Publicité

Tété : un album de reprises confinées

Connu pour son album A la faveur de l'automne, Les chroniques de Pierrot Lunaire ou encore Fauthentique ; Tété prépare actuellement un album confiné avec des reprises de titres connus. Chaque exemplaire ira en soutien à la fondation AP-HP.

Tété

Peut-on en savoir plus sur votre album de reprises confinées et pourquoi avoir fait ce choix ?
Absolument. J'ai commencé à poster une reprise par jour sur mes réseaux sociaux, dès le début du confinement.
L'idée était de se faire plaisir, en reprenant que des chansons qui me collent des frissons, pour essayer de faire quelque chose de possiblement lumineux, de ce huis clos forcé.
Très vite, des internautes ont commencé à s'enregistrer par dessus mes reprises, créant ainsi les #FeatsConfinés, sorte de duos virtuels par écrans interposés.
L'ensemble des vidéos a cumulé plus de 800.000 vues... Ce sont enfin des messages d'internautes, nombreux, qui ont achevé de me convaincre d'offrir la possibilité à mon public, de pouvoir écouter ces chansons en version studio, et à volonté.

Comment avez-vous sélectionné les titres présents sur l'album ?
On va se concentrer sur les titres dont les vidéos auront été le plus plébiscitées par les internautes. Après je mets mon grain de sel, parce que j'ai envie de m'amuser, forcément !

Le fait qu'il y ait eu une quarantaine a-elle changé votre approche de faire de la musique ?
Ca a surtout changé ma manière de partager ma musique, que ce soit au travers des Facebook live, qui sont devenus le pendant de concerts virtuels, de moments de connexions digitales avec mon public. Ca a aussi changé ma manière de partager ma musique avec les autres musiciens. Je pense qu'il y aura un avant et un après... Partager plus, partager mieux, qu'on soit dans la même pièce ou pas... On peut tout imaginer à partir de là !

Comment voyez-vous l'approche des musiciens qui ont enregistré sur les vidéos de reprises postées sur les réseaux sociaux dernièrement ?
Libre, décomplexée, talentueuse. Plutôt que de voir ces contributions comme des "altérations d'une oeuvre", j'ai aimé le fait que les musiciens aient carte blanche, et puissent emmener ces chansons où bon leur semble. C'est comme ça qu'on trouve les plus belles idées : en favorisant les accidents !

Dans quelles conditions allez-vous enregistrer cet album ?
Je vais déjà enregistrer des versions acoustiques solo guitare-voix. Sans calcul. Pour le plaisir, pour rester dans l'humeur qui a donné naissance au projet. Depuis quelques albums déjà, je fais toutes mes enregistrements à la maison. J'aime l'idée de créer un peu quand je veux.
Les chansons sortiront en digital dans un premier temps.
Si nous atteignons le premier palier de la campagne participative, je pourrai alors presser des disques physiques, et serai alors en mesure de reverser 5 euros par disque pressé à l'AP-HP.
Si nous dépassons ce palier, je serai alors en mesure d'inviter certains des musiciens qui ont participé au projet vidéo, à être sur le disque aussi...
 

Qu'est ce qui vous a motivé à faire un financement participatif ?
Le projet est né par, et pour les gens. J'aime l'idée qu'il se transforme en album studio dans les mêmes conditions. On est sur un album participatif dans tous les sens du terme pour le coup...
Le premier album que tu peux financer et sur lequel tu peux jouer.

En quoi était-ce important de reverser 5€ à l'AP-HP sur chaque disque vendu ?
Parce qu'ils ont fait beaucoup pour nous. J'ai reçu beaucoup de messages de soutien de la part de soignants qui m'ont bouleversé. Bien sûr, ce ne sera qu'une goutte d'eau, dans l'océan des besoins en la matière, mais chaque geste compte.

Est-ce que les réseaux sociaux sont importants dans votre relation avec votre public ?
Je dirais que les réseaux sont le kiosque de nos amours, où mon public et moi nous donnons rendez-vous pour échanger, vibrer ensemble. A notre rythme. C'est très important cette relation, cette élégance avec laquelle ils m'accompagnent depuis 20 ans pour certains... J'essaie de garde une conscience aigüe de ça.

Que vous procure la scène et avez-vous un souvenir de concert à partager avec nous ?
Quand tu as vécu des choses, et que tu as la chance de réussir à les mettre en mots, quelle ivresse que d'aller là, les chansons en question auprès des gens. Je crois que la scène a vraiment été ma porte d'entrée sur cette passion qu'est la musique.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Jetez un coup d'oeil à notre campagne participative ! Plus on ira loin, plus on pourra reverser à l'AP-HP, et plus je pourrai inviter de musiciens sur le disque ! ;)

Merci à Tété d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

#FeatsConfines Queen - « Bohemian Rhapsody » Cover feat. Vilorio & Tété

interview Musique

Gravissez les Alpes avec Les piolets enrhumés Gravissez les Alpes avec Les piolets enrhumés
Grimpez des montagnes et autres falaises avec Les piolets enrhumés. Ils dévalent les p...
  Cyril Guersant prépare l'EP Le souffle des profondeurs
Cyril Guersant est un jeune auteur-compositeur-interprète français. En compagnie de se...
Cyril Guersant prépare l'EP Le souffle des profondeurs

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire