Publicité

Thaïs Té prépare l'EP L'ennemi

Maxime Lopes Par Le jeudi, 05 mai 2022 à 09:33 0

Dans Culturel

Thaïs Té prépare l'EP L'ennemi, avec des sonorités pop et parfois sombres. Découvrez les 5 titres soutenus par les internautes.

Thaïs Té (crédit Edouard Photo Vidéo)

crédit photo : Edouard Photo Vidéo

D'où vient votre passion pour la musique ?
De toute petite, des chansons pour enfants que je connaissais par cœur et que je chantais tout le temps :)

Pouvez-vous nous présenter votre EP L'ennemi et son univers ?
Ce nouveau disque est né d'une sorte de mue qui m'a permis de m'éloigner du minimalisme des chansons précédentes pour embarquer vers un univers plus proche de la musique que j'écoute, tout en gardant la même sincérité.
J'ai sélectionné pour ce disque 5 titres aux textes intimes, qui mêlent l'énergie brute et organique de groupes anglo-saxons qui m'inspirent depuis toujours à des nappes plus électroniques, avec toujours la guitare pour instrument de prédilection, une âme folk et toujours des textes en français.

Comment l'avez-vous composé et quelles sont vos inspirations ?
J'ai écrit et composé ce disque sur plusieurs années, cinq environ.
Ce sont des chansons que j'ai beaucoup remaniées, réécrites et qui ont grandi avec moi et avec mon travail de la scène.
Les textes viennent le plus souvent de mes préoccupations, et sont nourris par des lectures, des conversations avec des ami.e.s, des podcasts, et parfois par les images ou les dialogues des films.
Pour la composition j'avais envie de proposer des intentions variées, de la ballade aux sonorités plus dynamiques voire un peu épiques ou éléctroniques.
Le travail sur les arrangements avec Benjamin Geffen a beaucoup aidé à réaliser cela.

Quel soin apportez-vous aux textes ?
C'est vraiment le plus important pour moi et ce qui me touche le plus dans la musique des autres.
J'aime aussi que les textes collent parfaitement aux rythmes et mélodies, ce qui demande souvent de beaucoup les remanier pour trouver le meilleur phrasé.

Quels sont vos choix sur le plan instrumental ?
Je compose surtout à la guitare, au piano et à la basse.
J'ai donc voulu que ces instruments soient centraux dans ce disque.
Nous avons ensuite habillé les morceaux avec des synthés et des percussions, des nappes de violoncelle aussi parfois.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
Nous avons enregistré le premier extrait en mai 2020, c'est une des premières choses que j'ai fait après le confinement car je devais le faire en mars à l'origine.
J'ai pris le temps pour enregistrer les autres, petit à petit jusqu'au dernier titre du disque qui a été enregistré en guitare voix il y a quelques mois.
J'ai travaillé en studio avec Rémi Sève avec qui j'ai aussi travaillé le son en live, c'était donc un travail très complémentaire entre la scène et le disque.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Je réalise ce disque et mon projet en général en totale indépendance et j'essaye de le faire de la façon la plus professionnelle possible.
Cela demande un grand investissement de travail et d'argent et c'est pour cela que j'ai besoin du soutien des personnes qui le souhaitent, en échange du disque et de contreparties exclusives.

Que souhaitez-vous apporter au public avec l'EP L'ennemi ?
De l'énergie, de la force et de la beauté.

Quel sera l'univers visuel de l'EP et quels sont vos choix pour le clip qui l'accompagnera ?
J'ai eu envie de sortir un peu de ma zone de confort et de faire ressentir des choses aux spectateurs.
Je ne veux pas en dire plus pour laisser un peu de surprise, mais un premier clip sera révélé dans les semaines à venir !

Comment imaginez-vous votre concert à Lyon le 14 octobre 2022 ?
J'ai hâte de commencer à le préparer. Ce sera en grande majorité les chansons du disque et d'autres nouvelles chansons, et sans doute avec quelques invité.e.s surprises.

Que vous procure la scène et que faites-vous avant d'y monter ?
Jouer mes morceaux sur scène est pour moi l'aboutissement du processus, un moment très spécial et éphémère, un endroit où je m'amuse de plus en plus.
J'essaye de boire beaucoup d'eau et de faire des étirements - mais souvent je discute avec les personnes avec qui je partage les loges et j'évite de trop anticiper.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Que je suis vraiment impatiente de partager ces morceaux après toutes ces années de pointillés ! Et merci aux personnes qui soutiennent les artistes, continuent d'aller aux concerts...

Merci à Thaïs Té d'avoir répondu à notre interview !

Musique interview Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam