Publicité

L'exposition nocturne Die Nacht au musée de la communication de Berlin

Berlin, la reine de la nuit, est au coeur d'une exposition au musée de la communication ; consacrée à la vie nocturne sous tous ses aspects. Des ténèbres aux lumières de la ville, en passant par le monde onirique et ses délires. L'occasion de decouvrir la nuit sous un jour nouveau.

Le musée de la communication de Berlin présente "Die Nacht", une exposition dédiée à l'histoire de la nuit, de -3 000 avant JC aux night-clubs d'aujourd'hui. Très visuelle et vivante, la scénographie plonge le visiteur dans le monde nocturne décliné sous toutes ses formes, de la peur du noir à la consommation dans les supermarchés ouverts 24h/24h, ou encore le travail posté ou la prostitution. Un point faible néanmoins : à force de vouloir parler de tout, l'expo finit par paraître un brin superficielle...

Lorsque les questions de la journée nous empêchent de dormir, le carroussel de la pensée se met en marche. L'exposition est consacrée à la nuit telle que nous la vivons aujourd'hui.
Florian Schütz, le commissaire de l'expo, indique que tout est parti d'un concept : celui que nous vivons 24h/24. Comment fonctionnons nous sans temps ? Sans jours ? Sans limites ? C'est là qu'est venue l'idée du parcours de Babylon à Berghain. Il offre un aperçu de l'histoire culturelle de la nuit, en partant de 3000 ans avant JC à une discothèque berlinoise de 2017.

Les concepteurs de l'exposition Die Nacht ont ratissé large. Monstres et esprits malins se cotoient dans une mise en scène saisissante qui aborde des sujets aussi divers que la prostitution et les sans abris. Un collectif d'artistes féministes propose des visites guidées de l'exposition. L'occasion de la découvrir avec un nouveau regard.
Il est important pour le collectif de créer des moments agréables au sein des établissements culturels. L'humour est très important, notamment face à des sujets sensibles.

Avec l'invention de l'éclairage artificiel, l'être humain a pu transformer la nuit en jour. A côté des lucioles, il y a donc aussi des ampoules ; avec tous les excès qui accompagnent le travail de nuit.
Sans le travail de nuit notre vie quotidienne ne fonctionne plus : supérettes ouvertes 24h/24, faire ses courses la nuit... Tout repose sur ces activités incessantes. Ces choses indispensables ne vont pas sans problème. L'exposition présente un assemblagr disparate de toutes les activités nocturnes, sommeil mis à part.

Source : Arte

Exposition

Evan et Marco : le single Le boxeur annonce leur album Evan et Marco : le single Le boxeur annonce leur album
Evan et Marco, qui, alors que le clip de leur reprise La tribu de Dana approche déjà d...
  Nilem présente son EP Un abri dans l’incendie
Dans la vie ou sur scène, Nilem a donné à sa guitare la dimension d'un v&ea...
Nilem présente son EP Un abri dans l’incendie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire