Publicité

The Reed Conservation Society prépare l'EP2

Trois musiciens nourris à la pop anglo-saxonne des années 60 à nos jours se retranchent dans une cave... Découvrez le futur EP 2 de The Reed Conservation Society.

The Reed Conservation Society

Qui se cache derrière The Reed Conservation Society et comment vous êtes-vous rencontrés ?
Oz : j’avais quelques chansons, et pour une fois, l’envie d’aller jusqu’au bout du processus créatif, ne pas m’arrêter à la composition et faire partager ces titres. J’avais déjà travaillé avec Lt Replay avec Verone, mais aussi sur certains de mes titres chantés en Français, il y a quelques années, et j’avais aimé sa façon de travailler et ses choix artistiques. il sait piocher les meilleures idées d’arrangements et les mettre en forme. Moi, je ne sais que composer et amener la matière brute.
Concernant Mr Lips, c’est une belle rencontre, tout d’abord professionnelle, et ensuite amicale. je n’avais pas une idée précise sur la manière d’arranger les titres du premier Ep, et puis le test sur une chanson a été concluant ! on a donc continué, et les cuivres, sont, maintenant une marque de fabrique de TRCS.
Lt Replay : Stéphane « Oz » et moi nous sommes rencontrés il y a tout juste 20 ans. À l’époque nous jouions dans deux groupes signés sur le même label (Juno Music Ltd). Ensuite nous avons joué ensemble pendant plusieurs années dans le groupe Vérone. Mr. Lips (Mathieu) a d’abord enregistré une partie de trompette sur le premier E.P, et ça a tout de suite matché.
Mr. Lips : je suis trompettiste et travaille dans la même structure que Stéphane, qui, il y a un peu plus d'un an, m'a demandé si je voulais bien poser des parties de trompette sur des morceaux qu'il avait composé. Quand j'ai reçu les pistes, j'ai tout de suite aimé l'univers de celles-ci. J'ai rapidement rencontré Laurent qui travaillait à la réalisation de l'EP et la mayonnaise a pris instantanément. De fil en aiguille, en plus des parties de trompette, j'ai réalisé quelques arrangements.

Pouvez-vous nous présenter votre EP2 et son univers ?
Oz : l’idée principale du projet, est depuis le début, de faire un triptyque musicale. 3 fois 6 chansons sur un format 10’’ et un visuel qui se décline. Une approche qui peut s'apparenter à celle de Lawrence de Felt qui avait dès le début de sa carrière eu l’idée de 10 albums en 10 ans, de Sufjan Stevens et de son travail sur les 50 états des USA. Et puis, il y a surtout le label 4AD qui m’a influencé, tant sur le plan musical que sur l’esthétique et sur le concept de la musique. c’est un peu à contre courant de la manière de vendre la musique actuellement, mais c’est beaucoup plus ludique.
Le Ep1 est une suite de chansons qui picorent dans la pop qui m’a influencé, du Velvet Underground à Big Star, en passant par Jonathan Richman. Un hommage personnel.
Le Ep2 s'est construit de manière plus resserrée dans le temps. Les 6 titres étaient tous maquettés avant l’enregistrement, on a fait ça en une seule session, avec une ambition plus large que le premier disque, avoir que des instruments réels (pas d’instruments virtuels), et une diversité dans les arrangements. Le Ep2 est plus solaire que le premier, on est dans les tons chauds de la Californie des Byrds et des Beach Boys.
Lt Replay : le premier E.P s’est un peu « fait comme ça », une chanson à la fois, avec des moyens très modestes et pas mal de sueur. Cet E.P 2 est une sorte d’hommage rendu à (presque) tout ce qui nous plaît dans la pop des 50 dernières années.
Mr. Lips : c'est un EP avec de multiples influences. La "matière" musicale y est encore plus travaillée que dans l'EP 1. Je pense qu'il est plutôt bien abouti.

The Reed Conservation Society - E.P 2 Teaser N°2

Qu'est ce qui vous intéresse dans la pop anglo-saxonne des années 60 ?
Oz : la possibilité de tout faire ! Et d’avoir la possibilité d’essayer et de se tromper ! les disques des Kinks, par exemple regorgent de titres, que l’on sent instinctifs et rapidement enregistrés et qui sont des tubes !
Lt Replay : Le bouillonnement artistique, la fraîcheur de l’intention, le sentiment que tout est possible avec un magnéto et quatre pistes...
Mr. Lips : les mélodies, le message qui pouvait être véhiculé par ce courant, la puissance musicale de l'Angleterre qui s'est imposée dans ce style aux côtés des US.

Pourquoi composez-vous dans une cave ?
Oz : par commodité. Température constante et lumière artificielle. Bas de plafond, mal rangée, mais inspirante... On s’y sent bien.
Mr. Lips : parce qu'en général il y a du vin ?!

Sur quoi attachez-vous de l'importance dans vos compositions ?
Oz : La mélodie, et plus précisément, les mélodies ! je compose à la guitare nylon et je chante, et c’est un peu fou, mais je me dis quelque fois, pour savoir si un titre vaut la peine d’exister : est ce que Leonard Cohen aurait aimé ce titre ? Je pense toujours à Leonard Cohen en composant...

Pouvez-vous nous en dire davantage sur la quinzaine de musiciens qui ont participé à ce nouvel EP ?
Oz : c’est une histoire de rencontres, et de belles rencontres, le projet ne tient qu’à ça !!!
Lt replay : En réalité nous sommes arrivés à 29 musiciens et chanteurs en tout ! À chaque fois que nous avons eu une idée, nous avons eu la chance de convaincre les musiciens autour de nous de nous filer un petit coup de main. Des amis, des amis d’amis, des professeurs, des élèves...
Mr. Lips : ce sont en effet que des musiciens de notre entourage, un immense merci à eux !

Est-il possible d'en savoir plus sur vos enregistrements en studio ?
Oz : D’abord je maquette mes compositions, qui sont soumises à Lips et Replay, qui valident ou non la chanson et ensuite en Studio, on commence à avoir nos habitudes, sur quels types de Micros pour la voix et les guitares et les cuivres etc... Et puis nous n’avons pas un gros budget, donc on fait avec ce que l’on a !
Lt Replay : Nous avons de petits moyens, il faut donc trouver des solutions et parfois bricoler pour obtenir le résultat que l’on souhaite. Pour le premier E.P nous n’avions que deux micros. Là c’est très différent car on en a utilisé quatre à la fois. On peut donc parler de super-production !
Mr. Lips : nous travaillons ensemble et séparément : dans un premier temps, Stéphane nous envoie ses compos, Laurent et moi proposons des idées si inspiration il y a. Ensuite, pour le EP 2, nous nous sommes réunis pour enregistrer tous ce que nous pouvions. Enfin, Lt Replay a un rôle central car il récupère toute cette matière et la met en forme.

Peut-on en savoir plus sur le titre Maureen et est-il inspiré de quelqu'un que vous avez connu ?
Maureen, c’est Moe Tucker du Velvet, la batteuse. Comme beaucoup de mes chansons, les femmes m’inspirent.
Il me paraissait plus intéressant de parler du Velvet par le biais de Moe que de Lou Reed ou John Cale. les photos d’elle de l’époque sont saisissantes ! Elle fait toujours le contrepoint du groupe, c’est une femme, sans lunette et pas vraiment sexy dans un groupe avec des egos démesurés : REED, CALE, NICO, WARHOL !!! L’idée de la chanson c’est de se demander comment s’en sortir malgré tout cela ?

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif et quel serait l'argument pour convaincre de vous aider ?
Oz : L’idée première est financière, j’ai financé le premier Ep et il fallait, pour continuer le projet une aide extérieure. Le concept de la participation et de la contribution est très intéressante. On crée une communauté, on fédère. Pour convaincre, on propose 9 titres sur 2 formats différents (Ep + 45T) c’est beaucoup de travail et de fierté ! Donc on veut partager !
Lt Replay : Le principe du financement participatif est fantastique. Il permet aux artistes indépendants (et qui souhaitent le rester) de fonder une famille musicale. Avec ce financement, l’objectif est double : rencontrer les mélomanes qui partagent notre passion pour la pop, tout en évitant de se mettre sur la paille en produisant un disque !
Mr. Lips : sortir un disque, le faire presser, en assurer la promotion représente une charge financière lourde. Alors quand il s'agit d'en sortir deux... Le financement participatif rend cela possible, merci à tous les contributeurs !

Vous pouvez soutenir l'EP2 de The Reed Conservation Society sur Ulule.

 

Quel sera l'univers visuel de l'EP2 et des clips sont-ils prévus ?
Oz : pour la pochette, c’est toujours une peinture réalisée par Barbara. et pour les clips, on y travaille. Beaucoup de nature et d’animaux !!!
Lt Replay : J’ai une petite idée derrière la tête... Comme pour le clip de Maureen, ça restera très Do It Yourself...

Que signifie le vinyle pour vous ?
Oz : le Vinyle c’est l’objet et le son. j’ai passé ma jeunesse à décortiquer les pochettes pour voir les moindres détails et lire les paroles et les crédits de mes artistes favoris ! Il n’y a pas la place sur les plateformes pour tout ça, et les cd sont trop petits et le son trop froid. le son du vinyle est chaud et profond. C’est organique.
Mr. Lips : d'abord un son, plus "chaud" avec en général plus de dynamique que le CD, qui correspond parfaitement à celui de la pop des années 60. Mais aussi un objet que j'aime manipuler, regarder...
Lt Replay : Le vinyle évoque l’un de mes parfums préférés. Le savant mélange de poussière, de moisi et de tabac froid, un parfum qu’on trouve en entrant chez les bons disquaires. Ce parfum est identique partout dans le monde.

Avez-vous un secret à nous révéler sur votre EP 2 et qui aurait été resté coincé dans votre cave ?
Un secret : Mister Lips est trop grand pour jouer debout dans la cave !

Prévoyez-vous des concerts pour la sortie de l'EP et en quoi la scène est-elle importante pour The Reed Conservation Society ?
Oz : oui beaucoup de concerts !!!! c’est la priorité. faire partager et vivre le projet ça passe par la scène. et c’est là que l’on fait les plus belles rencontres.
Mr. Lips : oui, j'ai d'ailleurs hâte de pouvoir jouer ces morceaux en live. La scène offre des émotions spontanées et uniques qui vont parfaitement convenir à la musique de TRCS.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Oz : Garmonbozia !!!

Merci à The Reed Conservation Society d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

The Reed Conservation Society - "Maureen" / Official Video

Musique interview

Aziz Sahmaoui & University of Gnawa : l'album Poetic Trance Aziz Sahmaoui & University of Gnawa : l'album Poetic Trance
Après avoir formé l'Orchestre National de Barbès, l'un des groupes phar...
  Erlan prépare l'album Encore sur Terre
Erlan est parfois philosophe, parfois comédien, et surtout auteur et interprète, influ...
Erlan prépare l'album Encore sur Terre

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire