Publicité

Les jeux vidéos contre l'isolement social pendant le confinement

Durant le confinement, le secteur des jeux vidéos ne connait pas la crise. 10 milliards de dollars ont été dépensés dans le monde en consoles et jeux/logiciels en mars 2020. Jouer sur écran c'est une manière de s'évader, développer sa mémoire et ses réflexes, tout en maintenant un lien avec les autres gamers sans risque. L'OMS recommande les jeux vidéos pour les plus jeunes sous l'oeil attentif des parents pendant cette période.

Dans Sea of solitude, un jeu développé par un studio allemand, l'héroïne évolue dans un océan de solitude. Un pitch qui trouve un écho dans ces moments d'isolement social. Plonger dans un univers numérique est une des solution pour s'en sortir.
Les gens n'ont jamais autant joué que pendant le confinement du Covid-19. De nombreux records ont été pulvérisés car quand on est obligé de rester à la maison, le jeu vidéo est un bon moyen de se divertir, mais aussi de rester en contact avec ses amis ou sa famille.

De nombreux développeurs encouragent les joueurs à respecter le confinement en reprogrammant des titres ou en les rendant gratuitement à disposition. Avant le Corona, Pokemon Go incitait les gens à se promener et à collectionner. Aujourd'hui, on peut aussi jouer chez soi.
Les jeux peuvent aussi servir à autre chose que se divertir. Pour Felix Falk auprès d'Arte, les jeux éducatifs sont très appréciés des enfants et des adolescents et ils sont nombreux à s'en servir. Selon un sondage 70% du matériel pédagogique envoyé à la maison doit être imprimé, alors que 30% des parents aimeraient que ces jeux éducatifs fassent partie de ces outils pédagogiques. Les parents se demandent comment inciter leurs enfants à apprendre à la maison.

Mais qu'ils soient éducatifs, sérieux, de combat ou en ligne avec des amis ; les jeux doivent être supervisés par les parents.
Pour la directrice de la Stiftung Digitale Spielekultur, Ciğdem Uzunoğlu, au micro d'Arte, les parents doivent dialoguer avec leurs enfants et s'intéresser aux jeux auxquels ils jouent. Dans la période actuelle où l'on est tous à la maison et où les enfants jouent certainement d'avantage que d'habitude, c'est l'occasion rêvée de jouer avec eux. Il faut aussi respecter les recommandations des services de protection des mineurs concernant l'utilisation des jeux vidéos.

Pour ceux qui veulent à la fois apprendre et participer à la lutte contre le Coronavirus, il y a Foldit. Un jeu où les modélisations de protéines doivent être combinées pour tenter de stopper la propagation du Covid-19. Les modélisations les plus prometteuses seront testées par le laboratoire de l'université de Washington. De beaux succès ont été ainsi remportés par le passé, comme par exemple dans la recherche sur le SIDA.
Malgré leur aspect positif, les jeux n'offrent en revanche aucun remède miracle contre les problèmes liés à la crise. Utilisés avec parcimonie et à bon escient, ils ont un pouvoir de stimuler l'imagination et d'alléger un peu la solitude.

Frères : un court métrage réalisé par Victor Mureau Frères : un court métrage réalisé par Victor Mureau
Frères est un court-métrage social réalisé par Victor Mureau et tourn&ea...
  Matthieu Stefanelli : une symphonie de gestes avec l'album Chroma
Un après-midi d’hiver parisien, à l’écart du bruit. Rendez-vous pri...
Matthieu Stefanelli : une symphonie de gestes avec l'album Chroma

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire