Publicité

Virage : l'album Daleco

Maxime Lopes Par Le vendredi, 28 janvier 2022 à 08:42 0

Dans Culturel

Virage ou la rencontre de deux artistes qui dansent, s'affrontent et fusionnent en une transe unique, hypnotique et jouissive. Découvrez l'album Daleco du duo.

Virage - Daleco

C'est un duo qui résonne comme dix, qui sillonne les méandres du son comme un enfant qui jouerait à construire et déconstruire. Une histoire à dormir debout qui raconte à nos oreilles une furieuse envie d'exploser.

Entre John Zorn et le Motion Trio, François Castiello tord les lames de son accordéon pour condenser 45 ans de recherche et de jouerie sur son instrument pour un concert renversant.
Un son doux et à la fois gras qui vient se fondre sans limite dans la batterie de Cyril Gilibert, batteur équilibriste sautant de lame en lame pour sublimer le son de Virage.

Un son comme une histoire qui continue : passant du blues à la techno, du jazz à la poésie de Baudelaire, Virage nous entraine dans son univers infini, large et libre.

Interview

Pouvez-vous nous présenter votre album Daleco et son univers ?
Daleco est l'aboutissement de 3 ans de recherche avec le batteur Cyril Gilibert. 3 ans de travail sur le son de l'accordéon, trouver les bons amplis, les bonnes pédales d'effets etc...
Avec Virage nous avons trouvé un son rock avec un accordéon et une batterie. Mais pas que, le jazz est aussi parfois sollicité.

Quelles ont été vos inspirations pour écrire vos compositions ?
Je me suis inspiré du son, tout à été composé en répétition. J'ai laissé parler l'accordéon sur la batterie et il m'a raconté une histoire encore différente de tout ce qu'il m'avait raconté auparavant.

Que peut-on savoir de la partie instrumentale et quelle place occupent les instruments dans vos titres ?
La musique de Virage est principalement instrumentale. Dans Daleco la voix intervient sur 2 titres : Avec Virage ma voix ne chante pas elle scande et crie de la poésie.

Quel "Virage" artistique souhaitez-vous apporter avec cet opus ?
Je joue de l'accordéon depuis l'age de 4 ans autant dire depuis tout le temps. J'ai traversé beaucoup de style et j'ai surtout développé le mien. Avec Virage j'ai voulu aller dans une tout autre direction. Chercher une musique qui nous mette en transe, une musique qui demande beaucoup d’énergie. L'accordéon ne parle plus de belle mélodie harmonieuse mais d'un son brut que j'attaque au marteau.

Que souhaitez-vous apporter au public avec votre album ?
Avec cet album je veux que le public découvre une autre  facette de l'accordéon, qu'il explore avec moi les nouveaux chemins.

Quels ont été vos choix pour l'artwork de l'album Daleco ?
J'ai confié le visuel de Virage à Alex B. J'aime beaucoup son travail et son visuel fait de virages colorés qui s’entrelacent colle parfaitement avec la musique.

Une anecdote ou une indiscrétion à nous raconter sur l'album ?
Pour la petite histoir e: au départ je voulais jouer ce projet avec 2 batteurs. Cela me semblait indispensable pour le son que j’entendais et que je voulais fabriquer.
Quand j'ai commencé à jouer avec Cyril Gilibert j'ai revu a la baisse le nombres de batteurs car Cyril frappe largement comme 2 :)

Que représente la scène pour vous et des concerts sont-ils prévus ?
J'ai fait des milliers de concerts et je ne sais toujours pas ce qu'il se passe réellement entre les artistes et le public, c'est magique et cela me convient, je n'essaye plus de comprendre je laisse la magie exister.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Pour conclure j'aimerais dire que prendre un Virage ça fait trop du bien, c'est trop d'la balle. Croire à l'intuition et trouver d'autres chemins.

Merci à Virage d'avoir répondu à notre interview !

"Virage" présentation de l'album "Daleco"

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam