Publicité

Stéréo 97 présente l'album L'avenir

Maxime Lopes Par Le vendredi, 18 novembre 2022 à 08:12 0

Dans Culturel

Stéréo 97 présente son album L'avenir en interview.

Stéréo 97

Interview

D'où vient votre passion pour la musique ?
Fred : Dès l'adolescence je me suis aperçu que vivre sans musique dans les oreilles n'avait pas la même saveur qu'avec ! A cette époque j'écoutais les Beatles jour et nuit... Queen aussi. J'ai voulu devenir chanteur et écrire des chansons, et je n'ai jamais arrêté, c'est effectivement une passion mais aussi et surtout une nécessité, à la fois d'écouter de la musique et d'en faire moi-même.
Renaud : j’ai la chance d’avoir un père musicien, qui m’a donné le goût de la musique, même si nous n’avons jamais vraiment eu les mêmes goûts !

Comment le confinement de 2020 vous a permis de vous retrouver artistiquement ?
Fred : Étant chanteur/auteur/compositeur du groupe de pop Marshmallow, j'avais en réserve quelques titres qui, dans mon esprit, n'étaient pas destinés à être joués avec ce groupe. Le confinement nous a permis d'échanger des idées Renaud et moi, au départ principalement pour tromper l'ennui, mais assez rapidement nous avons aimé le mélange de nos façons de faire et dès lors il est devenu évident que c'est avec lui que j'allais pouvoir faire ces chansons, il avait pas mal de trucs en tête lui aussi, et voilà 12 chansons !
Renaud : Lors du premier confinement, j’ai fait énormément de musique, et j’avais besoin de faire de nouvelles choses. La collaboration avec Fred est arrivée au bon moment.

Pouvez-vous nous présenter l'album L'avenir et son univers ?
Fred : Un mélange de chansons pop écrites en français et de musique électro. Sans barrière, en laissant libre court à l'imagination. Album minutieux aussi, beaucoup de travail et pas mal d'inspiration il me semble... De bonnes mélodies, de chouettes arrangements, des textes un peu abstraits parfois mais qui abordent des thèmes forts et universels comme le temps qui passe, la mort, l'amitié etc.
Renaud : On ne s’est pas fixé de limites en termes de style, l’album part un peu dans tous les sens, mais c’est totalement assumé.

Quelles ont été vos sources d'inspirations ?
Renaud : au niveau du son et des arrangements, je me suis inspiré de choses assez différentes suivant les titres…Certains sonnent années 80, d’autres un peu electro, dub, Trap, voire même PNL, qui reste pour moi une énorme référence en terme de son. Après, avec Fred, le tout reste évidemment assez pop !

Puisque cet album parle d'avenir, comment le voyez-vous ?
Fred : « Bof bof »
Renaud : pas mieux !

Quels sont vos choix sur les instruments utilisés ?
Fred : Un savant mélange d'instruments organiques, guitares électriques ou acoustiques, pianos et de synthétiseurs ou autres. Garder un côté humain tout en bénéficiant des ambiances que peuvent donner les synthés.
Renaud : Mis à part quelques parties de guitares (car au départ je suis quand même guitariste !) et de basse, j’ai tout fait sur ordinateur, avec simplement un bon casque sur les oreilles.

Dans quelle ambiance se sont passés les enregistrements en studio ?
Fred : Tout à été enregistré à la maison, chacun chez soi avec beaucoup de mails et énormément de coups de téléphone pour communiquer et échanger les pistes. Ambiance joyeuse mais studieuse, on a pris le temps, on voulait que ça sonne !
Renaud : pour moi, l’objectif était vraiment qu’on se débrouille tout seuls pour tout faire (sauf le mastering). On a travaillé chacun de notre côté, à notre rythme, à distance, en se renvoyant la balle.

Parlez nous du titre L'avenir et de son clip…
Le texte de la chanson évoque le temps qui passe. Pour illustrer le propos, l'idée initiale était de se servir de photos du duo à différents moments de leur vie, depuis l'enfance jusqu'à aujourd'hui.
Fred et Renaud ont naturellement de nouveau fait appel à leur ami graphiste et artiste Fred Poirée pour qu'il s'empare de l'idée afin d'apporter de la poésie en filmant leurs visages projetés sur des décors urbains ou naturels.
Fred Poirée - Réalisateur et graphiste du clip : Une enfance parisienne dans le quartier de la Butte-aux-cailles et autour de Beaubourg, des lieux culturellement riches pour un esprit touche-à-tout. Aujourd'hui installé en Bretagne comme graphiste et réalisateur.
Pour le Clip « L'avenir », j'ai projeté des photos retravaillées façon pochoir pour un effet Street Art éphémère et tout en lumière. Le dispositif de projection est fait maison, il s'agit d'un assemblage d'optiques photo monté sur une torche ultra puissante. Ce « canon à images » nomade est capable de projeter des images d'une dizaine de mètres, voire davantage, sur toutes sortes de surfaces, sur les murs bien sûr mais aussi sur les arbres, les rochers, etc. Le résultat est singulier et poétique.

Que souhaitez-vous apporter au public avec cet album ?
Fred : 12 chansons inspirées, bien écrites, de quoi donner un peu de saveur à certains moments de la vie... C'est déjà pas mal non ?
Renaud : de la musique assez originale, qu’on n’a encore pas trop entendue…Même si aujourd’hui, j’ai l’impression que c’est presque impossible !

Est-il possible de nous parler de la pochette du disque ?
Fred : oui et non... Car elle est l’œuvre d'un ami artiste qui souhaite garder l'anonymat. Il est peintre et dessinateur, il met aussi au point des logiciels de traitement de photographies selon un principe que je ne peux expliquer parce que je n'ai rien compris... Dans sa démarche artistique il souhaite disparaître complètement derrière ses œuvres, il m'a donné cette « photo bizarre » à la condition que je ne parle jamais de lui à qui que ce soit ! Tout ce que je peux dire c'est que c'est un drôle d'oiseau !

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?
Fred : Une anecdote ? Non ! Renaud et moi sommes amis depuis 1997, d'où le nom de notre duo, donc des anecdotes il y en aurait plutôt 1000 !
Renaud : c’est un ami à nous, Tony, qui m’a suggéré de monter un projet sérieux avec Fred. J’ai trouvé l’idée excellente, j’ai appelé Fred pour lui proposer, et c’était parti !

Des concerts sont-ils prévus et comment ressentez-vous la scène ?
Fred : Au départ, les concerts n'étaient pas à l'ordre du jour mais pour l'instant la question n'est pas encore tranchée, nous verrons bien. Nous sommes actuellement un duo, il faudra monter un groupe si nous voulons jouer sur scène

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Fred : « BONJOUR ! »
Renaud : Merci !

Merci à Stéréo 97 d'avoir répondu à notre interview !

L'avenir

A propos

Renaud et Fred se rencontrent en 1997 à Clermont-Ferrand. À cette époque, Fred est le chanteur du groupe de pop Revolver (qui deviendra Marshmallow quelques années plus tard), Renaud rejoint le groupe en tant que guitariste. Pendant plus d’un an, ils tournent ensemble et enregistrent un EP au printemps 1998, mais Renaud quitte rapidement le groupe, et les deux musiciens continuent leurs projets chacun de leur côté, tout en restant amis. Fred reste chanteur, musicien, auteur et compositeur dans Marshmallow, avec qui il enregistre plusieurs albums et donne plus de 1500 concerts. Après avoir signé chez Sony ATV, le groupe enregistre l’album "À l’heure d’été" avec Yarol Poupaud et Fred Jimenez en 2012 qui sera mixé par Mark Plati, producteur et musicien New-yorkais, connu pour son travail avec David Bowie. Renaud se consacre au Blues pendant de nombreuses années (il accompagnera notament plusieurs musiciens américains lors de leurs dates françaises, et se produira aussi aux USA), puis se tourne vers la musique électronique sous le nom Rosé Sunset.

Sur le papier, leurs univers se sont donc éloignés, mais chacun garde une oreille attentive et ouverte. Lorsqu’ils se font écouter leurs démos respectives, Fred et Renaud se trouvent des références communes (Massive Attack, MGMT, TameImpala, Kanye West…).
Ils réalisent qu'au-delà de leur amitié de plus de 20 ans, leurs inspirations artistiques peuvent se compléter et créer une belle alchimie. En 2020, pendant les périodes de confinement, ils prennent alors la décision de collaborer à nouveau pour écrire et composer de nouveaux morceaux.
Le résultat, une pop colorée, imprégnée de leurs parcours et influences, chantée en français, est à la hauteur de leurs attentes puisqu'ils officialisent ce nouveau duo et deviennent Stéréo 97 en guise de clin d’œil à l'année de leur rencontre. Leur premier single "Pas dans tes bras" sort accompagné d’un clip en octobre 2021. Après 2 années de travail, ils présenteront, en partenariat avec RJ Production, leur premier album le 18 novembre prochain.
Cet album sera accompagné d’un clip pour le single qui lui donne son nom : "L'avenir"...

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam