Publicité

Yilian Cañizares : le clip de Yemayá (Journée mondiale des océans)

Maxime Lopes Par Le mercredi, 09 juin 2021 à 13:05 0

Dans Culturel

Yilian Cañizares a été invitée par les Nations Unies à produire et à mettre en image une nouvelle composition spécialement pour la Journée Mondiale des Océans du 8 juin 2021.

Yilian Cañizares

Yilian Cañizares
Nouveau single Yemayá

Pour la Journée Mondiale des Océans des Nations Unies

Pour cette occasion, elle a composé Yemayá, un hommage à la Déesse de la mer dans la culture yoruba (Afrique occidentale). Yemayá symbolise la Terre-Mère. Elle est représentée par les couleurs bleu et blanc : le bleu pour les eaux placides de la mer et le blanc pour illustrer l’écume des vagues et la puissance de l’océan. Yilian Cañizares utilise l’image de la Déesse yoruba de la mer, comme une force de guérison qui unira l’humanité.

Ces dernières années, la violoniste, chanteuse et compositrice a partagé la scène avec Ibrahim Maalouf, Omar Sosa, Youn Sun Nah, Richard Bona, Chucho Valdés, Roberto Fonseca, Dhafer Youssef, L’Orchestre de Chambre de Lausanne ou encore El Comité. Depuis ses premières années à Cuba, Yilian Cañizares a toujours entretenu une relation profonde avec la musique et la mer. Avec Yemaya, Yilian Cañizares espère contribuer à la sensibilisation du public et à la préservation des océans.

Yilian Cañizares est l’une des violonistes, chanteuses et compositrices les plus intéressantes de la scène contemporaine.
Sans jamais trahir ses origines, elle mélange dans un style qui lui est devenu propre des rythmes jazz, classiques et afro-cubains avec une voix qui semble venir d’un autre monde. Il existe peu d’artistes, que ce soit sur scène ou en studio, aussi talentueux et polyvalent que Yilian Cañizares.

Née à La Havane et installée en Suisse depuis 20 années, elle voue un grand respect pour le passé, tout en nourrissant une sensibilité tournée vers le futur. Les succès de ses deux albums, Ochumare autoproduit en 2013 et «Invocación» produit en 2015 sous la direction de Alê Siqueira (Roberto Fonseca, Omara Portuondo) ont renforcé sa réputation en tant qu’artiste novatrice, capable de s’aventurer au-delà des frontières musicales. L’hebdomadaire français Le Nouvel Observateur l’a sacrée «révélation de l’année» pour son charisme, les influences qui la caractérisent et la facilité avec laquelle elle chante et joue du violon.

En 2019, elle a publié un nouvel album Erzulie, dédié à la divinité haïtienne de l’amour et de la liberté qui porte le même nom avec sa nouvelle formation Yilian & The Maroons. Enregistré à La Nouvelle-Orléans, le disque est enrichi par la participation d’invités tels que Christian Scott (trompette), Michael League (contrebasse), Bill Laurance (piano), Bobby Sparks (orgue) et Justin Stanton (synthés). Aujourd'hui, en la faveur de la journée mondiale des océans, elle nous offre un nouveau single, Yemayá, pour attirer l'attention sur les dangers qui menacent les océans et les cultures de la planète qui en dépendent.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam