Publicité

Tood Sharpville : l'album Medication Blues

Maxime Lopes Par Le vendredi, 08 juillet 2022 à 09:55 0

Dans Culturel

Avec "Medication Blues", Tood Sharpville ravira les fans de blues anglais qu'il incarne depuis 30 ans déjà.

Enfant il découvre le blues en écoutant Freddie King mais son style s'avère plus proche de celui de T Bone Walker, BB King, Buddy Guy ou Albert King. Durant son adolescence, le bluesman californien Joe Louis Walker fut son mentor. Dans les années 90, Todd tourne avec Hubert Summon, Ike Turner et Byther Smith et joue aussi avec Taj Mahal, Peter Green, Little Milton, Lonnie Brooks, Duke Robillard et Derek Trucks & Susan Tedeschi. Son 1er album “Touch Of Your Love” sorti en 1992 chez Red Lightin Records remporte les prix du “Meilleur Album” et “Meilleur Guitariste” au British Blues Awards, marquant ainsi le début de sa carrière internationale. “Meaning Of Life” paru en 2001 avec des invités tels que Snowy White et l’ex guitariste des Rolling Stones Mick Taylor reçoit aussi un bel accueil médiatique.  L’album "Diary of a Drowning Man” qui contient un duo avec l’artiste britannique Sam Brown (“Sweet Redemption”) fait aussi l'hunamité.  

Entre 2005 et 2007, Todd assure les premières parties sur les tournées européennes de Joe Cocker et Pink. En 2010 son album “Porchlight” produit par Duke Robillard avec des invités comme Kim Wilson (Fabulous Thunderbirds) et Joe Louis Walker lui valent encore les honneurs.

 Avec « Medication Time », Todd revient 16 ans en arrière, explorant une période de sa vie lors de laquelle il fut hospitalisé après une bataille pour obtenir la garde de ses enfants suite à une rupture difficile. Dans ce nouvel album aux allures de thérapie, Todd exprime ses émotions qui l’ont mené à la dépression, son séjour à l’hôpital et son lent retour à une vie normale.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam