Publicité

Un clip cinématographique pour Alice

Maxime Lopes Par Le jeudi, 26 novembre 2020 à 11:22 0

Dans Culturel

Flamboyants Films prépare un clip cinématographique pour Alice. Lorsqu'elle sort de soirée, son meilleur tente de l'embrasser... Avec une musique envoûtante, le clip d'Alice nous plonge dans un cauchemar visuel avec une histoire percutante...

Clip Alice

Peut-on en savoir plus sur l'histoire d'Alice ?
MATTEO : Alice est l'histoire d'une jeune fille qui en sortant de soirée, se retrouve face à celui qu'elle croyait être son meilleur ami mais qui désire en fait beaucoup plus d'elle qu'elle ne le croit. II devient alors entreprenant, malgré le refus d'Alice, puis violent. Elle s'enfuit et rentre dans un cauchemar, peuplé par des versions cauchemardesques terrifiantes des personnages iconiques de l'œuvre de Lewis Caroll : le lapin, le chapelier fou, la reine de cœur, le chat, la chenille... Jusqu'à son retour à la réalité, qui donnera un sens à tout ce cauchemar, que nous ne vous dévoilerons pas pour préserver le retournement final inattendu...

Pouvez-vous nous présenter le clip cinématographique que vous souhaitez réaliser et comment l'imaginez-vous ?
MATTEO et CLARA : On imagine quelque chose de très visuel. Avec une réalisation différente pour la réalité et pour le cauchemar. Le prologue et l’épilogue, qui se déroulent dans la réalité et sont des parties dialoguées et sans musique qui racontent "la vraie histoire" de NOTRE ALICE, seront réalisés en 2 plans séquences visuellement très ambitieux, en travelling sur rail à la dolly. Le cauchemar sera quant à lui beaucoup plus découpé, filmé à la steadycam, la caméra toujours en mouvement aux côtés d'Alice, avec un visuel complètement fou. Des lumières fortes, des costumes colorés et débridés, des décors disproportionnés et excentriques, un piano qui brûle... etc.

Je crois que la musique et la partie instrumentale ont une histoire particulière ; peut-on en savoir plus ?
ANTHON : Au Lendemain du décès du chanteur Christophe (que j'ai accompagné en tournée pendant 10 ans) et qui nous avait beaucoup affecté tous les 2, Mattéo me propose en plein 1er confinement et après quelques messages sur Facebook dont il a le secret, de remplacer Christophe pour faire la BO de son 1er moyen métrage fraichement tourné "Mauvaise blague". J'ai pris beaucoup de plaisir à composer la musique de son film, et c'était une période pleine de vibrations de Christophe. Le thème d'Alice a été une évidence et c'est devenu le générique, et puis un single qui va maintenant avoir sa propre histoire et son clip. La chose particulière aussi : c'est une des premières fois sur un de mes titres où j'endosse le rôle du chanteur !
MATTEO : Oui Anthon raconte très bien l'histoire, et pour la version longue il faudrait en parler directement avec nous. Ce qui est sûr c'est que cette chanson nous a bouleversés, et nous avons tout de suite voulu lui donner une vie qui dépasse le film "Mauvaise Blague".

Est-il possible d'en savoir plus sur les costumes et la mise en scène du clip ?
Les costumes, pour la plupart créés pour l’occasion, seront extraordinaires. Colorés, excentriques, fous comme les personnages.

Pourquoi réalisez-vous un clip d'une dizaine de minutes alors que "la norme" est d'une durée 3 fois inférieure ?
ANTHON : L'envie de se démarquer et de faire un truc dingue ensemble, un bel objet qui combine musique et cinéma.
MATTEO : redonner ses lettres de noblesse au clip. Raconter une vraie histoire. Comme a su le faire à l'époque, par exemple, John Landis avec le clip "Thriller" pour Michael Jackson. Créer un objet hybride qui soit un clip et un film à la fois, avec une histoire forte, des images marquantes et une musique entêtante !
CLARA : Aider le clip à (re)devenir un objet cinématographique à part entière et respecté comme une œuvre à part entière.

Que souhaitez-vous apporter au public avec le clip d'Alice ?
MATTEO : Un pur moment de plaisir visuel, un bon storytelling et une fin qui fasse réfléchir et amène à discuter.
CLARA : Oui absolument !

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
CLARA : C'est notre seule chance de pouvoir mener à bien ce projet. On a constaté que malgré la période complexe les gens sont ouverts aux dons et particulièrement empathiques avec les artistes qui souffrent beaucoup actuellement. Aussi nous savons que notre projet combine deux aspects attrayants : un fait de société et un conte très populaire.
MATTEO : Car c'est la seule façon de mener à bien ce projet qui ne rentre dans aucune case. Ni un clip, ni un court métrage, mais les deux à la fois et plus encore... Et que nos ambitions visuelles sont démentes, car nous ne voulons pas faire un clip parmi tant d'autres mais bien un vrai objet qui dénote dans le paysage clipesque et cinématographique Français actuel !

Une indiscrétion à nous donner sur le clip cinématographique d'Alice ?
MATTEO : Il y aura plusieurs lapins dans le cauchemar, et pas seulement un...

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
ANTHON : Participez à notre crowd !
MATTEO : Aidez-nous à vous offrir un film au visuel si innovant qu'il vous cloue à votre chaise !
CLARA : Rejoignez notre merveilleuse équipe !

Merci à l'équipe de Flamboyants Films d'avoir répondu à notre interview !
Suivez l'actualité du projet sur Facebook.

"Alice" teaser #1 ulule

interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam