Publicité

Thérèse : son 1er EP Rêvalité

Thérèse dévoile son 1er EP Rêvalité, accompagné du clip Chinoise ?

Therese (crédit Marilyn Mugot)

crédit visuel Marilyn Mugot

Musicienne, styliste, modèle et militante, cette poupée-tigre tire en direction du ciel avec un laser gun à détentes multiples. Avec la foudroyante conviction d'avoir le droit de vivre mille vies en une. Sa musique est libre, engagée, métissée, populaire et exigeante.

"L'écriture de cet EP a commencé durant le premier confinement 2020, sans plan, ni but précis. Il témoigne de ma rencontre avec la couleur réelle du plafond de mon 34m2. De ce rendez-vous si particulier avec un agenda vide. De ce tête à tête tant espéré et redouté, avec moi-même. Une méditation agitée aux contours irréguliers. Parfois doux, parfois saillants. Tantôt flous, souvent clairvoyants."
 
 
Le premier EP "Rêvalité" est une synthèse matérialisée de la vision de Thérèse sur l'ère actuelle. Une synthèse qui s'obstine à toucher le cœur et le corps, pour faire bouger la tête. Et vice versa. Tant au niveau individuel que collectif. "Rêvalité" est un cri. Un cri mélodieux. Celui de l'urgence de vivre... "dans un monde moins con". Celui de construire activement un paradigme dans lequel notre génération aurait envie de se projeter.

thérèse est un électron insaisissable, carrefour social agité. Musicienne, styliste, modèle et militante, cette poupée-tigre tire en direction du ciel avec un laser gun à détentes multiples. Avec la foudroyante conviction d’avoir le droit de vivre mille vies en une. Après trois ans en tant que lead du groupe LA VAGUE, grandit l’envie d’un propos plus personnel et pleinement assumé. À l’image de son parcours, sa musique est libre, engagée, métissée, populaire et exigeante.
 
Elle l’envisage comme une soirée whisky-verveine autour de Belleville. Où mamie twerke en mini-jupe sur M.I.A., avec Alexander McQueen qui la mate tendrement en avalant un sandwich aux sonorités orientales. Où des banlieusards discutent en trois langues au calme avec le fantôme de Jung, dans une salle de bain carrelée, tapissée de bass music. Mouvements et surprises. Harmoniques ou thermiques.
Étayé et sublimé par le producteur lillois Adam Carpels, le premier single « T.O.X.I.C » est une invitation joyeuse à rompre avec nos relations toxiques. À commencer par celle que l’on a avec soi-même.

Thérèse - Chinoise ? [Clip Officiel]

Musique

Princesses Leya : l'album L’Histoire Sans Fond Princesses Leya : l'album L’Histoire Sans Fond
Les futures stars du Rock, c’est pas eux. Après avoir retourné la France avec le...
  Kaky : l'EP Room 404
Kaky dévoile l'EP Room 404, accompagné du clip C'est pas la peine.
Kaky : l'EP Room 404

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire