Publicité

The Lost Star : l'album Midnight Rainbow

Maxime Lopes Par Le samedi, 16 octobre 2021 à 11:57 0

Dans Culturel

La diva-divine-blonde présente Midnight Rainbow, troisième extrait de son album. Un titre fort et dansant aux influences disco des années 70’s qui donne le ton de l’album haut en couleurs et rythmes variés.

The Lost Star

Artiste parce qu'elle est totalement engagée dans la quête de la beauté, The Lost Star exprime à la fois sa vision et un besoin profond de perfection esthétique.

Toujours en se concentrant sur les sentiments et les sensations humaines, ce qu'elle cherche avant tout, c'est l'ouverture et la volonté de partager. Le concept qu'elle a développé est conçu pour révéler les différentes facettes de son identité et de sa personnalité. Comme son premier opus, elle nous donne sa voix : celle d'une chanteuse d'opéra qui, après une période de silence, revient avec un timbre pop-romantique plus velouté. Bien que n'étant pas étranger aux compétences techniques de l'opéra, The Lost Star a décidé de les laisser derrière elle. Au lieu de cela, elle préfère se laisser aller, donnant libre cours à ses émotions les plus intimes. Admiratrice de Cole Porter et de Gershwin, elle chante ses chansons classiques en concert, accompagnée d'une pianiste, d'une guitariste, d'une contrebassiste et d'une percussionniste. Elle est inspirée par des artistes aussi divers que la soprano italienne Magda Olivero, Kate Bush, Natacha Atlas, Lisa Ekdahl et Tom Waits ; comme eux, elle travaille dans une variété de genres, et elle partage avec eux un désir de voyager dans les replis intérieurs de l'âme.

A l'origine un nom de scène, The Lost Star s'est développé en un concept qui l'aide à évoluer, à aller au-delà d'elle-même, à s'ouvrir aux autres. Pour marquer la naissance de celui-ci, l'artiste lançait son premier album : red is not a safe colour. Chaque chanson est dédiée à une héroïne mythique, imaginaire ou très réelle. Écrit comme de petites histoires, comme des scènes que nous pourrions imaginer nous-mêmes, elles parlent de relations entre hommes et femmes. Pour sa musique, l'artiste a donné carte blanche à An Ton That, chanteur, pianiste, compositeur, compositeur de musiques de films également et chorégraphe. Un musicien capable d'atteindre cette sensation pop romantique dans une grande variété de styles: ballade, latino, folk, rock, même électro. Plus que cela, ses orchestrations nous emmènent dans un tour du monde musical sans frontières.

The Lost Star est un artiste, un concept et bien plus encore. Elle se regarde dans le miroir des autres, tend la main pour toucher sa propre étoile. Face à face avec elle-même, elle s'habille et déshabille son âme. Ce sont les rêves éveillés d'une femme dans son vestiaire; ce sont des voyages au bout du désir dans un monde ultra-féminin. Nos sentiments les plus profonds sont là, transcendés par un désir encore plus fort appelé, tout simplement, expression artistique.

Le clip Midnight Rainbow

Midnight Rainbow est la promesse d'une belle réussite. Poétesse, The Lost Star signe tous les textes. Artiste complète, elle ose toutes les couleurs musicales, tous les styles, même le rap. L’album flamboyant, singulier est à son image : un électron libre dans le paysage artistique actuel. Et la démonstration de son credo : l’hyperféminité est la force qui mène la danse ! Luxueuse insolente, anti-conformiste, ludique jusqu’au bout de ses ongles manucurés, The Lost Star déchire le voile des clichés de la femme-objet blonde lisse et glamour pour s’afficher en femme libre, sexuée, paradoxale. Inattendue, …Winter Bride, Beyond the Blur, Chiara Scura et Liberté – freedom is not free, des titres qui pourraient devenir iconiques.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam