Publicité

Astuces : Bien réussir son projet de financement participatif

Vous souhaitez vous lancer dans un projet de financement participatif sur un site comme My Major Company ou Ulule ?
Les sites de financement participatifs permettent de soutenir de nombreux projets culturels (musiques, films, livres...), de loisirs (nouvelles technologies...) ou d'entreprises innovantes ; grâce à l'aide des internautes.

Mais avant de vous lancer dans un tel projet nécessite de se poser les bonnes questions...

Chez Divertir, nous avons déjà présenté plusieurs projets présents sur des sites de financement participatif et notamment My Major Company.
Malheureusement certains d'entre eux n'arrivent pas à terminer leur collecte et les porteurs de projets n'obtiennent pas de fonds.

Nous vous proposons donc notre regard de média en vous proposant quelques astuces et conseils pour bien réussir votre collecte de fonds et éviter les erreurs.

Préparez votre projet

Posez-vous les bonnes questions et mettez sur papier ce que vous souhaitez avant de vous lancer. Vous devez être capable d'expliquer clairement ce que vous voulez.

Il est nécessaire également de définir des limites. Ainsi il est parfois difficile d'obtenir l'intégralité des fonds pour des projets complexes, préférez définir une enveloppe "réalisable" qui pourra être financée.

Sur les sites de financement participatif, il est possible de définir une durée : adaptez la à votre projet. Plus vous recherchez de fonds, plus il faudra obtenir du temps pour réaliser la collecte.
Exemple : il est plus facile de collecter 800 € en un mois qu'un montant de 5 000 €.
Il est donc important d'adapter en conséquence. Notez qu'une durée trop grande n'est pas toujours une bonne idée. En effet, un projet connaît en général un soutien plus important en début et en fin de période de financement par les internautes.

Soyez clair et percutant dans votre argumentaire

Les internautes doivent clairement comprendre ce que vous allez réaliser.

Les points positifs :

  • Donner votre objectif et expliquez clairement votre projet
  • Indiquer vos motivations
  • Entrecouper les éléments de vos pages entre textes, photos et vidéos

Astuces :
- Préférez les vidéos provenant de Youtube ou Dailymotion qui pourront être lues plus facilement sur mobiles ou tablettes
Evitez l'intégration d'un lecteur de fichier PDF et préférez faire un lien vers le document : la page se chargera plus facilement
Les lecteurs SoundCloud connaissent parfois quelques difficultés de chargement sur certains terminaux ou navigateurs web. Préférez une vidéo dont les lecteurs sont plus compatibles.

Point négatif :

  • Trop de textes ou peu de contenus peuvent donner un mauvais ressentiment aux internautes.
    En effet trop de textes ne donne pas envie de tout lire et un manque d'explications indique qu'un projet ne pourrait pas être suffisament abouti.

La partie financement : le point clé

  • Indiquez ce que vous allez faire avec l'argent : faites une répartition.
  • Le montant est-il cohérent ?
    Un montant trop important peut mettre le projet en difficulté. Evitez de compter sur des "aides amies".
    Sachez également qu'il vaut mieux parfois prévoir un peu moins et être sûr de terminer le financement : ainsi vous pourrez percevoir les fonds. Si le projet suscite de l'engouement, vous pourrez continuer à cumuler des fonds dans la cagnotte jusqu'à la fin du temps imparti.
  • Il faut convaincre les gens de vous soutenir : pourquoi vous et pas une autre personne ?
    Soyez donc percutant.
  • Si en cours de fiancement vous vous rendez compte que le montant demandé est trop élevé, évitez les réflexions négatives et péjoratives.
    Sont ainsi à proscrire : "merci de ne pas m'avoir soutenu", "c'était irréaliste".
    Sachez que tous les projets ne sont pas financés sur les sites de financement participatif. Sachez en tirer profit pour retravailler votre projet.

Donnez-vous des contreparties adaptées ?

Les contreparties sont souvent le point clé et décisif qui permettra d'intéresser les internautes.
Il n'y a pas de contrepartie "par défaut" ou systématique à proposer. Le plus souvent, il s'agit de contreparties comme :

  • des remerciements publics,
  • une copie de ce que vous réalisez (CD, livre...),
  • des bonus liés au projet et qui ne seront pas mis en vente.

Tenez informé et restez à l'écoute

Il est impératif de tenir informé les donateurs de l'avancé du projet tout le long de son avancée ; par exemple en utilisant le module News sur My Major Company, les réseaux sociaux... Cela démontre que vous êtes impliqué dans votre projet et que vous n'attendez pas une bénédiction au niveau des contributeurs. Cela permettra également de motiver de futures personnes.

Les internautes doivent être au coeur de votre projet pour optimiser vos chances d'obtenir le plus de fonds possibles.

Il faut pouvoir facilement vous joindre (par mail, sur les réseaux sociaux comme Facebook...). D'une part parce que les internautes et contributeurs pourront avoir envie de vous poser des questions auxquelles il faudra répondre ou exposer leurs doutes (sinon vous risquer de manquer un don) ; mais aussi parce que les médias et la presse peuvent vous contacter pour une demande d' ou d'article (vous augmenterez ainsi la visibilité de votre projet).

Prêt à vous lancer ?

Lancement de la New Nitendo 3DS
Nitendo vient de sortir aux Etats Unis et en Europe la nouvelle version de sa console portable 3DS.
  13 février : journée mondiale de la radio
L'UNESCO organise ce 13 février la journée mondiale de la radio. De nombreuses radios ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire