Publicité

Vincent Karche : le livre Une sylvothérapie à pleine voix

Maxime Lopes Par Le mercredi, 13 avril 2022 à 16:12 0

Dans Culturel

Riche des deux métiers-passions qu'il a exercés depuis plus de trente ans, technicien forestier puis ténor d'opéra, Vincent Karche a accompagné près de 5000 personnes chanter en forêt. Découvrez son livre livre Une sylvothérapie à pleine voix.

Vincent Karche - Une sylvothérapie à pleine voix

En 2011, la proposition s'appelait RandOlyric, et elle s'est d'abord ancrée dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, puis a voyagé aux quatre coins de France et du monde. En parallèle, Vincent Karche est actif comme conférencier et a publié plusieurs livres relatifs aux arbres mais aussi à son évolution personnelle, Un loup dans la gorge (Favre, 2015) et Les 12 sagesses des arbres (Leduc, 2017).

Le livre Une sylvothérapie à pleine voix

En 30 années de fréquentation des arbres et des scènes internationales, Vincent Karche, ce forestier-ténor d'opéra, est devenu l'un des pionniers de la sylvothérapie, bien avant que cette démarche ne soit à la mode. Il la décline avec un talent particulier, grâce à sa stature de chanteur, et propose une expérience inédite : chanter en forêt pour vibrer avec l’harmonie du vent dans les feuilles, du souffle de la Terre, de l’appel des oiseaux. Tous ses lecteurs peuvent profiter de l’expérience, grâce à ce livre- guide richement illustré.
Quand vous chantez en forêt, c'est toute la force du vivant qui s'exprime en vous. D'abord, les arbres vous offrent tout, leur présence, leur oxygène, leurs substances odorantes, leur fraîcheur et leur calme. Et c'est source de bienfaits : des scientifiques et médecins japonais, australiens et américains l'ont prouvé.
Ensuite, la voix vient stimuler les recoins oubliés de votre corps qui ne demandent qu'à retrouver leurs fourmillements. Et leur joie aussi. Ainsi, avec patience, persévérance, en pratiquant aussi souvent que possible les exercices de ce livre, vous ressentez le vivant qui se répand dans la globalité de votre corps et qui devient terreau pour les détentes, les allégresses, les eaux paisibles et circulantes, et les cicatrisations des chairs et du cœur.
Alors sans plus rien faire d'autre que d'être là, présent dans l'instant, vous honorez ce même vivant qui érige les arbres vers le ciel et qui grandit aussi en vous.

Interview

D'où viennent vos passions pour la forêt et l'opéra ?
D'abord, mon amour de la forêt vient de mon enfance en Lorraine. J'allais souvent jouer dans les hêtraies environnant mon village, la grande forêt de Moyeuvre (57). Puis les vacances, c'était dans les Vosges, à Dabo, et les balades quotidiennes avec mon grand-père étaient de purs bonheurs. Les forêts, ce sont mes madeleines de Proust. Je suis tout naturellement devenu forestier par la suite.
Quant à l'opéra, cela vient également de mon enfance. Tandis que mes copains écoutaient Scorpions ou ACDC, je me passais des disques de Mozart, Bach, Wagner ou Puccini. La musique et l'opéra sont les premières passions de ma vie.

Pouvez-vous nous présenter votre livre « Une sylvothérapie à pleine voix » ?
Dans ce livre, je rassemble toutes mes connaissances sur les arbres, auxquelles j'ajoute le fruit de 12 années de RandOlyrics. Ces dernières sont nées en 2010 dans le Parc Naturel des Ballons des Vosges et j'ai depuis accompagné 5000 personnes dans les forêts de France, mais aussi en Allemagne, en Suisse, au Canada et au Burundi.
À travers le livre, le lecteur pourra expérimenter de nombreux exercices de sylvothérapie ainsi que des exercices vocaux. Le but ? Pratiquer et ressentir en soi les bienfaits des arbres et des vibrations vocales, ressentir le vivant en soi, de toute sa présence.

Qu'est-ce que la sylvothérapie et comment peut-elle se pratiquer ?
La sylvothérapie est une manière consciente de fréquenter les arbres. Il est prouvé maintenant scientifiquement que l'immersion répétée en forêt procure des bienfaits en termes d'immunité, de joie de vivre (stimule l'hormone du bien-être), de détente, de qualité de sommeil (stimule l'hormone du sommeil). Par ailleurs, on cultive en forêt la pleine présence, grâce à la présence vivante des arbres. Ce qui est source de vitalité.
Tant d'autres bienfaits peuvent résulter d'une balade en forêt, le livre détaille cela (respiration, méditation, anti-stress, régénération, thérapeutique, créativité artistique...)

Qu'appréciez-vous dans le fait de chanter en forêt et qu'est-ce que cela apporte ?
Chanter en forêt, c'est se reconnecter au vivant, à la liberté, à l'expression libérée de soi. Aucune limite, aucune frontière, la forêt a quelque chose d'infini et la voix s'y déploie de toute sa puissance. De plus, la respiration y est plus ample que dans une salle fermée, l'ancrage y offre une plus grande solidité à la voix.

 Avec nos modes de vie actuels, devrait-on selon vous davantage nous reconnecter à la nature ?
C'est une urgence absolue de se reconnecter à la forêt et à la nature. Avec nos écrans et nos vies à 100 à l'heure, nous sommes coupés des rythmes du vivant et nous ne le respectons plus. Or nous sommes le vivant. En ne respectant plus la terre, nous ne nous respectons plus nous même, et nos pensées déconnectées du vivant nous font commettre des actes irréparables : abus sur la forêt, sur l'eau, le climat... Abus sur nous-même. Nous sommes la société des névroses, des dépressions, des illusions sur le bonheur.

Certaines conditions sont-elles plus propices pour pratiquer la sylvothérapie / l'art du chant en forêt ?
Non, fréquenter intensément les forêts vous apportera toujours quelque chose, quelle que soit la saison, la météo, votre état intérieur.
Les limites sont évidentes : ne pas aller en forêt en cas de vent fort, au moment de la nidification des oiseaux, le soir au moment du brâme du cerf... etc. Toujours bien se renseigner, toujours respecter la forêt et parfois ses besoins en tranquillité et en silence.

Quel est votre type d'arbre préféré lors d'une balade en forêt ?
Ils sont tous merveilleux, et à chaque sortie je suis attiré par une autre espèce. Néanmoins, j'aime beaucoup le douglas pour ses vertus de vitalisation et de guérison de la zone ORL. J'aime le chêne car il me protège et j'aime le hêtre car il me fait rencontrer mes profondeurs.

Continuez-vous vos cours de chants dans les forêts et comment peut-on les rejoindre ?
Je ne donne plus de cours de chant en forêt, mais en revanche, je propose toujours de nombreuses RandOlyrics aux 4 coins de France, surtout en région Nantaise. Pour conaître les prochains RDV, consulter les sites www.sylvalyric.org ou randolyric.com

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Le livre "Une sylvothérapie à pleine voix" vous offre une palette d'explorations en forêt qui vous réjouiront. Certaines vous parleront particulièrement, et vous serez autonome et libre de les pratiquer à tout moment, là où vous vivez.
Bonnes expériences dans votre forêt. Bonnes avancées sur le chemin de votre pleine présence vivante.

Merci à Vincent Karche d'avoir répondu à notre interview !

interview Livres

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam