Publicité

Térébenthine prépare l'album Promenade au bord de l'abîme

Maxime Lopes Par Le vendredi, 18 février 2022 à 09:53 0

Dans Culturel

Après deux ans d'écriture et de préparation, le groupe clermontois Térébenthine revient avec un troisième album Promenade au bord de l’abîme.

Térébenthine (crédit Yann Cabello)

Qui se cache derrière Térébenthine et comment le groupe s'est-il formé ?
De gauche à droite
Arnaud Jarsaillon Basse
Benoît Foucault guitare
Miguel Miranda guitare
Rémi Subjobert Batterie
Le groupe s'est formé en 2009 à l'initiative de Miguel Miranda qui compose les morceaux du groupe via des logiciels de mao. Le line up a beaucoup changé avec les années. Le dernier arrivé est Arnaud (2020). Photo prise par Yann Cabello.

D'où vient l'idée du nom du groupe ?
La térébenthine est un produit inflammable comme notre musique.

Pouvez-vous nous présenter votre 3ème album Promenade au bord de l'abîme et son univers ?
Cet album est le 3ème du groupe. On pourrait dire que c'est une dystopie musicale et onirique. Je n'ai jamais était très fort pour décrire ce que je fais. Faut écouter.

Comment composez-vous et quelles sont vos sources d'inspirations ?
Notre musique est inspirée par le rock sous toutes ces formes et par la musique cinématographique. Tous part d'un riff qui est développé et modifié pour créer un morceau original et complet voir complexe. La mao donne beaucoup de possibilités d'assemblage. Le morceau arrive ensuite vers le groupe qui ajoute ensuite des arrangements supplémentaire. Les thèmes et solo sont souvent réécrit par l'interprète pour s'adapter pleinement à son jeu tout en servant au mieux le morceau.

Quels sont vos choix sur le plan instrumental ?
Guitare guitare guitare.

Que peut-on savoir des enregistrements en studio ?
C'est notre premier album en reureu (piste par piste). C'est une nouvelle expérience pour nous. On s'est bien amusé (surtout à doubler les guitares). on l'a enregistré avec Charles Gourlier aux manettes. On avait déjà travaillé avec lui sur notre premier album. Le master a été fait à basalte studio par Simon Capony.

Parlez-nous du titre Sommeil Paradoxal...
Phase purement onirique du sommeil qui se termine par un réveil brutal. C'est la description auditive d'un rêve.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Pour commencer à vendre des albums et presser des cd.  Ça nous permet aussi d'annoncer la sortie de notre album ça fait 2 ans qu'on a pas joué, inutile d'expliquer pourquoi...

Que souhaitez-vous procurer au public avec l'album Promenade au bord de l'abîme ?
De l'énergie des mélodies et du gros son.  Du plaisir pour les oreilles. Un son plus produits que sur les autres albums (qu'on aime aussi).

Quel sera l'univers visuel du projet ?
Visuel qui servira à la pochette de l'album. Dessiné par Gulien.

Térébenthine - Promenade au bord de l'abîme

Que représente la scène pour vous espérez-vous pouvoir réaliser une tournée ?
La scène c'est l'aboutissement de tout le travail qu'on a fourni en amont, c'est le moment ou nos morceaux prennent vie et arrive à maturitée. On peut pas vraiment parler de tournée mais on a quelques dates de calées dont une au Club 22 le 11 juin 2022 (date de sortie de l'album).

Merci à Térébenthine d'avoir répondu à notre interview !

Sommeil Paradoxal

Musique interview Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam