Publicité

The Memory Box prépare son 1er EP : A drink of dream

Rédaction Divertir Par Le mardi, 13 octobre 2020 à 11:32 0

Dans Culturel

The Memory Box est un groupe de swing vocal qui prépare son premier EP avec l'aide des internautes.

The Memory Box

Qui se cache derrière The Memory Box ?
The Memory Box, c’est avant tout trois chanteuses Drômoises d’univers différents qui ont eu envie de se retrouver autour de leurs voix et de la musique swing en clin d’oeil au célèbre groupe des Andrew sisters.

Le contrebassiste Alexandre Bes vient d'arriver dans le groupe. Comment se passe son intégration ?
Après avoir créé une base solide en trio, nous avons voulu ajouter un contrebassiste à l’équipe.
Alexandre Bes a été notre coup de coeur ! Sa connaissance du jazz et du swing nous permet de pousser encore plus nos arrangements et son calme fait balance avec nos personnalités parfois explosives :)

Quelle importance accordez-vous à la voix et comment la travaillez-vous ?
La voix a une importance capitale dans ce genre de musique. L’harmonie et la précision vocale occupe 80% de notre temps en répétition.
Ayant trois voix et caractères bien différents, il a fallu quelques mois afin de trouver notre « son ».
Nous avons aussi récemment travaillé avec Gwénaëlle Baudin, coach vocale.

Pouvez-vous nous présenter votre premier EP ?
Notre premier EP s’appelle A drink of dream.
Ce sera un EP qui reflète la gaieté, l’amour et la légèreté ! Et en ces temps de stress et de doute, je pense qu’il sera la bienvenue !
Les chansons choisies sont pour la plupart des reprises connues dans le milieu du trio vocal swing mais nous avons énormément travaillé les arrangements afin d’y glisser notre touche personnelle.
Nous avons fait appel à des musiciens professionnels afin de nous accompagner sur l’enregistrement pour pouvoir nous concentrer uniquement sur les voix. Nous avons donc le grand plaisir d’inviter Maxime Tritschberger à la guitare, Nicolas Serret à la batterie et bien sûr notre nouvel acolyte Alexandre Bes à la contrebasse.

Comment composez-vous au sein du groupe The Memory Box ?
Nous ne composons pas vraiment mais travaillons essentiellement sur les arrangements de morceaux existants.
On arrange en général les morceaux chez nous, puis on peaufine en répétition.
On travaille le son et la cohésion de nos voix et la justesse mais l’interprétation et la prononciation sont tout aussi important.

En quoi les années 40-60 influencent votre style ?
Le répertoire est vraiment basé sur cette période avec essentiellement des reprises des Andrews sisters ou des Chordettes.
Puis on s’est ouvert à d’autres styles avec notamment une chanson brésilienne Isso aqui ou encore A quoi ça sert l’amour ? d’Edith Piaf.

Comment choisissez-vous la langue dans laquelle sera interprétée un titre ?
Nous sommes un groupe de reprise swing américain donc l’anglais est la langue de base.
Puis après quelques concerts, le public nous a demandé quelques titres en français, ce qu’on a fait avec grand plaisir.
Emilie nous a même écrit et composé une petite biguine en français pour nous présenter sur scène.
Peut-être que par la suite seront ajoutées d’avantage de compositions à notre répertoire.
Sabine vient de la musique brésilienne donc c’était évident d’inclure un titre en portugais.

Quels sont vos choix sur la rythmique instrumentale ?
Simple et efficace pour porter les voix.

Pas trop peur des enregistrements au SLC studio ?
On travaille dur pour l’enregistrement alors je dirais plutôt impatientes d’entendre le résultat.
J’ai déjà eu l’occasion d’enregistrer un album dans ce studio, Christophe est très professionnel et a du super matériel d’enregistrement.
Je pense que ces quelques jours chez lui vont être un régal.

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
La crise !
On comptais d’abord mettre de côté grâce aux nombreux concerts qui nous attendais pour l’été puis le confinement, le virus et tout ce qui s’en suit nous ont forcément fait changer nos plans.
Par contre on a toujours eu envie de réaliser cet EP car c’est vraiment le bon moment pour nous.
Après avoir discuter sur le sujet toutes les trois, on a pris la décision de se lancer dans l’aventure du financement participatif avec une petite appréhension tout de même mais en y croyant fort.
Aucun regret pour le moment car beaucoup de personnes ont répondu à l’appel et ont déjà pré-commandé notre CD.
On espère maintenant atteindre les 150% voir 200% pour pouvoir réaliser un clip qui accompagnerai la sortie de l’EP.
Nous sommes convaincu qu’aujourd’hui un beau clip est aussi important qu’un album pour la promotion des artistes.

Quel sera l'univers visuel de l'EP et prévoyez-vous un clip ?
Pour le visuel on laisse la surprise !
Nous avons une séance de shooting photos très bientôt mais on garde un peu de suspens :)
Comme dit plus haut le but est d’exploser la cagnotte afin de réaliser un clip sur la chanson A quoi ça sert l’amour ? dans des conditions correctes.
Mais dans tout les cas, nous allons sortir un clip même avec un budget réduit.

Comment imaginez-vous le concert au Cabaret Des Ramières (26) le 6 mars 2021 ?
Avec plein de gens sans masques et leurs sourires jusqu’aux oreilles ! (ça c’est dans nos rêves). Mais plus concrètement on va faire en sorte de garder les règles sanitaires donc on conseille vivement de réserver dès que ce sera possible car il y aura une jauge limité.
On aimerait projeter notre clip en avant première ce soir là puis s’en suivra notre concert. Nos musiciens de l’album seront même présents pour jouer avec nous les chansons enregistrées.
Il y aura bien sûr nos CD disponibles avec quelques petites surprises :)

Pas trop peur de l'effet covid-19 sur le monde du spectacle ?
Enormément…
Malgré l’aide de l’Etat pour les intermittents du spectacle, la crise ne diminue pas et l’avenir est dans une brume conséquente.
Plus les mois passent, plus les concerts s’annulent de nouveau, se reporte peut-être et la programmation pour le printemps et l’été prochain sont en stand-bye.
J’ai tendance à être optimiste mais ça devient de plus en plus compliqué…
On espère, on croise les doigts, on cherche d’autres moyens pour faire vivre notre art et on se soutiens entre artiste !

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Prenez soin de vous et de vos proches tout en écoutant l’album de The Memory Box !

Merci à The Memory Box d'avoir répondu à notre interview !
Vous pouvez également les retrouver sur Facebook.

The Memory Box : demande participative ULULE

interview Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam