Publicité

Ultra Sunn dévoile l'EP Body electric

Mehdi Has Par Le vendredi, 15 octobre 2021 à 11:01 0

Dans Culturel

Le duo belge Ultra Sunn propose l'EP Body electric, accompagné du clip de Young Foxes.

Ultra Sunn

Cette première sortie sur leur label Cold Transmission comprend six morceaux d'énergie pure dansante et vibrante, définitivement Coldwave et EBM. Ils se sont également inspirés des sons caractéristiques du New Beat belge classique, sans perdre notre désir de modernité.

Chaque son a été choisi méticuleusement, en utilisant uniquement des machines analogiques dans un studio bruxellois.

Les chansons parlent de la rmation de l' identité ffi, étrange poésie de la vie de nuit, ainsi que l' oubli et le deuil.
Chaque sujet est traité de manière positive et lumineuse – cela nous tient à cœur et nous donne envie d'évoluer et de donner le meilleur de nous-mêmes.

Chaque piste de ce disque sera illustrée par une vidéo.

Pouvez-vous nous présenter votre EP Body electric et son univers ?
Notre nouvel EP contient six morceaux à l’énergie pure, dansante et vibrante, définitivement Coldwave et EBM. Nous nous sommes également inspirés des sons caractéristiques de la New Beat belge, sans pour autant perdre notre désir de modernité.

Comment l'avez-vous composé et quelles sont les inspirations ?
Nous avons composé nos morceaux ensemble dans notre studio à Bruxelles. Travailler le son sur nos machines nous a donné beaucoup d’inspiration. On a beaucoup baigné dans l’Acide House, la New Beat et l’EBM belge et allemande. Nous avons cherché à donner une caractéristique actuelle et ‘’à propos’’ à toutes ces influences.  

En quoi était-ce important d'évoquer des sujets de façon positive et lumineuse ?
C’est ce que nous cherchons à faire depuis le début. ULTRA SUNN est pour nous une opportunité de proposer un peu de lumière dans l’obscurité. Les sujets que nous abordons tels que l’affirmation de l’identité, la poésie de la vie nocturne, ou encore l’oubli et le deuil sont des sujets qui peuvent paraitre sombres et complexes mais nous avons choisi la positivité et la résilience.

Pourquoi avoir fait le choix d'utiliser uniquement des machines analogiques pour cet EP ?
Nous avons choisi de nous restreindre à 5 synthétiseurs et une boite à rythme. Cette contrainte nous a énormément inspiré et a nourri notre processus créatif. Nous aimons beaucoup la manière dont les machines se comportent, un peu comme si elles avaient une volonté propre à certains instants. Des sonorités et des comportements inattendus peuvent survenir, ce qui donne une caractère beaucoup plus organique et naturel que si nous avions continué à utiliser un ordinateur. Nous aimons également l’aspect ‘’travail à la main’’ dans la recherche sonore, ce qui pour nous a été très inspirant.

Quelle était l'ambiance lors des enregistrements en studio ?
Nous sommes en général assez concentrés et appliqués à la tâche. On ne voit pas le temps passer et nous restons des journées entières en studio. Heureusement, notre chat était là pour nous rappeler qu’il faut aussi parfois prendre des pauses (rires).

Parlez nous du titre Young Foxes et de son clip…
Young Foxes parle de l’illusion de la fête et de la fin de l’insouciance. Le clip vient illustrer ces propos, montrant les images de trois jeunes personnes dansant de manière indolente, entrecoupées de scènes de fuite de l’un des protagonistes à travers la forêt qui représente l’hostilité et l’incertitude. Cette video est la première partie d’un double clip. En effet, les images de notre morceau Sorrows & Tears, racontent la suite de l’histoire.

Que souhaitez-vous apporter au public avec cet opus ? Que leur corps devienne électrique ?
Nous avons voulu créer un disque dansant et électrisant, des morceaux pensés pour le live qui rappellent l’énergie de notre premier EP Night Is Mine tout en laissant présager ce que nous allons composer par la suite.

Qu'est ce qui vous a motivé à clipper tous les titres de l'EP ?
Nous aimons que chaque morceau raconte une histoire, dont l’essence doit, selon nous, être également partagée de manière visuelle.

Quelle place occupe l'univers visuel en musique et comment avez-vous travaillé avec Kris Parenti ?
Kris est un ami de longue date et un photographe de talent.
On retrouve à travers son oeil et ses portraits, notre psychologie et notre esthétique. Son travail contribue grandement à l’image et à la portée de notre projet.

Une anecdote à nous raconter sur Body electric ?
Nous avons travaillé avec le soutien de notre label Cold Transmission pour ce disque qui s’est rapidement retrouvé numéro 1 des ventes sur Bandcamp et qui s’est hissé à la 21ème place du top 50 en Allemagne. On s’est senti reconnaissant et heureux de voir que notre travail résonne auprès du public.

Des concerts sont-ils programmés et que vous procure la scène ?
Nous jouerons à Madrid et à Cologne les 2 et 11 décembre. Nous ferons également la première partie du groupe Nitzer Ebb à Namur le 15 décembre.
Nous jouerons à Bruxelles le 29 janvier avec Die Selektion et NNHMN avant de partir pour notre tournée européenne en février et mars.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci beaucoup de nous avoir consacré du temps et pour votre soutien depuis le premier EP.
A très bientôt !
Gaelle & Sam

Merci à Ultra Sunn d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

ULTRA SUNN - Young Foxes

interview Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam