Publicité

Yham 4tet : l'album Le 1er cercle

Yham 4tet prépare actuellement l'album Le 1er cercle en financement participatif. Découvrez le avec l'un des artiste.

Yham 4tet (crédit Collectif image Melun)

Crédit visuel : Collectif image Melun

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre univers artistique ?
Je me nomme Yoann Haméon.
Je suis professeur d'enseignement Artistique spécialité saxophone au sein des conservatoires de Melun/Vaux Le Pénil.Titulaire des DE de Jazz et de saxophone.
J'ai fait des études basées sur le répertoire Classique et contemporain dans les conservatoires de Blois et de Boulogne-Billancourt où j'ai obtenu mes 1er prix à l'unanimité.
J'ai appris le Jazz en autodidacte sur les conseils avisés de certaines personnes que j'ai pu côtoyer lors de master class où stage (Stéphane Guillaume, Eric Séva, Benoît Sourisse).

Quel artiste vous inspire le plus ou vous a donné envie de faire du jazz ?
J'ai grandi en écoutant principalement John Coltrane, Charlie Parker, mais aussi Bach et Mozart ou encore Led Zepplin et les Pink Floyd dont les Vinyles tournaient en boucle sur la platine de mon père.
Ces musiciens sont encore aujourd'hui une grande source d'inspiration pour moi.
J'ai également développé ma culture et mes goûts musicaux à l'écoute de grands artistes Pop tel que Stevie Wonder, Sting ou encore M.Jackson !
Toutes ces influences diverses sont le fondement de mon inspiration en tant que compositeur aujourd'hui.
John Coltrane est sans hésiter l'artiste de Jazz qui m'a le plus influencé. Son oeuvre, sa sonorité, sa quête spirituelle à travers son art ainsi que son désir de se réinventer m'ont définitivement marqués.
J'ai joué dans différentes formations jazz, Funk (Tentet au Carré) ou Rythm'n Blues (PB soul)  amis c'est la 1ère fois que je monte un projet personnel.

Peut-on en savoir plus sur votre album intitulé 1er cercle ?
Mon album s'intitule le 1er cercle car c'est un hommage à celles et ceux qui m'entourent et qui m'ont par leur amour et leurs regards bienveillant toujours encouragés à développer mon travail, mes recherches, mon envie de m'épanouir à travers la musique.

Comment créez-vous vos compositions et est-ce qu'il y a un endroit dans lequel vous aimez vous réfugier pour faire vos titres ?
Je compose essentiellement au piano, souvent chez moi mais une idée, un motif ou une suite d'accords peuvent survenir à n'importe quel moment. Il faut saisir ce moment et je ne me sépare jamais de mon dictaphone de peur de perdre une idée musicale.
Mais le gros du boulot sur papier se fait devant le piano at Home !

Est-il possible d'en savoir plus sur la façon dont vous travaillez avec le guitariste Jérôme Picard, Ken Parassouramin à la batterie et Philippe Monge pour la contrebasse afin de réaliser cet album ?
Il y a une belle complicité avec les musiciens du groupe, liée au respect à la confiance et l'écoute mutuelle que nous nous portons. En règle générale, lorsque j'apporte une composition, je suis très réceptif aux remarques éventuelles que les musiciens me renvoient. Je considère une composition comme en work in progress jusqu’à ce qu'on trouve cet équilibre formel qui donne une cohérence et une énergie particulière pour chaque morceau.
Je conçois ces morceaux plus comme des chansons car il m'importe qu'un thème "chante" à l'oreille d'un profane et qu'il puisse être chanté par n'importe qui (notamment de ma fille de 7 ans) comme une comptine. et cela malgré la complexité harmonique ou rythmique qui lui est associée.

Les enregistrements auront lieu prochainement, comment appréhendez-vous cette période du studio ?
La période qui précède l'enregistrement est une période de grande tension car il faut que les morceaux soient rôdés au préalable mais pas trop pour garder une certaine fraîcheur et spontanéité. Il faut penser à soigner les partitions, distribuer les rôles et les interventions sur chaque titre comme un metteur en scène le ferai sur un film afin de ne pas perdre de temps en studio.
C'est aussi pourquoi j'ai fait appel à  une grande musicienne d'aujourd'hui (Sophie Alour) pour m'épauler lors de cette expérience qui est nouvelle pour moi car c'est mon 1er disque.

Une indiscrétion à nous donner sur votre futur album ? D'ailleurs, quand sera-il disponible ?
La sortie de l'album dépendra en grande partie de la réussite du financement participatif via Ulule. Tout cela à un coût non négligeable et j'ai besoin de ce dernier apport pour finaliser le projet (support, pressage). J'espère le sortir à la fin du printemps 2019.

Aura-on l'occasion de vous voir prochainement sur scène et que représente-elle pour vous ?
Nous jouerons avec YHAM 4tet une semaine avant la session studio à l'Agora de Pringy (le 10 Janvier à 20h00) ce qui est idéal pour mettre les choses à plat avant l'enregistrement. Le CD est un point final à la composition d'un certain nombre de chansons qui sont à ce moment gravées dans le marbre mais également un point de départ (en tout cas je l'espère !) pour jouer davantage sur scène pour un public. Un artiste a besoin de restituer, de donner le fruit de son travail à qui souhaite recevoir des vibrations émotionnelles. Il reçoit en échange l'écoute et l'attention du public  Cet échange via la scène est indispensable à l'épanouissement d'un musicien.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci pour votre intérêt.

Merci à Yoann Haméon d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez le aussi sur Facebook.

YHAM 4TET TOUT SEUL (composition Yoann Haméon )

interview Musique

H Magnum : le single Incognito H Magnum : le single Incognito
Découvrez le clip du nouveau titre d’H Magnum : Incognito.
  Ornette : le clip de Sometimes I Feel
Ornette est de retour avec Sometimes I Feel ! Découvrez en dès maintenant le clip...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire