant de retrouver son public en concert.
  Orange et Eutelsat : du très haut débit internet par satellite
Orange vient de s'associer à Eutelsat afin d'utiliser le satellite Eutelsat Konnect p...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire