Publicité

Vaiteani prépare un 2ème album

  • Par
  • Le mardi, 12 novembre 2019 à 13:03
  • Commentaires (0)
  • Dans Culturel

Vaiteani prépare un 2ème album qui va nous plonger tout droit en plein milieu de la Polynésie et avec le soutien des internautes.

Vaiteani (crédit Frank Loriou)

crédit visuel : Frank Loriou

Pouvez-vous nous présenter le 2ème album que vous préparez ?
9 titres dans lesquels on a mis tout notre coeur comme pour leur 1er album. On a écrit les morceaux en s'affranchissant de toutes limites de style. On navigue dans des univers pop, folk, afrobeat ou même reggae. C'est un album à nouveau très personnel au niveau des textes. On y aborde les thème de la résiliance, l'amour, la transe, la mort...

Quelle place occupera la Polynésie sur ce nouvel album et chanterez-vous en tahitien ?
Le tahitien sera présent dans les morceaux par petites touches et allusions, il se mélangera souvent à des textes en anglais au sein d'une même chanson.
Les chansons seront majoritairement en anglais car c'est dans cette langue que Vaiteani écrit naturellement. Cela dit elle tenait à ce que, cette fois-ci, le tahitien soit présent à l'intérieur même des chansons anglophones. Seul un morceau de l'album sera intégralement en tahitien, une chanson qui nous tient très à cœur et que les amateurs du Fenua et de "ori tahiti" (danse polynésienne) devraient beaucoup apprécier. Comme dit, dans cet album nous avons suivi notre instinct et nous avons essayer de créer en suivant le flow de notre spontanéité créatrice plutôt qu'en essayant de fabriquer un produit qui correspondrait à des normes préétablies de quotas de langue par exemple.

Vaiteani signifie "source céleste". Est-ce que les étoiles vous ont accompagné et inspiré jusqu'à maintenant et pour la composition de l'album ?
Disons que si les étoiles ce sont les êtres chers qui nous ont quittés alors oui elles nous ont beaucoup guidé et inspiré tout au long de la création.
Beaucoup de morceaux parlent de ces présences bienveillantes invisibles qui nous entourent et continuent de nous transmettre leur amour.

Parlez nous de la partie instrumentale...
Il y a des guitares, du piano, de belles lignes de basse, du ukulele, du balafon, de la batterie, des percussions, du violoncelle, du oud... avec aussi des touches de sons électro sur certains morceaux. On trouve le résultat de ces mélanges plutôt réussi et harmonieux.
Nous avons co-réalisé le disque avec David Grumel avec qui nous avions également collaboré sur le 1er album. On aime beaucoup sa sensibilité et ce qu'il amène aux morceaux. On aussi a eu la joie de travailler sur une titre avec Manjul, un maître du reggae. Super rencontre !

Comment se sont passés les enregistrements en studio ?
Nous avons enregistré la plupart de nos parties avec Jean-Luc Casula au studio AMSP à Tahiti. Ensuite, nous avons échangé à distance avec David qui a enregistré directement chez lui. Il arrive aussi que l'on garde certaines prises issus des maquettes enregistrées à la maison car on les trouve meilleures ; notamment pour voix lead de Vaiteani. On privilégie toujours la prise où l'émotion est la plus forte même si techniquement la prise de son n'est pas parfaite.

Sur quoi mettrez-vous l'accent sur ce deuxième album ?
On a eu envie sur ce deuxième album d'avoir un meilleur équilibre entre les balades et des morceaux plus dansants. On espère que c'est réussi :-)

Est-il possible de nous parler du titre Horo Horo ?
Horo Horo est la version tahitienne du titre Run Run qui figure sur notre 1er album. Nous l'avons adapté en tahitien pour le plaisir. Peut-être que nous sentirons l'envie de le faire avec certains morceaux du 2ème album une fois qu'il sera sorti.
Horo Horo parle de courage et de persévérance et développe la métaphore de la course pour parler de la vie. La chanson exhorte les gens à poursuivre leur route et leurs objectifs malgré les difficultés de la vie mais aussi invite les gens à ne pas culpabiliser si en cours de route on ressent le besoin de s'arrêter et de faire une pause. La vie ce n'est pas un long fleuve tranquille, il faut savoir s'écouter et s'accorder des moments de répits intérieurs sans se jeter la pierre.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif et quel serait l'argument pour convaincre de vous aider ?
Nous sommes en autoproduction totale pour ce disque et n'avons plus le soutien d'un label cette fois-ci. La production et la promotion d'un album coûtent très cher. Du coup, la recherche de subventions et un crowfunding représentent pour nous de grandes aides pour réussir à financer notre projet à la hauteur de nos ambitions.
On pense que le meilleur moyen de convaincre ou plutôt de donner envie est notre musique. Si les gens vibrent en écoutant nos titres, on se dit qu'il y a de fortes chances qu'ils aient envie de nous soutenir. Et puis, on est des gentils gens :).

Vous pouvez soutenir l'album de Vaiteani sur Ulule.

 

Peut-on en savoir plus sur les 2 clips que vous avez déjà tournés ainsi queleurs univers visuels ?
Nous avons tourné le clip du titre Signs au milieu des montagnes sacrées de l'île de Tahiti dans une nature magique et extraordinaire. Des images en toute simplicité. Nous ne faisons qu'interpréter notre chanson pendant que la vie de la rivière et des paysages autour de nous font tout le charme de la vidéo. La chanson parle des signes envoyés par ceux qui ne sont plus là. La spiritualité du lieu illustre parfaitement le propos.
Pour ce qui est du clip d'Homai, le concept est totalement différent. La chanson parle du rythme et de la musique qui amène la transe, l'extase. Nous avons tourné sur la scène du Grand Théâtre de La Maison de la Culture à Papeete. Il y a une danseuse dans le clip e tLuc y représente un peu l'esprit du rythme, le battement de coeur de la terre. C'est un clip un peu plus "concept" dirons-nous.

Une indiscrétion à nous donner ?
L'album s'appellera peut-être Signs.

Des concerts seront-ils prévus à la sortie de l'album et mettront-ils en avant les danses polynésiennes ?
Oui il y aura des concerts à la sortie de l'album, on espère qu'il y en aura pleins !
Nous n'avons pas encore mis en avant la danse polynésienne lors de nos concerts mais ça pourraient arriver prochainement ;-)

On avait évoqué il y a 2 ans vos carrières d'enseignants et votre voyage de la métropole vers la Polynésie. Est-ce des choses qui vous manquent actuellement ?
Actuellement nous résidons en métropole mais avons la chance de retourner environ deux fois par an en Polynésie grâce à la compagnie aérienne Air Tahiti Nui dont nous sommes ambassadeurs et qui nous soutient énormément depuis plusieurs années. On aime assez vivre entre Tahiti et la France. Après, ce qui nous manque un peu c'est la stabilité qu'apporte des métiers comme celui d'enseignants et le contact avec les jeunes. Lorsque l'on est artiste, on se sait jamais très bien de quoi demain sera fait, c'est un peu anxiogène parfois.

Nous avions également parlé de l'isolement de la Polynésie, quels ont été les retours après la sortie du précédent album ?
Nous avons eu de très bons retours sur le premier album. On est énormément portés par notre public polynésien qui nous donne beaucoup d'amour ; et notre public en métropole s'agrandit au fil de nos concerts qui sont toujours forts en émotion pour nous. Ce n'est pas facile de se faire une place dans le paysage musical tant il y a d'artistes et de talents mais il faut persévérer et continuer de créer avec sincérité ! En réalité tout ce que les gens demandent c'est de l'authenticité.

On approche de la fin de cette interview. Souhaitez-vous nous "chambrer" ou nous faire rêver avec la météo... ? Quel temps fait-il à Tahiti, alors qu'il pleut et que les jours raccourcissent en métropole ?
On ne peut pas trop vous chambrer puisque nous sommes en métropole actuellement haha ! Nous habitons en montagne et il y a du feu dans notre cheminée, nous sommes donc actuellement dans le même froid automnal que vous ! Après, on vous avoue qu'on a fait le plein de soleil en septembre puisque qu'on était à Tahiti et qu'il a fait très très très beau :)

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Mauruuru roa Maxime & Divertir de parler notre musique ! Ca nous touche beaucoup !
Et merci beaucoup aux lecteurs et à tous ceux qui souhaitent soutenir la production de notre 2ème album sur Ulule ! On vous envoie de l'amour et du soleil même depuis les montagnes frisquettes d'Alsace ! :)

Merci à Vaiteani d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le duo sur Facebok.

Vaiteani - Horo Horo (Audio)

Musique interview

StarzPlay arrive sur la TV d'Orange StarzPlay arrive sur la TV d'Orange
Orange enrichit dès le 14 novembre son offre de contenus en proposant le service STARZPLAY &a...
  Owa prépare l'album Promises
Owa prépare son premier album Promises qui sortira en décembre 2019. Handpans, percuss...
Owa prépare l'album Promises

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire