Publicité

Warfaith : l'EP Pint Of Pils

Le groupe de thrash metal Français, Warfaith, vient de révéler son nouvel EP, intitulé Pint Of Pils.

Warfaith (crédit Vil Vain pictures)

crédit photo : Vil Vain pictures

Warfaith, c'est avant tout un groupe de thrash metal Lorrain formé en 2012 par cinq amis qui ont tous le même état d'esprit : Passer de bons moments,sans se prendre la tête !

Après un premier album intitulé Wise Man Is Dead (2015), le groupe est deretour avec un nouvel EP, Pint Of Pils, disponible depuis le30 Mars2019.
« Pint of Pils, c’est un concentré de bonne humeur, de bières et de grosses rigolades lors de sa composition. Les principaux thèmes abordés sont la bière et ses effets, les chats et les zombies... Maisil y a aussi des thèmes plus sérieux, comme dans Education of life, où il est sujet du formatage des gens par la société. Ou encore le morceau Vermin qui parle des puissances et têtes pensantes qui nous dirigent», raconte le groupe.
Il poursuit : « Cet EP nous ressemble vraiment. Ce sont des compos dont on est très fiers, mais avec des petites touches de folies que l’on peut entendre par-ci, par-là. On a voulu garder une partie de nos conneries des prises chant/backing, ce qui prouve bien qu’on ne se prend pas la tête à vouloir être sérieux comme la plupart des groupes actuels. On aime garder une touche rock’n’roll dans notre thrash. C’est aussi un moyen de dire que malgré les événements de la vie, bons ou mauvais, il y a toujours du temps pour une bonne pinte de bière ! »

Interview avec Warfaith

Qu'est-ce qui vous plait dans l'univers du thrash metal et comment Warfaith s'est formé ?
Warfaith s’est formé en 2012. Avant la formation, on se nommait Warfare mais suite à la sortie d’un certain jeu vidéo, c’était très compliqué de ressortir dans les recherches sur internet ^^
Pourquoi le thrash ? Le thrash, c’est un style rapide et incisif avec une mentalité rock n roll, enfin nous voyons ça de cette façon : pourvoir sortir des musiques agressives tout en gardant un esprit rock n roll et sans prise de tête.

Pouvez-vous nous présenter l'EP Pint of Pils ?
Pint Of Pils, c’est purement un concentré de nous, vraiment des titres que l’on a fait ensemble avec les idées de chacun, des sujets qui nous concernent et aussi beaucoup de fun.
Entre titres fun et rigolos, s'entremêlent des titres plus sérieux comme Education of life et Vermin ; qui on pourrait dire, parlent de sujets en vogue et d'actualité. En quoi était-ce important de parler de sujets plus sérieux ?
On voulait quand même un minimum de sérieux ;) Sur nos anciens CDs, nous avions essentiellement des titres engagés. Donc on a quand même une base d’idées pour les textes de ce style, car un des buts de la musique est quand même d’exprimer ses points de vue et aussi de pousser des coups de gueule.

Faites-nous partager les coulisses des enregistrements... D'ailleurs qu'est-ce qui vous a poussé à garder certaines bêtises sur la version finale ?
Déjà, lors de la composition, on s’est retrouvés un gros weekend dans un gite paumé dans les Vosges, ce qui veut dire beaucoup d’alcool, ce qui a pu donner toutes ces idées farfelues. Pour ce qui est des bêtises laissées sur l’enregistrement, elles se sont faites spontanément et on a voulu les garder pour ne pas avoir un CD ultra propre et sérieux, mais un CD qui nous ressemble, c’est à dire complètement barré.

Pourquoi faire une intro et outro sur l'EP Pint of Pils ?
L’intro était à la base que pour le live mais on l’aime tellement que l’on a voulu la mettre sur le CD. L’outro a été proposé par Romain (bassiste) et on était tous d’accord pour la placer après Vermin étant dans la même tonalité on aimait bien ^^

Peut-on en savoir plus sur l'artwork de Pint of Pils et son côté démoniaque/effrayant ?
Pour l’artwork, nous avons voulu retravailler avec Nicolas Dubuisson qui nous a fait celui de l’album précédent Wise Man Is Dead, car on a un très bon feeling avec et on avait rien à redire de son travail. Pour cet EP on avait nos idées, donc ce qu’on a fait c’est que l’on est allé au bar, on a bu des pintes tout en utilisant nos crayons de couleur et nous avons fait des croquis (très très moches ^^) pour expliquer à Nico ce que l’on voulait.

A l'heure du "tout images", un clip vous tente-il et dans quel délire ?
Le Clip est prévu pour fin Avril, et le délire est tout trouvé ce sera la bière, donc sur la musique éponyme. Il y aura donc beaucoup d’alcool et sûrement quelques chats qui passent par ci par là…

Qu'est ce qui a fait que la pinte de bière est devenue l'emblème de Warfaith ? Ne devrait-il d'ailleurs pas y avoir un vrai chat qui vous accompagne pour devenir votre mascotte ?
La pinte c’est très simple c’est qu'on aime tous ça donc autant parler de chose que l’on connait ^^ Pour le chat, on y a pensé mais ça risque d’être très difficile ;) Les bières sont beaucoup plus dociles ;)

C'est assez rare pour le souligner, mais vous avez développé un jeu vidéo dans l'univers de Warfaith. Dîtes-nous en plus sur votre trip...
Alors cette idée est venue de Max (chant). Il nous dit un jour qu’il a trouvé le moyen de faire un jeu vidéo, on n’y croyait pas trop et paf un jour il nous balance les premiers essais et on en pouvait plus !
Il a usé beaucoup de son temps mais ça en valait la peine ! Il a vraiment géré, on en est fier et il y a sûrement un nouveau niveau qui arrivera, mais chut, il ne faut pas le dire ;)

Une anecdote à nous raconter ?
Un jour on a bu des bières, et nos vies ont changé !!
Plus sérieusement, on va changer un peu. On aimait bien raconter le tournage de notre dernier clip Purgatory, mais là, on va parler d’un concert où on a fait de belles dédicaces : pendant notre show, on aime bien sur Self Centred faire péter un canon bite ^^ C’est à dire des confettis en forme de bites tout simplement, et une personne à la fin du set s’est amusée à ramasser 5 bites par terre pour nous faire dédicacer chacun une bite, on avait trouvé ça énorme.

Quelle est l'ambiance avec le public et comment vivez-vous l'étape de la scène ?
Nous avons toujours eu de bon retour sur notre jeu de scène, nous avons une très bonne cohésion et le public ressent notre proximité. Concernant le public en général, l’ambiance est présente, de plus, nous avons des amis qui nous suivent et qui savent très bien motiver les gens.

Quelques concerts sont-ils prévus bientôt ? D'ailleurs ne devraient-ils pas avoir lieu dans des bars ?
Les concerts de cette année sont un peu éparpillés sur l’année et surtout en fin d’année. Pas de tournée de prévue, car avec nos métiers respectifs, il n’est pas facile d’organiser les choses.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Vive les bières, vive les chats et restez thrash ! Profitez de la vie on en a que 9 ;)

Merci à Warfaith d'avoir répondu à notre interview !
Suivez le groupe également sur Facebook.

Tracklist Pint Of Pils

  1. Intro
  2. Abyssal Night
  3. Education of Life
  4. Pint of Pils
  5. Night of the Drunk
  6. From the Past Mistakes
  7. Vermin... Outro
  8. Etibam

interview Musique

Noé Sécula : l'album Eternity In Human Flesh Noé Sécula : l'album Eternity In Human Flesh
Des jeunes qui ont une soif désespérée de vous faire partager tout ce qu'il...
  Kentix souhaite réveiller la foule avec son 1er EP
Kentix prépare son premier EP, Réveille la foule, avec l'aide des internautes. ...
Kentix souhaite réveiller la foule avec son 1er EP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire