Publicité

Wilko & Ndy préparent un album...

Wilko & Ndy préparent l'univers visuel de leur nouvel album grâce à l'aide des internautes...

Wilko & Ndy

Qui se cache derrière Wilko & Ndy et comment le duo s'est-il formé ?
Wilko & NDY c'est une histoire de famille. Le duo s'est formé spontanément. Un soir posé sur un canapé, entre frères, on s'est dit pourquoi pas. Ça faisait déjà plusieurs années qu'on faisait de la musique chacun de notre côté et on a décidé de commencer cette aventure ensemble.
Derrière Wilko & NDY se cache donc deux frères qui avaient envie de faire du son et partager une expérience un peu hors du commun.

Pouvez-vous nous présenter l'album que vous préparez et son univers ?
L'album que nous préparons est certainement le plus sincère et personnel qu'on ai fait. Entre rap, musique électronique et pop, les textes mettent l’accent sur les émotions, les sentiments au travers d’une introspection parfois proche de la folie, qu’elle soit en lien avec le doute, le désir, la pulsion ou la personnalité même.
On l'a pensé dans un univers nocturne, entre motels, réverbères, nuits d'errance et de liberté.

Quel regard portez-vous aux textes de vos compositions ?
Le texte est primordial pour nous. On en écrit beaucoup mais on garde seulement ceux dans lesquelles on se reconnaît pleinement. Notre écriture prend vie dans les émotions, les sentiments, les ressentis qui nous traversent. On aime décrire ce qu'on voit, ce qu'on éprouve, tout en essayant de s'en détacher pour y porter un regard nouveau.

Que peut-on savoir de la partie instrumentale ?
C'est Wilko qui compose l'intégralité des chansons. Le texte et la musique ne doivent faire qu'un. On travaille les textures et les sons, on utilise beaucoup de synthétiseurs. Pour ce prochain projet on a également utilisé des guitares acoustique et électrique. On est assez exigeant avec nous même sur l'instrumentale car on veut que chaque son est à la fois une singularité tout en restant cohérent avec les autres. On est donc sans cesse en train de jouer avec ces trois curseurs que sont le rap, l'électro et la pop, pour façonner notre identité.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio de votre opus ?
On a pris du plaisir à enregistrer ce projet. On a fait ça chez nous, au studio. On y a passé des week-ends à regarder le soleil par la fenêtre tout en gardant un rythme acceptable pour le corps. On s'est rendu compte avec le temps qu'il valait mieux enregistrer 4 heures et revenir le lendemain que de faire des sessions de 10 heures et ne plus avoir de discernement.
On a aussi tout créé et écrit ensemble en studio pour retrouver un procédé d'écriture instinctif et optimiser notre cohésion.

Que souhaitez-vous procurer au public avec votre album ?
On espère que le public l'aimera autant que nous l'aimons, et qu'il y ressentira l'émotion que nous y avons mis. On espère aussi que chacun puisse y faire une lecture personnelle et réinterpréter notre intention en fonction de son histoire.
Enfin, on espère que l'album accompagnera certains d'entre eux dans des étapes de la vie comme des albums nous accompagnent dans les nôtres.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
On réalise un financement participatif pour financer la partie visuelle du projet. Dans chacun de nos projets on a toujours quelque chose de très imagé en tête. Chaque chanson représente pour nous un univers assez défini. Nous sommes structuré en totale indépendance et pour mener à bien l'intégralité du projet nous avons besoin de ce coup de pouce du public. Cette participation est hyper importante car c'est ce qui nous permettra d'avoir assez de ressources pour le défendre et faire de la communication autour du projet. On remercie déjà toutes les personnes qui ont contribué et qui contribueront jusqu'au 16 Juillet.

Parlez-nous du titre Mescaline et de son clip...
Mescaline c'est une chanson d'amour, une romance un peu apocalyptique où s'entremêlent désir et réalité, force et faiblesse. C'est aussi une ode à la beauté des corps et à la simplicité des quotidiens parfois difficiles. Le clip est réalisé par Vittorio Bettini, il met en scène des personnages entre hallucinations et réalité dans un univers poétique et onirique hors du temps.
On est très content de ce morceau et de son univers, du travail Lionnel Buzac à la réal artistique, de Vittorio et de toute l'équipe ayant participé au tournage du clip.

Quelle place occupe les réseaux sociaux dans votre relation avec vos fans ?
On accorde une place importante aux personnes qui nous suivent via les réseaux sociaux. On répond à tous les messages, les commentaires etc. C'est pour nous primordial de rendre aux gens le temps et le soutien qu'ils nous apportent.
On a aussi appris à se détacher un peu des réseaux dans des périodes ou nous n'avons rien à raconter, car ça peut aussi être énergivore et empiéter sur la sérénité du quotidien.

Que représente la scène pour vous et avez-vous des dates de concerts programmées ?
Pour nous la scène c'est la récréation. La partie visible de l'Iceberg. On adore la scène et partager avec les gens nos morceaux. Ça donne du sens à ce que l'on fait et c'est des vrais moments de partage et de rencontre dont on ne se lasse pas.
Pour le moment nous n'avons pas de dates de prévues car nous sortons d'une grande année de studio et avant de remonter sur scènes il va falloir faire quelques résidences pour donner un coup de frais au live. On appréhende car avec la crise et la décision de créer un nouveau projet ça fait maintenant une bonne année que nous n'avons pas joué mais on a vraiment hâte de retrouver les gens et l'adrénaline de la scène !

Quel serait le plus beau concert que vous donneriez, celui dont vous rêvez, et que représente l'Olympia pour vous ?
Difficile à dire, on est tout le temps surpris par les concerts. On oublie aucun live, on se rappelle de tout et en soit c'est qu'ils sont tous plus beaux les uns que les autres.
Le coup de l'Olympia dans le texte du Ulule c'était plutôt une blague mais en soit si un jour on a un Olympia on le prendra comme tous les lives avec de la concentration et de la détermination. Ce qui est sûr c'est que si on le fait, on a une petite quantité d'ami.e.s qui nous menaceraient de mort si on ne cite pas leur blaze sur scène.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci à Divertir pour cette interview ! Notre campagne Ulule est ouverte jusqu'au 16 Juillet - 23h59 pour toutes celles et ceux qui souhaitent participer ! Merci encore pour votre soutien et votre confiance. En attendant vous pouvez toujours streamer nos précédents projets, l'EP Trou Noir et l'Album Dopamine sont dispo partout !

Merci à Wilko & Ndy d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité également sur Facebook.

Wilko & NDY - Mescaline

interview Musique Crowdfounding

Rovski feat Féloche : le clip de l'Eté Rovski feat Féloche : le clip de l'Eté
Rovski dévoile son nouveau single L'été en collaboration avec Féloch...
  Wolf Alice : le clip de How Can I Make It Ok?
Wolf Alice, le meilleur groupe britannique, présente aujourd'hui la vidéo de How C...
Wolf Alice : le clip de How Can I Make It Ok?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire