Publicité

Temps Calme dévoile l'album Circuit

Le trio indie pop psyché lillois Temps Calme sort son 1er album "Circuit".

Temps calme

L'album Circuit

Temps Calme est un trio lillois qui a vu le jour en 2018, on y retrouve Olivier Desmulliez à la guitare (Ed Wood Jr., l’Objet), Samuel Allain aux claviers (Black Bones) et Nicolas Degrande à la batterie (Roken Is Dodelijk, Louis Aguilar).
 
Après un premier EP au printemps 2019, Temps Calme dévoilait début juin Emie, première pépite stellaire suivi de l'envoûtant Dancing Owl. L'aventure continue le 6 novembre avec son premier album Circuit.

À la croisée de la musique électronique, du krautrock, du jazz et de la pop psychédélique, Temps Calme propose des titres liant reverbs de guitare à la chaleur des synthés analogiques, entraînés par une batterie vaguement jazzy appuyant un chant mélodique et entêtant. La musique du trio nous marque par la richesse de ses atmosphères, psychédéliques, mélancoliques ou rétro futuristes.
 
« Méteo France s'affole, Bison futé voit rouge. Le vent souffle les guitares, balaie les claviers, gonfle les voiles de la batterie. Fahrenheit et Celsius chantent et sont hirsutes. Je suis pas devin mais j'imagine une bourrasque douce, un ouragan caressant. Les buissons caracolent dans le désert, le trio à leurs trousses. Temps calme, avis de tempête ? Va savoir, les normales saisonnières mentent sans cesse et le lien est introuvable. »

Interview avec Temps Calme

Comment s’est formé le groupe Temps Calme ?
Temps Calme : Le groupe s’est d'abord créé autour d’Olivier et Sam, qui se croisaient regulièrement avec leurs groupes respectifs, en tournée, sur les plateaux et aussi au marché de Lille le dimanche matin… Ils ont décidé de faire de la musique ensemble fin de l’été 2018. Quand à Nico, qui connaissait Olivier aussi de concerts et de bars, a rejoint le projet début 2019, et voilà le groupe était prêt pour le live.

Pouvez-vous nous présenter votre premier album Circuit et son univers ?
Temps Calme : On peut dire que c’est l’album de notre rencontre. On chemine à travers des morceaux parfois psychés, parfois mélancoliques. On aime bien jouer avec les textures sonores. Le mieux, c’est de l’écouter !

Comment et dans quelles conditions l’avez-vous composé ?
Temps Calme : Les premiers morceaux ont vu le jour à partir d’improvisations en groupe, sachant qu’on ne s’était pas vraiment donné de direction artistique. On s’est aussi mis à composer chacun de notre côté pour ensuite arranger les morceaux ensemble.

Quels ont été vos choix sur le plan instrumental ?
Temps Calme : Le choix principal était de jouer en trio, et de pouvoir jouer les morceaux sur scène sans avoir à jouer sur des bandes, tout en ayant des arrangements variés. Ça nous a mené à une formule guitare (et son assortiment de pédales), claviers (basse mais pas que) et batterie (accompagnée de son pad). Ah oui, on chante aussi !

Peut-on en savoir plus sur le titre Mirrorball et son clip ?
Temps Calme : C’est un titre qui n’a pas été prévu pour les soirées disco. Quoiqu’on pourrait s’approcher d’un dernier slow, comme dirait Joe Dassin.
Le clip est un vidéo d’animation réalisée par Dana Schechter à partir d’illustrations de Julie Daleyden. Il a un côté très onirique et poétique. On ne peut que vous inviter à aller le voir !

Quelle était l’ambiance lors des enregistrements en studio ?
Temps Calme : On a choisi d’enregistrer nous-même dans un grand atelier en briques.
Une ambiance comme à la maison en cohérence avec les menus concoctés par le restau d’en face. Bisous Edith !

Que souhaitez-vous transmettre avec l’album Circuit ?
Temps Calme : 43 minutes de pur bonheur, évidemment (rires) !
Cet album c’est surtout le partage d’une création dont on est fiers, si ça peut faire voyager celles et ceux qui l’écoutent, c’est génial !

Souhaitez-vous nous parler de l’artwork de votre premier opus ?
Temps Calme : C’est Julie Daleyden qui s’en est chargée, on retrouve aussi son travail dans le clip de Mirrorball. Un peu comme notre approche musicale, l’artwork s’appuie sur un travail de textures.

Une indiscrétion à nous donner sur l’album Circuit ?
Temps Calme : Le son des baguettes sur les cuisses de Nico (batterie) y est sublimé tout en finesse. On espère qu’il aura une interview dans Cuisse Magazine.

On ne peut pas dire que le temps soit trop calme en ce moment... Il nous met même un peu « hors circuit ». Comment vivez-vous cette période et pas frustré de concerts en moins ?
Temps Calme : C’est en effet une période pas évidente. Notre dernier concert remonte à début septembre, et c’était déjà chouette de pouvoir jouer ! Plusieurs ont été annulés depuis. Ça nous manque beaucoup de jouer pour le public, mais nous continuons à peaufiner nos morceaux et à en écrire d’autres en attendant des jours meilleurs. On se tient prêt !

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Temps Calme : Merci à vous ! On espère que l’album vous plaira !

Merci à Temps Calme d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité également sur Facebook.

TEMPS CALME - Mirrorball - NEW OFFICIAL VIDEO

interview Musique

Improbable Evidence : le single Tellement toute seule Improbable Evidence : le single Tellement toute seule
L'histoire d’une rencontre, entre un businessman repenti, fou de musique, auteur-composite...
  Trafalgar : l'album Paressence
L'auteur, compositeur, interprète Trafalgar prépare son album Paressence avec l...
Trafalgar : l'album Paressence

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire