Publicité

Squarepusher : réédition de l'album Feed Me Weird Things

Warp Records a le plaisir d'annoncer la sortie d'une édition anniversaire très spéciale du premier album de Squarepusher, Feed Me Weird Things, 25 ans pratiquement jour pour jour après sa sortie originale en 1996. D'abord sorti sur le label Rephlex, aujourd'hui inactif, l'album n'était jusqu'à présent pas disponible sur les plateformes de streaming et était épuisé depuis plus de dix ans. Il sera réédité en vinyle (2 x 12" 1 x 10" + livret), en CD avec livret deluxe et dans tous les formats numériques.

Squarepusher

Cette édition complète a été remastérisée à partir des DAT d'origine et comprend deux morceaux supplémentaires qui ont d'abord été publiés sur la face B de l'EP "Squarepusher Plays..." et qui ont ensuite figuré sur la version japonaise originale de cet album. L'édition comprend également un livret de 16 pages contenant des photos, des documents éphémères et des notes personnelles de Tom Jenkinson, qui font la lumière sur les débuts de sa carrière.
 
Cette sortie fait suite à Be Up A Hello, l'album 2020 de Squarepusher, qui regorgeait de morceaux entraînants et résolument dancefloor, avec le même matériel analogique et numérique que celui utilisé sur Feed Me Weird Things. Be Up A Hello était également animé par la même énergie hédoniste qui est parfaitement résumée dans cet album pionnier, dont il a enregistré les premiers morceaux alors qu'il n'avait que 19 ans.

Musicalement, Feed Me Weird Things est plus expansif que les sous-genres électroniques dans lesquels il était enfermé à l'époque, car c'est le premier album où Tom Jenkinson a mis en valeur son jeu de basse virtuose. Comme la plupart de ses productions ultérieures, il présente également des compositions mélodiques d'une complexité désarmante, comme sur "Squarepusher Theme", et des séquences rythmiques extraordinairement complexes, comme sur "Tundra", tout en conservant une cadence impressionnante.
 
L'album a été une sortie clé pour le label Rephlex de Richard D. James (Aphex Twin) et Grant Wilson-Claridge et a été considéré comme l'un des meilleurs albums de Squarepusher. En plus d'une amitié étroite, il y avait peut-être un peu de concurrence saine entre Squarepusher et Aphex Twin à l'époque (Hangable Auto Bulb est sorti en 1995 et est cité comme une influence).  Cependant, de fortes influences jazz et un jeu de basse accompli distinguent Tom de ses contemporains. Richard a établi la liste des titres de Feed Me Weird Things à partir de cassettes que Tom lui avait données et le disque comprend des notes de pochette écrites par lui aussi, la seule fois où il l'a fait pour un autre artiste.

C'est la force de ce disque et des premiers EP de Squarepusher sur différents labels qui a attiré l'attention de Steve Beckett qui a signé Tom sur Warp. L'EP Port Rhombus sur Warp est sorti la même année, suivi de l'EP Vic Acid et de l'album Hard Normal Daddy en 1997.

"Squarepusher est quelqu'un qui se demande à quoi ressemblent les trous d'une flûte sans la flûte. Un son comme on n'en a jamais entendu auparavant, Richard Rodgers et Julie Andrews nous ont donné le Son de la Musique, John Cage et Simon et Garfunkel nous ont donné le Son du Silence et maintenant Squarepusher nous donne le SON du SON." - Richard D. James (extrait des sleevenotes originales de 'Feed Me Weird Things')

 

Squarepusher - Theme From Ernest Borgnine (Official Audio)

Musique

Curses : la compilation Next Wave Acid Punx Curses : la compilation Next Wave Acid Punx
Curses dévoile une compilation très spéciale, intitulée Next Wave Acid P...
  L'album collaboratif de Sigillum S
Sigillum S dévoile l'album collaboratif Macelleria Mobile Di Mezzanote.
L'album collaboratif de Sigillum S

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire