Publicité

The Rapports : l'album Taking Off

Maxime Lopes Par Le vendredi, 20 mai 2022 à 19:16 0

Dans Culturel

Taking Off, le nouvel album des anglais The Rapports est désormais disponible !

The Rapports - Taking Off

Après les singles Wanna Be et Alive, découvrez les 7 autres titres qui composent Taking Off, dont par exemple Spit it out, Taking Off ou encore Something Wrong. Taking Off, un album dans lequel Tom Skilton et ses Rapports racontent leurs histoires, leurs expériences, leur vie, celle de gamins anglais élevés à la bière dans les recoins des pubs de la perfide Albion. Du pur rock made in UK, celui qui cavale naturellement dans les veines de nos meilleurs ennemis d’outre-manche. Un album à écouter fort dans un pub, une IPA à la main et la nuit devant soi pour refaire le monde.

Taking off, un album dans lequel Tom Skilton et ses Rapports relatent leurs histoires, leurs expériences, leur vie, celle de gamins anglais élevés à la bière dans les recoins des pubs de la perfide Albion. Du pur rock made in UK, celui qui cavale en permanence dans les veines de nos meilleurs ennemis d’outre-manche. Un rock aux influences multiples comme The Kinks, David Bowie, Marc Bolan, The Jam, The Strokes, mais également Kings of Leon. Un album qu’on aimerait écouter assis dans un pub, une cervoise tiède à la main et la nuit devant soi.

Un pub au coin d’une rue. Dehors une devanture vert foncé, dedans un parquet sur lequel se tiennent des banquettes et tables alignées contre un mur faisant face à un long bar duquel dépassent des tireuses à bière. Une ambiance tamisée, animée par le bruit des discussions, des pintes qui s’entrechoquent et des jurons suivis d’éclats de rire.

C’est sans doute dans ce décor que la décision de former The Rapports a été prise. A Brighton, ville connue tant pour sa côte et son ponton typiquement anglais que pour ses artistes comme Royal Blood et The Kooks. Brighton, ville où on peut tout autant espérer croiser Hercule Poirot qu’un groupe de rock élevé à la bière. Aujourd’hui, c’est la seconde option qui nous intéresse. Mais revenons d’abord un peu en arrière.
L’histoire commence à South London, quartier que Tom Skilton et ses parents quittent rapidement pour déménager à Hastings sur la côte sud puis à Brighton, parce qu’une copine de la mère y va et que cette dernière décide de la suivre. Le père lui joue de la basse dans un groupe de punk (The Daleks), et vers l’âge de 12 ans, c’est décidé, le gamin sera lui aussi musicien. Ça tombe plutôt bien car dans sa nouvelle école, ses copains ont un groupe mais pas de bassiste.

Lorsque vient le temps des études, Tom Skilton reste dans le monde artistique et plus précisément celui de la sculpture, à la London Royal Academy, avant de devenir l’assistant de Liz Ascroft, Tom Pye et Anna Fleischle sur des productions comme Porgy and Bess au Royal Danish Theatre. Mais n’oubliant pas pour autant son amour pour le punk, le rock, la bière et les clubs bondés de Londres et Brighton, Tom monte en 2016 The Rapports, laissant par la même occasion tomber la basse pour la guitare et le chant.

Comme presque tous les groupes, The Rapports commencent par monter sur scène, et joue devant les foules de sa ville natale, au The Alternative Great Escape Festival, et en première partie de Cast à guichets fermés au Komedia. Plus récemment, fin 2021 ils partent sur la route accompagner Creeping Jean sur leur tournée UK d’automne et passent par Southampton, Liverpool, Manchester, Brighton et Sheffield.

C’est d’ailleurs suite à un concert, même deux, que The Rapports rencontrent et signent sur le label Noa Music, basé en Normandie. Comment ça ? Après avoir assisté à un concert à Brighton, Skilton et le batteur O’Conchuir, soudainement prit d’un esprit d'aventure, décident de faire un voyage impromptu en France. Après 48h sans dormir, poussant chacun leur vélo à travers le bocage normand, une rencontre fortuite les conduit à jouer au Château du Vaudichon, non loin des bureaux de Noa Music, leur permettant par la même occasion de rencontrer l’équipe du label qui leur propose de faire des essais d’enregistrement, essais qui déboucheront sur un contrat. Finalement, ce n’était pas si compliqué.

Une collaboration qui leur permet d’annoncer leur premier album Taking Off. Enregistré entre le studio 4A Sound Factory en Normandie et les Brighton's Retreat Studios, aux côtés des ingénieurs du son David Konopnicki, Andrew Lyden et Sie Medway-Smith, Taking Off est sorti le 20 mai 2022. Un album dont forcément les visuels sont réalisés par Tom Skilton, et dont forcément le son rappelle l’Angleterre, son rock, ses pubs, sa bière et ses enfants terribles.

Wanna Be - The Rapports

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam