Publicité

Warria Magda prépare un EP

Maxime Lopes Par Le mercredi, 01 septembre 2021 à 17:49 0

Dans Culturel

Après 2 ans d'existence, Warria Magda se lance dans l'aventure d'un premier EP 6 titres en cours de préparation.

Warria Magda (crédit Léo Kan)

crédit photo : Léo Kan

Qui se cache derrière Warria Magda ?
En cuisine, Warria Magda c’est la chimie de deux cœurs et deux cerveaux mélangés : Cora Laba et Marie-Cécile Hanin (Aka Oscillation Brève). Autrices-compositrices interprètes, elles profitent chacune des épaules de l’autre pour faire des trucs qu’elles n’osent pas en solo. Ça sert à ça les gangs non ?
A l’occasion d’une carte blanche au Loopfestival de Santa Cruz en octobre 2019, elles ont créé un répertoire qu’elles ont décidé de faire grandir. Par pur plaisir.
Elles y mêlent leurs voix, leurs plumes, clavier, basse, banjo, pédalier looper et autres trouvailles sonores pour en sortir quelque chose comme du mélancolie- groove, du rap des îles, et du madrigal-électro. Il faut bien faire style.

Pouvez-vous nous présenter votre EP que vous préparez ?
Cet EP vient comme fondation à notre grand plan machiavélique de pacification de l’univers par la musique et l’amour bien sûr.
Fidèle à son crédo, ici Warria Magda ne se refuse rien, et nourrit sa musique d’époques et de lieux qui lui chantent. Elle réconcilie le hip hop et la musique baroque (Lamento), provoque le coup de foudre entre rock et chanson française (Rien compris), dit une chose et son contraire (Vivons cachés), s'invente un language (Igor) et fait converger les luttes (Clito-sceptique). Sans oublier lepetit bonus track sur le monde d'avant (Poppy).

Quelle approche souhaitez-vous donner à la musique dans cet opus ?
Ni maître ni croquettes (expression empruntée à un graffeur inconnu). Libre et délivrée de toutes contrainte de style, d’esthétique ou de langage.
La convergence sans filtres de toutes les influences que nous avons respectivement traversées (du rap au madrigal de la Renaissance, de la pop à la musique expérimentale, mais aussi des influences visuelles, poétiques…) avec pour seul objectif de partager le sensible.

Comment composez-vous vos titres et quelles sont vos inspirations ?
Majoritairement lors de résidences, des petites sessions planifiées à l’avance, hors du temps et de toutes contraintes extérieures… souvent dans des cabanes magiques cachées dans la nature.
S’il n’y avait qu’un mot, ce serait « sacré », mais en dehors de toute question de religion. Le chant, la voix, c’est la vibration qui permet de passer des messages, des émotions aux petites âmes qui viennent nous écouter, c’est ce qui crée le lien, sans même besoin de connaître le sens des mots qui s’énoncent.

Parlez nous du titre Rien compris...
Ce titre a été créé autour d’un petit poème de Jaques Higelin édité post mortem. 4 lignes si denses qu’elles ont fait éclore un morceau. Nous avons la chance d’avoir le feu vert de l’ayant droit qui, touchée par le morceau, nous autorise à le sortir officiellement.

Comment vont se passer les enregistrements en studio ?
Le travail en studio a déjà été lancé. Quoi qu’il arrive, nous trouverons les moyens de faire aboutir ce projet d’EP qui est essentiel pour nous permettre de mener à bien notre grand projet de propagation de paix et d’amour.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Pour financer le studio bien sûr, mais surtout le travail de tout un tas d’humains brillants qui s’activent et nous aident à penser et réaliser toutes les facettes de cet EP : mixage, mastering, photo, graphisme, pressage, envois, promotion, communication... humains qui ont besoin de se nourrir et dont nous souhaitons honorer le travail à sa juste valeur.

Quel sera l'univers visuel de votre EP ?
C’est encore en cours de réflexion. Mais l’idée du beau bizarre nous parle bien.

Une indiscrétion à nous donner sur votre projet ?
Après nous, le déluge !

Aurez-vous l'occasion de donner des concerts et dans quel lieu aimeriez-vous vous produire ?
Nous venons de jouer dans un petit écrin magnifique au bord du lac d’Annecy (Le Saravah Café) et notre prochaine date sera dans le superbe Parc de Saleccia en Haute-Corse le 18 septembre prochain.
Notre créneau c’est l’exception on a dit ;)

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Parallèlement à ce projet d’EP nous avons aussi réalisé un clip pour illustrer le titre Vivons Cachés qui devrait voir le jour en novembre 2021 pour promouvoir la sortie de l’EP.
LA PAIX DANS LE MONDE BUDDIES
AMOUR SUR TOI ET TA FAMILLE

Merci à Warria Magda d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

Warria Magda - Rien compris (Live @ La Fabrique)

Musique interview Crowdfounding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam